• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

enilec

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • enilec 4 mai 2009 10:44

    « (...)Dans notre société, l’agriculture intensive et les AMAP peuvent coexister sans problème. » Ah vous non plus n’en êtes pas à un amalgame près ! je vis à quelques kilomètres de la Beauce.. un vrai territoire d’agriculture intensive où l’agriculture paysanne ne PEUT PAS co-exister ! votre déclaration est une insulte à ceux qui luttent pour le maintien d’une agriculture paysanne ! à ceux qui luttent pour une alimentation de qualité ! à ceux qui luttent pour des conditions de travail agricole vers le haut ! Connaissez-vous la vie d’un exploitant bio qui tente de vivre au milieu de céréaliers intensifs, seigneurs en leurs fiefs !
    Que vous remettiez en cause les propos de Daniel Cohn-Bendit, je peux encore le concevoir, que vous vouliez réaffirmer la vérité des faits, je le conçois aussi. L’agriculture intensive répondait à des besoins en Europe, elle met aujourd’hui en péril l’agriculture des autres continents, elle met en péril notre santé ! Même Edgar Pisani, inventeur de la PAC, revient sur les erreurs des choix de l’époque ! il remet en cause aujourd’hui l’agriculture intensive, ses pratiques, le transfert des terres arables aux agrocarburants... Si cet article avait pour but de cracher sur Cohn-Bendit ça c’est réussi, mais pour le fond du problème, c’est raté ! et personnellement ça me persuade encore davantage de voter Europe Ecologie.. qui rassemble aussi José Bové, François Dufour et tant d’autres !



  • enilec 13 avril 2009 08:53

    merci pour cet article intéressant ! Votre article démontre encore une fois toute la dynamique du rassemblement Europe Ecologie ! parce que nous sommes différents aux convictions diverses, mais aujourd’hui, l’urgence sociale, écologique et culturelle doit nous faire avancer ensemble. Je ne me suis jamais reconnue dans le parti socialiste et me retrouve davantage dans le mouvement altermondialiste. Je critique toujours pas leTraité de Lisbonne, pire encore la forme de ratification de 2008. Mais l’espace européen est plus que jamais notre espace de solutions, le parlement européen est notre institution, à nous citoyens de lui donner davantage de pouvoir. Face au Conseil des ministres, non démocratique, qui prend encore l’essentiel des décisions, je souhaite donner ma voix à ceux qui pourront le contrer. Je souhaite un vrai débat démocratique, je souhaite la reconquête de l’espace politique européen par les citoyens ! Le rassemblement Europe Ecologie nous donne toutes ces chances, je les rejoins comme vous.







Palmarès