• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Elbe

Elbe

Etudiant en science politique, la plume est une passion et l’actualité est une drogue quoi de plus étonnant que de se faire des lignes à longueur de journée ?

Tableau de bord

  • Premier article le 14/03/2008
  • Modérateur depuis le 25/03/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 12 15 154
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 9 8 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Elbe Elbe 26 mars 2009 17:07

    L’objectif de cet article n’était pas de nourir les idées complotistes attribuées aux médias mais plutôt interroger la place de la publicité (gouvernementale entre autres) dans les journaux. Ici, je pense que le gouvenement à acheter les pages France de 20 Minutes pour diffuser leur campagne de pub sans savoir quel article serait joint à celle-là. Il était peu probable qu’il n’y ait trace de la contestation. Questionner l’opportunité de cette réclame (au moment où les ceintures sont appelées à se serrer par l’Etat...), le décalage entre des inquiétudes et des campagnes d’auto persuasion, bref pointer le ridicule de la situation et cette place d’une pub, principale source de fonctionnement des gratuits, était la raison de cet écrit.

    Je ne pense pas qu’on soit à Vichy ou sous une dictature, dans une société de consommation à l’extrême où le politique se met au marketting sans doute. Etre citoyen engagé, averti c’est davantage privilégier le sources d’informations alternatives, cultiver un savoir, tirer le meilleur d’un journalisme de qualité plutôt que d’en appeler au classique fantôme Vichiste.



  • Elbe Elbe 26 mars 2009 14:20

    sur que l’esprit critique est la première et meilleure des armes. smiley



  • Elbe Elbe 22 octobre 2008 06:10

    Jonas sortez de chez vous et discutez avec cette jeunesse, elle est loin d’etre extrêmiste. vous vous focalisez sur l’Islam extrême oubliant que ces gamins sont élevées dans la laïcité. Il suffit de voir les réactions républicaines qu’il y a eu lors des dernières affaires... Qui a parlé d’invasion et de collaboration ? Les allemands étaient nés en France, je savais pas. votre discours est le même que la droite de vichy en revanche. Démagofie ? Quelle serait mon intérêt de flatter pour plaire ?



  • Elbe Elbe 21 octobre 2008 20:33

    Je comprends ce que vous dites et ne suis pas loin de partager votre opinion quant à l’aspect consumériste d ’une enceinte de football. Le fait est qu’il y a également des relations d’ordre social au sein même des kops de football (exemple du public pro communiste en italie ou bien fasciste). Il y a une sociation de personnes qui parfois va bien au-delà du simple groupes de potes bourrin devant un match. Ce soir là au stade de France c’est vrai qu’il devait y avoir un aspect supporter (les gamins s’étant sans doute chambrer toute la semaine autour du match) que je n’ai pas analysé ni même mentionné à tort mais il pouvait aussi avoir l’expression d’une frustrtation spontannée, pas forcémment construite consciemment (tous ne se sont pas dit "je vais siffler la marseillaise parce patati patata) mais juste l’expression d’un rejet interiorisé de toute forme d’institution rammenant à l’Etat qui est perçu comme oppresseur plutôt que salvateur.

    Je pense que la faille de mon texte est d’avoir privilégié la forme sur le fond (dure alchimie) et visiblement le message que je pensais faire passer (si tant est que j’ai à faire passer un message) était celui de dire qu’un évènement à priori simple est récupéré par deux parties pour développer des discours intelligibles à première vue mais au final pleins de contradiction et que les plus véhéments (les indignateurs permanents) reprochent un manque de réflexion alors que eux aussi sont dans un cas de déni de toutes formes de pensée. Nous étions dans une lutte des symboles, je voulaas montrer cette subjectivité du symbole et que finalement derrière un symbole chacun y met ce qui veut : pour certain la marseillaise est signe de république pour d’autres c’est devenu au fils des années le symbole d’une institution dont ils s’estiment exclus, d’autres vont voir les sifflets comme l’incompatibilité culturelle (réaction épidermique) là où un malaise social s’exprime. Je pense donc que j’ai pas assez axé mon analyse sur cette subjectivité du symbole qui finalement devient uin rouage de notre système médiatique.

    Après relecture, confrontation d’avis, je reconnais des imprefections en effet dans un article qui ne se prétendait pas forcément sociologique. L’ambition était de montrer les différents discours qui avait ressurgi lors d’un fait comme celui-ci. je retravaillerais surement l’article pour étayer et rentrer en finesse dans cette relation au symbole. Je vous remercie en tout cas pour le dialogue entammé constructif, selon moi. Les récations à ce post (j’ai gagné un séjour au bagne quand même) montrent comment le traitement d’une affaire peut faire surgir les pensées d’une époque ets ervir de prétexte à exprimer sa pensée. La sociologie c’est le doute, cultivons le un peu. L’erreur fut peut être de suivre le rythme médiatique.

    Bien à vous



  • Elbe Elbe 21 octobre 2008 14:33

    là où je vous rejoins c’est qu’il ne faut pas baser l’étude sociologique au seul endroit du stade et que ceux qui ont sifflés (sans doute moins nombreux que ceux qui s’en foutait) ne osnt pas les représentants de tels ou tels parties de la population. Néanmoins, ce fait a eu le "mérite" de mettre en avant les disvours quoi tournaient autour des identités à l’heure actuelle. D’un côté certains vouant une quasi divinité à la nation niant les possibles malaises et d’autres qui justifiaient leurs sifflets par des problèmes de reconnaissance. Il se peut que mon article n’ait pas assez nuancé ce fait (erreur de ma part) qui est que le stade est une partie de, mais ce qui m’interessait c’était sur les discours qui ont entraînés ce fait on est d’accord mineur.Merci de votre remarque







Palmarès