• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

doosmusik

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • doosmusik 9 octobre 2007 00:34

    A propos de ...

    Monkey Journey ...

    Ben en fait vu l’idée que je m’étais fait du spectacle, j’avais peut-être placé la barre un peu haut. Du coup j’ai assisté à un très beau spectacle bien monté, de beau décors, de beau costumes, un livret musical sympa avec un bel orchestreet des chanteurs et chanteuses ... euh ... de l’opéra de Pékin bien quoi ! ... Mais je n’ai jamais eu le sentiment de me prendre une grosse claque ou au moins d’être étonné.

    En fait les prestations acrobatiques ne sont jamais sur le registre de l’excellence, juste des numéros - certes bien emballés - que tu vois partout en jonglerie de rue (bâton, bolas, diabolo) et des acrobates qui tournent des flips et des saltosdes mono cycles qui font du sur place - et comble malchance le soir où j’étais là une vautre sur un déplacement venant de coulisse et le petit monocycle qui reste planté sur scène jusqu’à ce qu’un Kung-Fu-Man quitte la scène en débarassant le plateau - et 3 nanas qui s’entortillent autour d’un ruban. Coté féerie, lorsque tu as croisé des spectacles comme ceux de Découflé ou Goude, c’est la grosse cavalerie ; les acteurs sont trimballés dans les airs par des filins le tout sans grande originalité. Le livret est lui très intéressant sur le papier mais son expression scénique est très ... comment dire ... simplifiée ? non, pauvre carrément pauvre. et les messages se déplacent avec leurs grosses papates qui font du bruit parterre.

    En bref, pour un spectateur n’ayant pas vu le show de Mulan à EuroDisney, on peut trouver cela bien (Bon là je suis juste un peu sur le registre caricature .... quoi que ...) Pour quelqu’un qui a une haute image de la capacité des anglais à produire des spectacles, même un peu maladroit, souvent bien décalé, il ressort de ce spectacle avec l’impression d’avoir vu, plutôt qu’un opéra chinois, une comédie musicale anglosaxone aseptisée.

    Je pense que j’irais voir le Roi Lion pour me consoler de cette déconvenue.(humour la quand même)







Palmarès