• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

dino76

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • dino76 13 décembre 2008 00:05

    Article très intéressant, qui me montre que l’on est parfois pas tout seul à s’interroger...
    Mais je vous trouve légèrement de mauvaise foi (si peu...), notamment sur les unités utilisées dans un contexte particuler (marine, aéronautique, ou autre).
    En effet, vous sous tendez dans votre discours le fait qu’une unité de mesure a une vocation universelle. Or la réalité est parfois tout autre, et vous le savez. Elle est souvent liée à un environnement, social, humain, et surtout le fruit de l’histoire et des habitudes.

    Je précise que je suis entièrement d’accord avec le fond de l’article sur les usages "grand public" d’unités illégales, comme l’exemple cité. Mais on pourrait citer aussi l’hectare, bien qu’il s’agisse en l’occurrence d’un multiple, j’ai toujours trouvé son usage curieux... Pourquoi ne pas parler de mètres-carré, ou de kilomètres carrés ?

    Mais pour les domaines "particuliers", l’unité utilisée n’a de sens que par la maitrise qu’en on ceux qui doivent la manipuler. Peux importe qu’un journaliste annonce une vitesse de bateau en noeuds pour ensuite donner la vitesse du vent en km/h : ce n’est qu’une information que tout le monde aura oublié 5 mn après s’être exclamé, sur te ton "Wazah, comment qu’ça souffle, là bas !". Le marin, par contre, n’entendra jamais ces inepties vingtheuriènnes, car son information sera sa carte des vents... établies en noeuds !

    On a rappelé ici l’origine et l’intérêt de ce système NM-kt, lié à la planète terre. C’est sûr, on peut utiliser d’autres systèmes, mais on a (ils ont) grandi avec... Et ça fonctionne. Pour quelle raison, hormi celle consistant à vouloir "homogénéiser" notre monde, devrait-on imposer aux marins d’utiliser les unités SI ? N’est-ce pas le boulot du journaliste de nous présenter une information cohérente et adapté ? (comprendre : en ayant converti les grandeurs exprimées dans des unités spécifiques au domaine en unités connues de tous)

    De même avec les pieds. Certes, moins logique sur le plan de la physique, mais tout autant sur les raisons : l’aéronautique a longtemps été dominée par l’industrie américaine, on ne refera pas l’histoire. Après, on peut évoluer : nombre de grand pays (Chine, Russie,...) utilisent pour l’altitude les mètres, obligeant les pilotes à des ajustement de niveau de vol lors du passage des frontières. Je crois même savoir que les Airbus peuvent basculer l’affichage des instruments entres pieds et mètres, donc en pratique, ça ne pose pas trop de problèmes, l’important étant bien sûr que tout le monde soit calé sur le même système !

    On voit donc que le choix des unités amène aussi sur des considérations de sécurité. Par exemple, et pour rester dans le domaine aéro que je connais bien, dans un même pays (la France), il existe des aéronefs qui ont leurs instruments indicateurs de vitesse gradué en kt, d’autres en km/h ! (avions légers de fabrication française, Robin, par exemple). Bon, par encore trop grave, mais idem pour l’altitude : tous les planeurs travaillent en mètres, alors que tous les avions travaillent en pieds !!!

    A propos d’unité de pression, le fleuron de l’industrie aéro européenne (A380) utilise des technos hydrauliques pour les sytèmes (commandes de vol, freinages, etc.). En toute logique, la pression étant un paramètre purement "interne", n’ayant pas vocation à interferer avec d’autres aéronefs, on serait tenté de penser qu’Airbus a fait le choix d’unités SI (Pascal). Et, bien non, tout est donné ... en PSI !!!
    Et pourquoi ? Je n’ai pas la réponse d’Airbus, mais je tend a penser qu’il s’agit de raisons "technico-commerciales" :
     - c’est une unité utilisée et adoptée par les industriels de l’hydraulique (fabricants de pompes et autres)
     - c’est une unité avec laquelle les clients (et leurs services de maintenance) sont familiarisés, et donc un argument commercial.
     - c’est une unité qu’ils utilisaient déjà avec leurs avions précédents (oui, je sais, ça à l’air stupide, mais c’est certainement rentré en ligne de compte...)

    Et je passe sur les "livres" abondamment utilisées dans l’aéro, et pour des raisons encore plus dogmatiques...

    Pour mémoire, certains accidents ont eu pour cause avérée des histoires d’unités mal comprises/converties, on pourrait presque quantifier alors le coût induit par l’existence de ces unités multiples. Mais alors, il faudrait également quantifier (estimer ?) le coût induit pas les accidents inévitables liés à une marche forcée vers l’homogénéisation des unités dans le domaine aéro...

    Et l’Etat lui même ne caractérise-t-il pas la "puissance" d’un véhicule par une unité... qui n’en est même plus une, le cheval fiscal ayant perdu quasiment toute signification physique ?

    Vous même êtes médecin : en quelle unités donnez vous la "pression artérielle" à vos patients ? (j’insiste sur le terme, j’ai toujours détesté l’expression "tension", qui pour un électronicien comme moi a un tout autre sens !)
    En Pascal, unité légale ?
    J’en doute... smiley
    Imaginez leur tête si vous le faisiez !

    On ne peut pas finir sans citer également les célèbres unités pifométriques, Google nous en ramène pas mals de pages, dont
    http://acoptsu.club.fr/courstheor/doccourstheo/unites%20pifometriques.pdf
    ou même une page hébergée chez Météo France (! !!)
    http://www.meteo.fr/meteo_france/implantation/setim/labo/pifo2.html



















Palmarès