• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Emile Mourey

Emile Mourey

84 ans, militaire en retraite, veuf, vit seul dans un château historique sans confort massacré par la stupidité des hommes. Critiqué pour ses ouvrages par les croyants comme par les non-croyants. Persuadé qu'en matière de religion, la seule solution est d'en retrouver les explications historiques. 
Fustigé pour avoir prétendu que Platon avait imaginé son Atlantide en partant de la Gaule, pour avoir contesté les sites officiels de Bibracte et de Gergovie, pour avoir donné une autre explication de la bataille d'Alésia, enfin pour avoir émis l'hypothèse que le christianisme trouve aussi sa source en Gaule. Officiellement recadré par le ministère de la Culture, attaqué à mots couverts par le Collège de France et par la technocratie archéologique, interdit de presse écrite locale, droit de réponse refusé après une émission orientée de FR3 Bourgogne où ses propos ont été condamnés sans débat.
Je me suis tourné vers les philosophes afin qu'ils remplissent la promesse qu'ils avaient faite jadis : quitter l'enfance de l'humanité, éclairer le chemin. J'ai échoué, point final.
 
 
 
 
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 22/08/2006
  • Modérateur depuis le 27/09/2006
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 369 4997 16863
1 mois 2 25 62
5 jours 1 9 21
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 310 282 28
1 mois 4 3 1
5 jours 4 3 1

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Emile Mourey Emile Mourey 22 mars 09:47

    @Antenor


    Pour le pays éduen, on peut tomber d’accord. Quid s’est installé en premier sur un point du terrain pour dominer un territoire ? Est-ce le Mont-Saint-Vincent ? Comme je l’ai expliqué dans un article, l’occupation au néolithique de Chassey-le-Camp en avant-poste, plaide dans ce sens. Est-ce Taisey ? La présence d’un fleuve qui s’étale, riche de poissons et de gibiers qui viennent s’y abreuver plaide pour une présence permanente de chasseurs-cueilleurs. L’oppidum de Mont-Saint-Vincent date probablement à la chute de Troie. En fait, on peut penser à une occupation simultanée, mais, à mon sens, la forteresse dont il ne subsiste qu’une tour à Taisey est antérieure à l’église/temple de Mont-Saint-Vincent.

    Quant à Nemesos, ce ne peut être que le sanctuaire sacré du Crest, et en aucun cas Clermont. Nous en avons plusieurs témoignages dont j’ai fait état dans plusieurs articles : sa prise par les Francs. la poterie grecque de Nemesos etc... 

  • Emile Mourey Emile Mourey 21 mars 20:42

    @Ouallonsnous ?


    Vous ne croyez pas aux prophètes ? Vous voulez dire par là que vous auriez pu y croire. Permettez-moi de vous expliquer ce qu’est un prophète dans l’ancien testament, par exemple le prophète Daniel. C’est tout simple : un groupe de « résistants » qui soulève le peuple hébreu déporté à Babylone sous un prête-nom... un prête-nom repris longtemps après pour mobiliser le peuple juif pour une guerre ultime contre les Kittim (Romains et Grecs) qui devait se terminer par une victoire totale ... mais qui s’est terminé par la désastre de 70 et la chute de Jérusalem. C’est un peu cette prophétie à laquelle fait croire Daech avec le combat ultime où Dieu va se manifester.

    D’où le nécessité d’expliquer cette histoire pour que des jeunes immatures ne se laissent pas piéger.


  • Emile Mourey Emile Mourey 21 mars 20:15

    @Ouallonsnous ?


    Sources classiques, au départ bible du chanoine Osty, mais je tiens compte des notes explicatives qu’il donne quand il y a doute de traduction. Je confronte avec avec les traductions d’autres bibles ; Pour les évangiles, je me fie aux traductions du professeur Tresmontant. 

    S’il n’y avait pas eu d’islam, lequel ne veut pas rester cantonné dans la sphère privée, vous auriez raison, mais comme tout se tient, il faut expliquer l’ensemble.

  • Emile Mourey Emile Mourey 21 mars 19:42

    @Antenor


    Oui, bien d’accord. Mais il faut se méfier d’établir des règles. Dans le cas chalonnais, cela commence, en toute logique, par un territoire-cité centré sur la forteresse et la petite agglomération de Tasiacum/Taisey, puis par la ville voisine des bords de Saône qui prend le dessus au III ème siècle. Dans le cas de Gergovie, cela commence par Le Crest, mais la ville de Clermont-Ferrand ne l’emporte qu’après l’arrivée des Francs et le départ de Sidoïne Apollinaire. Quant au pays éduen, il faut se poser la question ; est-ce que cela à commencé à Mont-Saint-Vincent ou à Cabillodunum/Taisey ? Je choisis la deuxième option. En effet, si tel n’était pas le cas, on devrait y trouver les vestiges d’un temple antique dans le style et la suite de celui de Mont-Saint-Vincent, ce qui n’est pas le cas. La forteresse de Taisey, avec sa tour avancée et ses grandes ouvertures pouvait faire office d’édifice religieux. Et puis, il y a aussi la logique d’une voie de l’étain primitive passant d’abord par là.


  • Emile Mourey Emile Mourey 21 mars 11:33

    @Ouallonsnous


    « Quitter l’enfance de l’humanité » (Luc Ferry)