• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

eKsTa

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • eKsTa 12 janvier 2008 00:51

    Par rapport au dynamitage même si c’est un mouvement d’humeur.

    Il faut savoir que cela fait partit de la politique actuelle de Rénovation Urbaine. En gros des moyen financiers très important on été mis a disposition d’une agence chargé d’accepter les permis de démolitions (ANRU).

    Le problème ce n’est pas tant les démolitions car mis a part quelques architectes (voir la grande borne) qui sont attaché à ces formes urbaine, peu de monde va les pleurer. Les habitants de ses tours et barres doivent être relogé dans de meilleur conditions qu’auparavent sinon l’opération n’aurat servit à rien. Or il existe de nombreuse ville on les programme de démolition tourne à la ségrégation urbaine, je m’explique :

    Les terrains sur lesquelles sont batit les quartierstrès était à l’écart et n’avait pas de grande valeur dans les année soixante, mais ils en ont acquit aujourd’hui en se retrouvant au cœur d’un tissus urbain qui s’étend. Donc les terrains coute nettement plus chere qu’auparavent. Or nous somme en pleine crise du logement, les classe moyenne et sup on elle aussi du mal à trouver des logements là ou elle le shouaite. Alors l’opération conciste à démolir le quartier, reloger les habitants ailleur, encore plus loin et attirer les riches. 

    En faite la politique de rénovation s’attaque uniquement à la partie la plus visible du problème. seulement comme le dit si bien cette habitant de la Courneuve interviewés par France 2, après la démolition à l’explosif de deux barres de 600 logements en 2004 (archive INA).

    « Platon disait ce ne sont pas les murs qui font la citée, mais ce sont les hommes. Ce n’est pas parce qu’on enlève les immeubles, que les problèmes ne sont plus là ! les problèmes sont à caractères sociaux. »

    C’est très bref et un peu cafoulli surment mais je pense que les grandes lignes y sont. Il existe un blog d’un collectif qui se bat contre ses abus.

    http://antidemolition.blogspot.com/

    Merci pour ton article en tout cas







Palmarès