• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Ehooh

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Ehooh 23 novembre 2007 14:30

    JE trouve ça un peu puérile de forcement fustigé le parti politique adverse pour se donné une raison d’existé. Le PS fait cela avec l’UMP et l’UMP fait de même avec le PS et autre parti de gauche ( Je pense surtouta Copé et Devedjian que je deteste tout particulièrement, mais ce n’est que mon avis et il y en a plein d’autre). A aucun moment on a entendu parler un membre du PS ou de quelque soit le parti, dire publiquement qu’il etait favorable pour les réformes. Je trouve ça surprenant que le nombre, aucun ne soit d’accord avec les réformes actuel. Et ceci fonctionne avec tout ce que le gouvernement actuel essaye de faire passé. Je ne suis pas tout le temps d’accord avec les réformes de Sarko, mais je ne suis pas sytématiquement contre.



  • Ehooh 23 novembre 2007 11:38

    Certes le PS est le principal parti d’opposition, mais doit forcement etre en desaccord avec les reformes actuelles pour que la population ne le crois pas « mort » ? Autre question, si on est orienté politiquement a gauche ( comme moi ), doit-on forcement etre contre la droite systématiquement pour etre crédible ?



  • Ehooh 12 novembre 2007 14:27

    Oula tu interprète ce que j’ai dis, jamais je n’ai mentionné que j’etait pour ou contre (puisque je suis plutot pour la loi), je dis simplement qu’il va y avoir des effet de bord et qu’ils sont inévitable.



  • Ehooh 12 novembre 2007 13:01

    Je ne parlerais pas de la grêve des cheminot mais plutôt de la grêves des etudiants. La loi pécresse prevoit en effet d’instauré l’intépendance des université en autres. Il faut donc s’attendre a avoir des frais d’inscription a l’entrée des université. Sachez qu’en angleterre ce system existe deja et que pour aller a l’université il faut déboursé entre 3000£ et 4000£ (4200€-5600€), on trouve donc une génération entière avec un crédit sur les bras alors qu’ils n’ont pas commencé leur etudes. Aussi, il faut savoir que les etudians anglais demande un retour en arrière pour des universités gratuites. Mr sarkozy nous disais lors de son programme vouloir prendre comme exemple la politique anglaise ( je dois avouer que sur point il tient ses promesses). Mais tient-il en compte des erreurs de ce pays certes avec plein d’avantages mais tout autant d’inconvéniants.







Palmarès