• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

emmanuel muller

emmanuel muller

Symboliquement Votre.

« Le symbole est un signe concret évoquant, par un rapport naturel, quelque chose d'absent ou d'impossible à percevoir. » (André Lalande)

Tableau de bord

  • Premier article le 16/06/2009
  • Modérateur depuis le 22/09/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 13 263 210
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 153 75 78
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • emmanuel muller emmanuel muller 29 septembre 2016 07:39

    Il y a eu deux médiatisations très récemment à ce propos :
    _Une dans l’émission « histoire de la pédiatrie » de Michel ciemes (france 2, cet été)
    _L’autre dans « enquête de santé » sur la douleur (france) mardi dernier.

    Pour vous répondre, le revoie à la date : 1980.
    La mise en évidence de la douleur c’est 1987.
    La mise prise en charge était lacunaire dans certains service en 2000.

    Votre fille à été hospitalisé en 2017, et surtout c’est encore un bébé, il y a donc fort peu de change pour que sa douleur physique n’ai pas été prise en charge, et aucun indice pour penser que l’hôpital soit « fautif » de quoi que ce soit.
    Dans votre message il manque la raison de son hospitalisation d’ailleurs, et je me refuse a dire que sous prétexte que vous vouliez la sortir plutôt c’est une erreur de la part de l’hôpital.

    Vous savez, dans mon cas l’hôpital m’a ni plus ni moins sauvé la vie. Traumatisé aussi, certe, mais sauvé la vie. Alors a tout prendre ... Non j’en veux a personne, chacun a fait son possible, soignants compris.

    Par contre, je crois au traumatismes psychologique dès le plus jeune age. Vous êtes vous séparé de votre fille la nuit ? pour un bébé ça suffit.
    Je vous conseil vivement sur la base de mon expérience d’aller voir un psychologue de la petite enfance, et déjà de l’expliquer a votre fille. Mettez des mots sur son vécu, et sur le votre, la prochaine fois qu’elle pleurera a 19h par exemple.

    Et rappelez vous, l’enfer d’aujourd’hui a tout les chances, fort heureusement, de ne plus être celui de la souffrance physique, mais il reste celui du changement, de la séparation, de l’insécurité, surtout l’insécurité, qui « agression physique » ou pas, reste la base des traumatismes.
    Moi je l’ai redécouvert a 35 ans, donc la réparation est complexe, mais si elle est présenté maintenant a son propre trauma, bien réel je vous entends, par un psy de la prime enfance de préférence, alors elle aura toutes les chances de n’en garder aucune cicatrices qui risquerais de se ré-ouvrir, et bien-sur, puisque c’est votre préoccupation, aucune rancœur contre ces parents.

    Un bébé ressent les choses, oui, mais certaines choses doivent lui être présenté pour qu’il les ressente ! Bonne communication a vous deux. ;)


  • emmanuel muller emmanuel muller 11 février 2015 10:32

    Ha cool. :)

    J’évite les paragraphes qui vous hurlent à la gueule, en gras, en rouge, etc ...

    Là j’ai pu éviter toute la lecture de l’article.

    Merci. smiley


  • emmanuel muller emmanuel muller 21 janvier 2015 13:24

    Au plus proche de la raison, toujours, viens se loger la déraison.


  • emmanuel muller emmanuel muller 21 janvier 2015 13:18

    J’en arriverais presque a pardonner que l’article soit vomis dans une débauche de caractère gras et de couleur qui interdisent une lecture sereine.

    Laissez nous choisir les propos qui sont fort, les surligner ne met pas en évidence leur force intrinsèque, bien au contraire.


  • emmanuel muller emmanuel muller 21 janvier 2015 13:12

    chhhhhhut

    pas crier

    ça empêche de penser







Palmarès