• dimanche 20 avril 2014
  • Agoravox France Agoravox Italia Agoravox TV Naturavox
  • Agoravox en page d'accueil
  • Newsletter
  • Contact
AgoraVox le média citoyen
 

Dominique Dupagne

Médecin généraliste en exercice né en 1958
J’ai différentes activités à côté de mon exercice clinique.
  • Je gère un site internet médical, Atoute.org, depuis 1999. Il s’agit d’un site communautaire fréquenté essentiellement par des patients, mais aussi par des médecins. Ce site constitue un observatoire exceptionnel des mutations qu’introduit le réseau internet dans la relation médecin-patient, et plus généralement dans le domaine de la santé.
  • L’enseignement a toujours été ma passion, auprès des médecins diplômés (formation médicale continue) ou en tant que maître de stage et chargé de cours à la faculté Paris VI. La déliquescence de l’université française et le sort scandaleux qu’elle réserve à la médecine générale m’ont conduit à préférer poursuivre mes activités sur internet.
  • La lutte contre les conflits d’intérêts en matière d’information médicale a longtemps été un de mes principaux combats, notamment au sein du Formindep. S’il m’arrive encore de communiquer à ce sujet, je consacre mon activité actuelle aux solutions alternatives qui permettront de rendre ce problème obsolète, à défaut de l’extirper de notre société.
  • Je me suis intéressé à l’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) en la pratiquant en tant que médecin habilité par la HAS, puis en constatant que sa mise en oeuvre normative à l’hôpital est une catastrophe sanitaire sous-estimée par les gestionnaires de la santé.
  • Je suis consultant permanent auprès la société Vidal en tant qu’expert en NTIC Santé. Cette activité pourrait créer des conflits d’intérêts dans certains de mes articles.
  • Je suis administrateur d’une société familiale de matériel médical (Vygon).

1) Merci de ne pas tenter de prendre RV avec moi, je ne prends pas de nouveau patient. Merci également de ne pas tenter de me joindre par téléphone.
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 14 127 970
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Articles de cet auteur

Classer les articles par : Chronologie Les plus lus Les plus commentés

Derniers commentaires

  • Par Dominique Dupagne (---.---.1.173) 14 décembre 2011 08:18
    Dominique Dupagne

    Votre message montre à quel point le combat d’Irène Frachon est difficile. S’attaquer de front au monde secret de la pharmacie et de ses compromissions expose aux coups, aux vacheries, aux insinuations aussi sournoises qu’anonymes. Il vaut mieux être solide.


    Je travaille aussi à l’AFSSAPS, au sein du groupe « Référents médecins généralistes ». J’ai eu l’occasion de voir Mme Rey-Quinio à l’oeuvre dans le dossier Avandia. Les qualités que cette femme a démontrées à cette occasion m’ont impressionnées et je lui ai dit de vive voix lors d’une réunion (je n’ai pas le compliment facile). Quand j’ai appris l’annulation de sa nomination, j’ai trouvé cela dommage pour l’agence qui se prive d’une compétence, mais tout à fait normal. Il est des boulets que l’on traîne, qu’on le veuille ou non. Il est des situations qui peuvent paraître injustes, mais qui ne le sont pas. Promouvoir Mme Rey-Quinio était tout simplement impossible, inaudible, destructeur pour la confiance dans les nouvelles équipes. Ayant travaillé sur l’Isoméride chez Servier et sur le Médiator à l’AFSSAPS, le doute est trop fort : elle a été soit silencieuse, soit aveugle.

    Irène Frachon a des liens d’intérêts, Gérard Bapt a des liens d’intérêts, j’ai des liens d’intérêts. La question est de savoir si ces liens ont constitué des conflits. A chacun de répondre à cette question. L’essentiel est d’être informé. J’ai discuté de cette situation avec Irène Frachon. Elle ne « chasse personne ». Elle informe. Elle informe le Ministre de ce qu’il devrait savoir, et c’est lui qui prend des décisions sans qu’elle ait besoin de faire pression. Pour Gérard Bapt, elle n’a pas assuré elle-même cette information, d’autres s’en sont chargé, notamment chez Servier. Pour ses propres liens, Irène Frachon avait eu la prudence de le faire elle-même. Oui, un colloque parlementaire sur le médicament financé par des laboratoires, c’est une insulte aux victimes du Mediator. Oui il est normal qu’elle informe les intervenants de la présence de ces sponsors, ce qu’ils ne savaient pas (ou avaient oublié de demander).

