• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

DIOGENE

DIOGENE

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • DIOGENE Le Furet 17 décembre 2008 10:59
    Madame
     
    Nous avons cru aux discours de Monsieur SARKOZY et Monsieur BORLOO lorsqu’ils parlaient d’aider les « Accidentés de la vie ».
    Nous avons cru à vos propres discours sur le respect des victimes et de leurs droits.
    Car à la date de votre nomination vous étiez encore sans doûte la Rachida DATI que nos proches nous avaient décrite : Honnête, Humaine, Généreuse, compatissante et d’une droiture exemplaire.
    A Chalon, deux personnes ne vous ont pas tourné le dos quand vous aviez besoin d’elles.
    Aux obsèques de votre pauvre Maman, son amie vous a consolée quand vous pleuriez sur ses genoux.
    La deuxième personne n’a pas hésité non plus à intervenir auprès du Doyen d’une Université de Dijon alors que vous étiez en détresse, et vous l’avez remerciée téléphoniquement lors de votre nomination.
    Depuis, les enfants de ces deux personnes, mettant tous leurs espoirs en vous, vous ont adressé un dossier ultra confidentiel complet mettant en cause les malversations de certains magistrats à l’origine de leur « descente aux enfers » et de la destruction de leur vie.
    Qu’avez-vous fait ? Simplement envoyer à ces magistrats en question ce dossier confidentiel, nous mettant à nouveau en grand danger.
    Est-ce digne d’une ministre de la justice ? Est-ce digne d’une personne en laquelle nous avions totalement confiance ?
    Ingratitude totale car les personnes qui vous ont aidée dans ces moments difficiles ne vous sont plus utiles (trop agées ou n’ayant plus de pouvoir) et ont sans doute été rayées de votre carnet d’adresse.
    Alors aujourd’hui, ce sont deux familles qui pleurent leur déception.
    Nous vous souhaitons malgré tout de mettre au monde un merveilleux bébé que vous bichonnerez comme nous l’avons fait avec les nôtres.
    Cordialement


  • DIOGENE Le Furet 7 décembre 2008 18:46
    LA CONFIANCE TRAHIE ENTRAÎNE LE DESESPOIR


    Madame DATI
     
    Nous avons cru aux discours de Monsieur SARKOZY et Monsieur BORLOO lorsqu’ils parlaient d’aider les « Accidentés de la vie ».
    Nous avons cru à vos propres discours sur le respect des victimes et de leurs droits.
    Car à la date de votre nomination vous étiez encore sans doûte la Rachida DATI que nos proches nous avaient décrite : Honnête, Humaine, Généreuse, compatissante et d’une droiture exemplaire.
    A Chalon, deux personnes ne vous ont pas tourné le dos quand vous aviez besoin d’elles.
    Aux obsèques de votre pauvre Maman, son amie vous a consolée quand vous pleuriez sur ses genoux.
    La deuxième personne n’a pas hésité non plus à intervenir auprès du Doyen d’une Université de Dijon alors que vous étiez en détresse, et vous l’avez remerciée téléphoniquement lors de votre nomination.
    Depuis, les enfants de ces deux personnes, mettant tous leurs espoirs en vous, vous ont adressé un dossier ultra confidentiel complet mettant en cause les malversations de certains magistrats à l’origine de leur « descente aux enfers » et de la destruction de leur vie.
    Qu’avez-vous fait ? Simplement envoyer à ces magistrats en question ce dossier confidentiel, nous mettant à nouveau en grand danger.
    Est-ce digne d’une ministre de la justice ? Est-ce digne d’une personne en laquelle nous avions totalement confiance ?
    Ingratitude totale car les personnes qui vous ont aidée dans ces moments difficiles ne vous sont plus utiles (trop agées ou n’ayant plus de pouvoir) et ont sans doute été rayées de votre carnet d’adresse.
    Alors aujourd’hui, ce sont deux familles qui pleurent leur déception.
    Nous vous souhaitons malgré tout de mettre au monde un merveilleux bébé que vous bichonnerez comme nous l’avons fait avec les nôtres.
    Respectueusement


  • DIOGENE Le Furet 7 décembre 2008 13:12

    La campagne de Sarkozy a été conçue de façon très intelligente, c’est pourquoi les Français sont tombés dans le piège !

     Pour avoir les voix de droite, il avait déjà conquis la présidence de l’UMP et les voix étaient acquises.

     Pour avoir les voix du FN, il a fait croire qu’il s’attaquerait aux vrais problèmes de sécurité en punissant les vrais voyous. Mais que voit-on ? Les agressions contre les personnes sont en augmentation, les gros bonnets de la drogue et de la finance sont toujours en liberté, mais tous les citoyens sans histoires risquent d’être transformés en délinquants dès lors qu’ils s’expriment librement, le délit "d’outrage" embastille de plus en plus de gens honnêtes, les forces de l’ordre provoquent dans ce but les passants, les automobilistes, etc... et la population a maintenant plus peur de la police que des voyous.
    - Pour avoir certaines voix de gauche, il a martelé dans plusieurs discours pré-électoraux qu’il viendrait au secours de ceux que son collègue Borloo a appelé "Les accidentés de la vie". Beaucoup de citoyens "accidentés" ont ainsi espéré cette aide pour repartir dignement dans une nouvelle vie. Et que voit-on aujourd’hui ? De plus en plus de sans abris, même des travailleurs, des étudiantes qui se prostituent pour pouvoir se loger, les banques alimentaires qui n’arrivent plus à aider la masse grandissante de pauvres, des travailleurs qui perdent leur emploi après avoir perdu leur permis de conduire ou qui risquent la prison en continuant à conduire malgré tout (entre 2 et 3 millions de conducteurs dans ce cas).
    Je pense qu’aucun autre président, (à part Giscard qui s’est fait élire par la droite et qui le jour de son élection a dit qu’il mettrait la barre au centre), n’aura autant trompé les Français sur ses réelles intentions. smiley







Palmarès