• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Dominikgeorges

Dominikgeorges

Scientifique et musicien
 .

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Dominikgeorges Dominikgeorges 15 mars 2007 09:55

    Monsieur Z ,bien que je souscrive à 110% à l’intervention de Mr Revelli , j’ai le plaisir de vous faire savoir que je suis aussi presque en accord avec vous lorsque vous énoncez le fait suivant :

    « Aucun historien »sérieux« , aucun média traditionnel »sérieux« (quotidien, hebdomadaire, télévision) ne reprend ce genre d’information, ni même ne les commente. »

    Le seul problème, c’est que vous et moi n’ayons probablement pas exactement la même idée du sens qu’il convient de donner à l’adjectif que vous employez dans cette affirmation et que de ce fait la signification de votre phrase ne soit plus du tout aussi évidente qu’il y paraît .

    En effet Monsieur Z,une précision de votre part me semble nécessaire : Qu’entendez-vous par « sérieux » lorsque vous qualifiez ainsi les historiens ou les Médias censés disserter sur les attentats du 11 Septembre ? Si je vous demande d’éclaircir ce point c’est que j’ai précisément moi aussi un très gros problème avec ce qualificatif lorsqu’on en vient à l’appliquer aux Médias traditionnels (et également aux historiens ,ceux de demain qui en parleront ,merci d’anticiper ).Votre réponse lèverait sans aucun doute une ambiguïté purement sémantique mais qui a son importance.

    A vous lire ,j’ai cru effet comprendre comprendre que seuls méritent le label « sérieux » les organes d’information qui remplissent véritablement et pleinement leurs fonctions informatives et leur rôle de rapporter la vérité des faits . Mais ce n’est peut être qu’une interprétation de ma part qui dépasse votre pensée .J’en conviens : ce n’est qu’une hypothèse .Mais elle me semble si juste ! Selon vous,ne seraient également « sérieux » que ceux qui se font un devoir de ne diffuser que des informations sûres et vérifiées . Là encore, me suis-je trompé ?Je ne le crois pas.

    Jusque là ,je n’ai pas eu l’impression d’avoir mal interprété votre propos et je dois même avouer que je vous suis tout à fait concernant ces premiers points. Comment d’ailleurs ne pas être en accord avec ce qui ,à l’évidence,n’est que l’expression des prérogatives les plus basiques de la déontologie journalistique ? . A savoir que quelques règles simples à respecter et un devoir ,celui d’informer sont nécessaires pour assurer leur crédibilité aux Médias . Absolument vrai.

    Bravo ! J’applaudis des deux mains à ce truisme lumineux et qu’on ne répètera jamais assez : "Les Journalistes et à fortiori les Historiens se doivent de rechercher avec la plus grande probité la Vérité au fond des choses et ont ils ont également le devoir de la rapporter à la Population .

    Bien évidemment ,sans cet indispensable « sérieux » des acteurs Médiatiques dans la pratique de leur métier d’informateurs , les gens croûpiraient dans l’ignorance de tout ,et , bien pire ,il serait même envisageable que ce soit un moyen très efficace de les manipuler ;( en leur cachant par exemple des choses que l’on connaîtrait ... voire en leur mentant carrément .Quelle horreur à peine imaginable !) C’est donc bien cette honêteté dans leur démarche professionnelle,ce respect scrupuleux de leur déontologie ,ce soucis permanent d’investiguer à fond,de vérifier l’exactitude des faits,des sources,cette volonté d’explorer sans relâche toutes les pistes qui peuvent conduire à une connaissance plus complète des évènements qui font toute la noblesse de ces professions et leur confère d’emblée l’appellation « sérieux » etcomme leur carte de Presse pourrait sans doute suffire à l’attester !

    Alors oui ,oui ,oui.... Monsieur Z ! Mille fois oui ! C’est exactement çà ! C’est tout à fait ainsi qu’également,je vois les choses ! Ce sont bien ceux qui agissent de la sorte qu’il convient de qualifier de « sérieux » . J’ai un peu « développé » et interprété votre pensée bien sûr,mais je ne crois pas ,« jusque là », l’avoir trop dénaturée. Si toutefois tel était le cas et si ,à la réflexion, vous pensiez que votre propre définition du journalisme « sérieux » ne correspond pas du tout à celle que je viens de vous prêter, je vous prierais cher Monsieur d’accepter mes plus plates excuses. Notez bien que j’ai pris la précaution de spécifier que mon approbation s’appliquait « jusque là ».

    Car la suite va mettre en lumière notre profond désaccord quant à l’ensemble de votre affirmation que je juge non seulement péremptoire,mais surtout fallacieuse.

    A vous lire entièrement on subodore en effet très clairement que, ce premier élan d’enthousiame passé, on doive néammoins le tempérer,car selon vous,les Médias traditionnels ,autrement dit ,« établis »( quotidiens ,magazines,télévision) , ceux que vous qualifiez donc de « sérieux » seraient crédibles pour la bonne raison qu’ils se gardent bien de piper mot de toute espèce de « théorie » qui ne soit corroborée (sous-entendu officiellment et universellement admise ).

