Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

epicure

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4971 0
1 mois 0 30 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • epicure 10 novembre 16:58

    @non667

    mélanchon est de gauche avant tout donc il est anti FN.

    Il est très cohérent dans ses proposition, contrairement à certains.
    Mais pour le comprendre il faut sortir des schémas identitaires fermés.


  • epicure 10 novembre 16:51

    @sls0

    "
    Il y a parfois des révoltes qui peuvent se transformer en révolution. Les révoltes c’est les 99% des plus pauvres. Les révolutions c’est souvent des personnes qui veulent entrer dans le club des 1% les plus riches en surfant sur les révoltes et guidant les révoltes.

    "

    non

    La différence entre une révolte et une révolution, c’est une question de perspective du mouvement.

    La révolte c’est une réaction épidermique sur un problème spécifique, soit le problème est résolu, soit la révolte est réprimée, soit la révolte s’essouffle, mais à la fin, la société n’est pas changée.

    Une révolution c’est un mouvement de contestation qui modifie la société, elle implique un changement.

    Une révolte c’est un mouvement spontané, une révolution doit avoir quelque chose de préparé intellectuellement pour entrainer le changement. Il faut certaines conditions pour qu’il y ait une révolution.

    Si les révoltes ce sont à 99% des paysans, c’est parce que les paysans, d’une part par leur d’éducation, et leur mentalité traditionnelle, n’ont pas de modèle de remplacement, même s’il ont des désirs de changements, ils ne sont pas prêt à changer.

    Une révolution, nécessite un corpus intellectuel pour se faire, c’est à dire une conception de la société différente de celle actuelle, une révolution nécessite de briser les structures autoritaires de la société ( hors c’est ce qui rassure le paysan ), cela demande une culture individualiste, et des gens avec un certain niveau d’éducation qui peuvent penser une solution alternative.
    Todd remarquait qu’une révolution se déroulait quand la jeunesse avait atteint un certain seuil d’alphabétisation, d’éducation, ce qui lui avait permit de prévoir la révolution de jasmin en Tunisie quelques années avant qu’elle ait lieu.

    C’est pour ça que les paysans du moyen âge n’ont jamais été capables de faire une révolution, mais juste des révoltes, d’ailleurs souvent ils respectaient le roi.

    La Commune de Paris, c’était une révolution prolétarienne, contre le pouvoir des riches, mais avec de nombreux intellectuels, des penseurs, etc....

    La révolte de mai 68, n’était que le sommet de l’iceberg, c’est à dire une révolution sociétale qui commençait à se développer, le but n’était pas de devenir riche comme les 1% mais juste se libérer du carcan de la société conservatrice.


  • epicure 10 novembre 16:25

    @mmbbb

    En fait trump est libéral au niveau intérieur, mais pas au niveau extérieur.
    Car au niveau intérieur :
    baisse de l’impôt sur le revenu pour les plus riches, baisse des charges pour les entreprises, remise en cause de l’obamacare, etc....
    Que des mesures adorées par les libéraux.

    Trump c’est un capitalisme national, il fait parti des capitalistes qui font leur beef steak dans leur pays avant tout ( et aux états unis il y a de quoi faire ), et qui voient d’un mauvais œil la concurrence extérieure alimentée au dumping social, etc....
    C’est un capitalisme qui a des intérêts différents des multinationales qui font l’establishment.

    Mais sa politique économique est en faveur des riches avant tout, c’est un milliardaire.

    Et le fait qu’il use du populisme, la xénophobie pour s’attirer les pauvres déclassés, montre en fait qu’il ne se soucie pas des problèmes réels des pauvres, mais juste qu’il manipule leurs peurs.
    Se préoccuper vraiment des pauvres c’est se soucier de leurs besoins, de leurs manques, des discriminations sociales qui les affectent, etc.... 
    Déjà il se fout complètement de ceux qui ont pu bénéficier de l’obamacare , malgré les défauts de la formule lié au fait qu’il n’y a que des assurances privées.


  • epicure 10 novembre 04:38

    oui trump dont les mesures fiscales vont rendre les plus riches encore plus riches (moins d’impôts), et faire payer aux pauvre la note avec les taxes sur la consommation.

    Parce qui achète le made in china pas cher, si ce ne sont les pauvres avant tout ?
    Les taxes sur les importations vont peser avant tout sur les pauvres qui dépensent tous leurs revenus en consommation.

    trump élu avec moins d’électeurs que Clinton.

    Au suffrage direct, clinton aurait été élue.


  • epicure 10 novembre 04:26

    débacle de clinton ?
    en fait elle a obtenu plus de voix que trump au final.

    Il y a donc des interprétations qui sont fausses, sur la défaite démocrate.

    Mais comme le système des grands électeurs favorise les petits états ruraux (plus de grands électeurs pour une même quantité d’électeurs), tout comme en france avec 2 député la lozère est surreprésentée à l’assemblée nationale, trump fini avec plus de grands électeurs.

    La californie a environ 37 millions d’habitants sur 320 millions d’américains, soit 11% de la population reçoit 10% des grands électeurs
    Le wyoming avec 500 000 d’habitants, soit 72 fois moins reçoit 3 grands électeurs, soit 0,55%, mais cela fait que un 20 fois moins .

    Donc un grand électeur du Wyoming représente le poids électoral de 3 grands électeurs de la Californie.

    Ces écarts cumulés peuvent expliquer la différence entre le résultat en terme de grand électeurs avec le voté réel des électeurs.







Palmarès