• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Duringer

Duringer

René Duringer
Trend-Spotter / Electron Libre

Tableau de bord

  • Premier article le 23/06/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 4 30
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Duringer Duringer 24 juin 2009 10:05

    La conclusion après discussion d’une spécialiste des systèmes d’information, c’est qu’il est préférable de créer son propre réseau social, sa propre communauté avec des règles du jeu adoptées/partagées par les adhérents !!!


  • Duringer Duringer 24 juin 2009 07:33

    Le monde est Orwellien, that’s life. Ne pas fuir. FB est effectivement un des outils « big brotherien ». Envie de jouer avec tout le monde. Je m’insurge simplement sur l’opacité des critères d’exclusion du jeu. Imaginez : un joueur de rubby est exclu en plein match. L’arbitre n’explique pas le motif de l’exclusion et en plus précise que c’est irréversible... Qu’est ce qui empêche de demander plus de transparence aux opérateurs qui gèrent des réseaux sociaux ? Une partie de nos vies se déroulera dans le futur sur les réseaux sociaux. Fuir, et dire qu’il vaut mieux ne pas s’inscrire, c’est de la lacheté. Et si l’on faisait respecter nos droits, nos points de vue. Take the power !!!

  • Duringer Duringer 23 juin 2009 23:41

    Non je n’ai pas peur. Je déteste simplement les gens qui veulent me contrôler et tous les comportements fascistes. Bien sûr on peut cautionner les comportements irresponsables des administrateurs de Facebook, cette justice aveugle. A force de ne rien dire, on cautionne. Parler, et ne pas être politiquement correct, c’est mal vu en France. Vivre couché, non merci. Je préfére vivre en position verticale. Donc après mon effacement de FB, j’ai basculé mon activité sur Linkedin, ning et mon blog ainsi que des groupes sur Yahoo et d’autres plate formes. Je suis fasciné par la docilité des français.


  • Duringer Duringer 23 juin 2009 19:16

    A noter que Facebook ne permet pas sauvegarder les messages, les liens publiés, les contacts de ses correspondants... Dans une économie relationnelle, c’est informations valent de l’or. Par ailleurs, dans une économie de l’immatériel, les groupes de FB ont une certaine valeur s’ils ont été alimentés en informations. Tous les efforts pour cultiver une communauté thématique sur FB peuvent être détruits en quelques secondes quand on est supprimé de FB puisque l’on n’est plus administrateur du groupe, on est même plus rien. Aujourd’hui certaines entreprises aux USA utilisent ce réseau pour faire du business, comme un quasi système d’information à l’extérieur de l’entreprise. Cela signifie que FB, cela ne peut être que « pour de rire », si on a en permanence une épée de Damoclès au dessus de sa tête. Toutefois, heureusement il y a des réseaux qui ne jettent pas les gens comme cela, le mieux étant de développer sa propre plate forme, son propre réseau social (mais développé avec de l’open source,of course).

LES THEMES DE L'AUTEUR

Technologies






Palmarès



Agoravox.tv