• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Elyes

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Elyes 5 juin 2009 11:59

    Il y a 45 ans, mon père rentra à midi. Il venait de quitter son nouvel emploi car la gueule du contremaitre ne lui revenait pas. L’après midi il travaillait déjà pour un autre patron.Quand il était saoul, il restait à la maison et frappait ses enfants jusqu’au sang.

    A Noël la caf (caisse d’allocation familiale) offrait des cadeaux aux enfants comme aux parents.Les usines organisaient des grandes fêtes de Noël ou étaient distribué des cadeaux.Les grands patrons logeaient leurs employés dans des cité ouvrières.

    Au CP, un élève chahutant s’est fait rappeler à l’ordre par l’instituteur.L’élève de 6 ans hurle au maître : SALOPE ! CONNACE ! Pour toute punition le maître lui ordonna de rester accroupis à coté du bureau. L’élève s’exécuta et dans la foulé descendit son short et son slip et présenta ses fesses à l’instituteur. L’année suivante, le jour de la rentrée des classes j’avais regardé la fillette assise dans l’autre rang. Celle-ci me dit tout haut : Tu veux une photo ? Ce à quoi je répondit oui. En une fraction de seconde, la gamine de 7 ans souleva sa jupe, écarta son slip et écarta son sexe. En rentrant de l’école 2 gamins de 8 ans m’avait demandé si j’avais encore mes amygdales. L’un d’entre eux me demanda de lui montrer. Naïvement j’ouvris la bouche et immédiatement le garçon me cracha une énorme morve dans le fond de ma gorge.

    A 10 ans j’avais jeté un gros caillou du pont de l’autoroute. Au bruit de l’impacte avec un autocar qui heureusement a gardé son cap, j’étais complément secoué à l’idée de se qui aurait pu se passer.

    A 12 ans j’avais jeté du papier enflammé dans le vide ordure. 30 minutes plus tarde alerté par un bruit de sirène, je vis par le fenêtre les pompiers éteindre l’incendie que cela avait déclenché dans le local à poubelles.

    A 13 ans..., 14ans..., 15 ans … Dans les foires et les kermesses ça taillardait le visage et le cou avec les opinels et les serpettes.

    A 40 ans, j’avais ma maison, ma voiture, ma moto et mes amis aussi ont leurs bicoques, piscines et tout ce qui va avec.

    Un jour mon ami Christian m’envoie un mail faisant référence à l’insécurité et désignant les jeunes (surtout les colorés). Je lui ai demandé ce qui lui a pris de m’envoyer un mail pareil.Il me dit : Ben ! C’est qu’aujourd’hui, on ne se sent pas en sécurité quand on se promène !

    Je lui ai demandé s’il souhaitait que je raconte à ses enfants comment à 20 ans, il a jeté un énorme galet de 4 kg du 10eme étage coté parking, comment avec sa moto il a renversé la petite dame en s’échappant après lui avoir embouti sa voiture et bien sûre, sans assurance.Comme il aimait rouler à 150km/h dans le centre du village et griller les feux rouge avec un échappement à réveiller les morts. Il y a aussi la fois ou il m’a payé le restaut avec l’argent dévalisé dans la station de lavage de voiture.

    Les jeunes ne sont pas pire aujourd’hui, mais il y a plus de vieux qui les regardent et qui ont oublié leur jeunesse.








Palmarès