    C’est à partir de ce point là que nos opinions divergent complètement cher Monsieur .Notre cheminement intellectuel prend même dès lors des directions diamétralement opposées.

    Nos avis respectifs sur la question se tournent le dos car à l’opposé de vous je pense que tout Media qui occulte impitoyablement plus de deux cents questions san réponse ,incohérences flagrantes , contre-vérités manifestes, interrogations légitimes ,occutations patentes ou carrément des mensonges éhontés,comme l’ont fait depuis plus de cinq ans tous les membres « sans exception » de l’ensemble de la Presse écrite et audiovisuelle « encartée » ne peut en aucune manière prétendre à la qualité de « sérieux ». Quand il s’agit d’un évènement aussi important et dont les conséquences pour la Planète sont aussi dramatiques ,il ne peut être question de refuser de lever les ambiguïtés qui n’ont absolument rien de loufoque ni de ridicule etqui interpellent maintenant de millions de gens au nombre desquels se trouvent des intectuels et des scientifiques parmis les plus réputés .Les couvrir d’un voile pudique serait déjà un vrai manque de respect à l’égard des Citoyens que dire alors de cette chappe de plomb mise en place ?. Que ces Médias pratiquent une véritable omerta est un fait patent cher Monsieur .Que celà vous plaise ou non c’est bien ainsi qu’il faut l’appeler.IlUn brin de lucidié suffit . Quand la totalité du corps journalistique se tait ainsi, il est clair que quelquechose de louche soit en jeu dans le processus . On peut se perdre en conjectures pour essayer de l’expliquer mais on ne peut balancer négligeamment d’un revers de la main les « conspirationistes » qui s’en émeuvent !C’est trop facile ! Les faits parlent d’eux mêmes à qui veut bien accepter de s’y interesser un tant soit peu ; la Version Officielle des attentats est BIDON et il n’est pas « sérieux » d’occulter à ce point l’immense mouvement contestatairedont l’envergure est mondiale ! Je vous invite à cette occasion à parcourir mon petit site internet pour commencer votre « éducation 9/11 » car vous me semblez très désinformé sur ce sujet.

    ..Par là même ,ce manquement évident à toute la déontologie la plus basique de leur profession fait que les organes de la Presse traditionnelle ont définitivement ruiné en la mettant avec autant de légereté ou de compromission leur crédibilité dans la balance . Pour moi ,comme pour un nombre sans cesse grandissant de citoyens , la Presse encartée n’est plus du tout crédible . Elle n’a plus de « sérieux » que le nom et une certaine réputation du fait de son ancienneté et de son omniprésence dans le paysage de tout un chacun ,mais elle en est manifestement dénuée dans la pratique. Elle creuse elle même la fosse où elle ira reposer dans la plus grande indifférence quand presque tout ce que la population compte de gens sensés aura intégré la notion que c’est uniquement sur l’internet que l’information alternative peut résider et qu’il n’y a que là qu’elle puisse se développer. La liberté d’exprimer des opinions différente est totalement déniée dans les Médias « mainstream » .C’est un fait indiscutable à l’aune de cette affaire ....sauf à faire preuve d’une mauvaise foi telle qu’il n’en serait aussi inutile qu’illusoire d’en débattre plus longuement. Le seul et unique représentant de la Presse écrite à avoir relayé les thèses qui remettent en cause la Version officielle des attentats du 9/11 c’est le bi-mensuel NEXUS Magazine ,le numéro de Mars-Avril 2007. !Il aura fallu attendre cinq ans et six mois ainsi que près d’un million de morts en conséquence directe de ces évènements pour queun début de contradiction apparaisse timidement en kiosque dans notre pays !!. Alors où est réellement le « sérieux » Monsieur Z ? A mon avis,certainement pas là où vous, vous le voyez..

    Alors pour faire bonne mesure et me trouver au final totalement en accord avec vous , il suffrait simplement de modifier légèrement votre phrase. Je propose d’$oter l’adjectif qualificatif « sérieux »..(on aurait également pu le remplacer par "encarté ,ou officiel ..ça fonctionnerait aussi) Je m’autorise donc à la reformuler : « Aucun historien , aucun média traditionnel (quotidien, hebdomadaire, télévision) ne reprend ce genre d’information, ni même ne les commente. »

    Voilà !Maintenant ,votre affirmation prends tout son sens . Elle est totalement vraie (vérifiée et argumenée ) et j’y souscris à cent pour cent.

    Je jugerais simplement utile de la compléter par : « ...ce qui prouve son absence de sérieux et explique l’inexorable mouvement de fuite de son auditoire ou de son lectorat vers des médias ...plus citoyens ! ». Complément utile car cette sentence deviendrait alors tout à fait informatve. Presqu’un travail de journliste quoi. ! J’espère qu’à défaut de vous avoir convaincu ,je vous aie informé. Lescconspirationistesdont je me targue d’être ne sont pas tous de ridicules ou pitoyables illuminés comme le laisse sous entendre vos propos. Quant à l’amagamme accusateur d’antisémitisme, autant en rire de bon coeur tant celui-ci est grotesqe et déplacé .







Palmarès