• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Dr. Claude N. Zaho

Dr. Claude N. Zaho

 
Ph.D en Droit International
Docteur en Droit
Docteur en Sciences Politiques 
Diplômé en Langues et Civilisations hispaniques
Expert auprès des Tribunaux
Professeur juriste-linguiste
 

Tableau de bord

  • Premier article le 08/03/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 1 34
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Dr. Claude N. Zaho Claude N. Zaho 19 mars 2010 08:02

    Je te remercie pour ces remarques pertinentes doublees d’une profondeur d’analyse et de plus courtoises.
    Juste un mot cependant pour rebondir sur ta reflexion suivante "Les citoyens se choisissent des représentants à qui ils confient un mandat révisable pour mettre en oeuvre les choix que les citoyens ont définis. L’état n’est donc qu’une concentration ou une réduction du peuple, sa représentation, et n’a pas de personnalité morale en propre". Ne penses-tu pas que ce mecanisme nous conduirait droit au concept de mandat imperatif institue par Rousseau sous la forme du contrat social ? Et ce contrat social creerait de facto une souverainete populaire alors que nous savons bien que celle-ci fut pratiquee par les pays dits du bloc de l’Est ou marxisants et dont nous savons l’echec.Je pense bien au contraire que l’Etat a et doit conserver sa personalite morale afin de preserver la puissance des institutions.L’on sait que les Hommes passent mais les Institutions demeurent en fonction de leur enracinement et de leur solidite. Celles-ci de plus permettent une approche non subjective des situations politiques, sociales, economiques et culturelles.Je pencherais donc plutot vers une souverainete nationale selon laquelle le citoyen n’aurait pour seul interlocuteur que les institutions incarnees par la nation et poursuivrait donc l’oeuvre de construction republicaine par sa participation au suffrage.Ce serait davantage du Montesquieu.

    Je te remercie encore pour ta contribution.

    Bien cordialement

LES THEMES DE L'AUTEUR

Politique Démocratie Religions






Palmarès