• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Emmanuel M

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 7 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Emmanuel M 7 février 2008 00:02

    L’article est très imparfait, mais il aborde un sujet politique et original de façon non partisane. C’est deja pas mal.

    Le populisme, le clientélisme et le communautarisme sont les 3 poisons de la démocratie. Le clientélisme entraîne la corruption, le communautarisme détruit la paix sociale, et le populisme entraine un fuite en avant vers la dictature et la confiscation du pouvoir.

    Maintenant que les problèmes sont posés, à quand les solutions ?

     

     



  • Emmanuel M 6 février 2008 23:51

    Le président n’est-il pas un fonctionnaire ?

    Bah il n’est pas président à vie, et, qu’on apprécie NS oupas, il se consacre à sa fonction pendant plus longtemps que les 39 heures hebdomadaires.

     



  • Emmanuel M 28 janvier 2008 21:36

    Ce qui fait que l’administration ne soutient pas les enseignants (dans certains cas) c’est le principe du "ne pas faire de vague". On ne reprochera jamis à un "administratif" de n’avoir rien fait. Donc pour lui, qui n’est pas exposé "au front" tout ira bien.

    Ca n’incite pas à la solidarité administration-enseignants !!!



  • Emmanuel M 28 janvier 2008 21:26

    Je dirais que votre commentaire est l’avis éclairé d’un prof à l’aise, capable de gérer une classe d’élèves potentiellement turbulents sans être des psychopathes en puissance, et d’accompagner des adolescents vers els responsabilités de l’âge adulte. Félicitation, vous êtes sans doute un ensignant de qualité comme l’EN en recherche plus.

    Mais quid des enseignants compétents dans leur matière, pédagogues mais dotés de très peu d’autorité. Faut-il les virer pour incapacité à mater les marmots ? Est-il acceptable que les abus ne soient pas sanctionnés, que des profs se fassent isnulter par les élèves et par leur hiérarchie ? Lesdits élèves étant potentiellement "gérables" dans d’autres conditions, ou par d’autre profs.

    Sans vouloir chercher de bouc émissaire, l’attitude gerbante de ces inspecteurs d’académie merdeux, ou proviseurs puants, lâchant leurs collègues les plus en difficulté face à la violence est inacceptable. Le "pas de couilles, pas d’embrouilles" ca suffit. Des connards comme ça n’ont rien à faire dans l’educ nat. Et encore une fois, dans 95% des cas, si la hiérarchie soutenait de façon ferme et radicale les enseignants mis en difficultés, quitte à distribuer des le début les engueumades par le CPE, le proviseur et les heures de colle, un certain nombre de problèmes disparaitraient. .. Et les 5% plus grave seraient traités par la police nationale, mais c’est une minorité parmi les adolescents violents.

     

     



  • Emmanuel M 28 janvier 2008 21:16

    A part un bot

    Ou plusieurs comptes

    Ou des militants qui se concertent.

     

    Je vois pas vraiement ce que le commentaire de GaziBorat a de constructif, voire même de vaguement intéressant. Un vielle attaque ad hominem. Bouh !!!

    Pour être un peu plus dans le sujet : en quoi les succès de l’enseignement privé sous contrat (celui qui applique les programmes de l’état) peut-il être critiqué ? Ne devrait on pas s’en réjouir ?







Palmarès