    Votre texte donne dans l’amalgame. Essayer de salir Irène Frachon, c’est mal. C’est mal car elle a donné un fantastique espoir à ceux comme moi ou comme mes amis du Formindep qui luttent depuis des années pour faire cesser les petites ententes entre amis et la dictature des experts à l’AFSSAPS. Un homme au moins a compris et mis en oeuvre la nouvelle donne : Dominique Maraninchi, nouveau directeur de l’agence, qui n’a pas peur d’aller au conflit pour faire respecter les nouvelles valeurs de l’administration de la santé. 

    Malheureusement, quand je vois le sort réservé en dernière lecture à la loi « Après Mediator », je constate que le LEEM a repris le pouvoir, je pense que les jours de Dominique Maraninchi sont comptés. Christian Lajoux demande déjà la tête du président de la commission de transparence de la HAS, trop dure avec les médicaments à son goût et notamment avec son Multaq.

    Je sais pour en avoir discuté avec elle qu’Irène Frachon est d’une grande lucidité. Elle sait que son aura médiatique ne durera pas, que l’écoute dont elle bénéficie auprès du Ministre sera éphémère. Elle profite donc de cette position pour essayer de faire bouger le plus possible les choses dans le bon sens, et elle fait bien de le faire, et elle le fait bien. 

    Ceux qui l’attaquent montrent qu’ils n’ont pas compris la gravité du problème, les vies en jeu, les malades brisés par les silences et les compromissions. 

    Honte à vous, chère anonyme, honte à vous.
  • Par Dominique Dupagne (---.---.1.22) 25 septembre 2011 23:36
    Dominique Dupagne

    Décidément, le sbires de l’Empire se suivent et se ressemblent : http://www.atoute.org/n/article207.html

    Il y a quelque chose de pathétique à tenter de continuer à minimiser la responsabilité de ce laboratoire et de son président, alors que non seulement les charges se confirment mais qu’elles augmentent. Et je passe sur le croustillants dialogues téléphoniques entre les seconds couteaux et les vieilles gloires de la médecine, tombées elles-aussi, du côté obscur.

    La manipulation des propos d’Irène Frachon est vraiment éculée, vous devriez trouver autre chose.

    Vous devriez aussi monter un club avec Gilbert et Jeannot, quoique Jeannot était plutôt plus fin dans sa critique.

  • Par Dominique Dupagne (---.---.124.43) 28 juillet 2011 06:53
    Dominique Dupagne

    Merci pour vos encouragements smiley

  • Par Dominique Dupagne (---.---.124.43) 27 juillet 2011 15:38
    Dominique Dupagne

    Bonjour Musardin. Le problème des centres des santé mutualistes, c’est que la consultation y coûte 50 à 100 euros (à la mutualité, pas au patient) et est facturée 23 euros à la sécu. Ces centres sont des gouffres financiers, et plus ils tournent, plus ils coûtent cher. Soit on assume de faire de la médecine mutualiste lente et donc chère, soit on veut s’aligner sur le privé et en effet, ce n’est pas jouable, voir Le beurre, l’argent du beurre et la crémière libérale.

  • Par Dominique Dupagne (---.---.124.43) 27 juillet 2011 14:43
    Dominique Dupagne

    Je n’ai aucun mérite à refuser cette prime car je suis dans le secteur à honoraires libres. La difficulté sera pour les médecins conventionnés au tarif sécu car elle remplacera les augmentations d’honoraires futures. Refuser aboutira donc pour eux à une baisse de revenu. Cela dit, vu l’espérance de vie limitée de notre système de protection sociale, les prévisions à plus d’un an n’ont pas beaucoup de sens.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Economie Santé Société Santé Lobbies Médicaments polémique Médecins vaccin Tribune Libre Grippe A H1N1 Parodie Santé menacée Cancer Fonctionnaires
Palmarès

Agoravox utilise les technologies du logiciel libre : SPIP, Apache, Debian, PHP, Mysql, FckEditor.


Site hébergé par la Fondation Agoravox

Mentions légales Charte de modération