Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

epicure

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3807 0
1 mois 0 37 0
5 jours 0 37 0

Derniers commentaires

  • epicure (---.---.211.107) 29 août 22:31

    Une structure inefficace pour occuper et engraisser les copains capitalistes.
    Le néolibéralisme dans toute sa splendeur : L’état au service des gros, les contraintes pour le petit peuple.

  • epicure (---.---.211.107) 29 août 22:23

    @hunter

    C’est toi qui a été conditionné pour dire des âneries sur la sensibilité de gauche, qui ne correspondent à aucune réalité historique.

    Pour rappel pendant la révolution la droite, monarchiste et réactionnaire , a soutenu les étrangers contre le peuple qui changeait de régime.
    Cette même aristocratie de droite méprisait le peuple français, allant jusqu’à s’inventer un sang différent de celui du pecnot français.

    Pour rappel la gauche s’est bâtie sur la valorisation de la France et de son peuple uni.
    L’unité du peuple, la république, et de nombreux éléments culturels spécifiquement français vu de l’extérieur, sont avant tout des éléments culturels amenés par la gauche républicaine.
    LA gauche ne déteste pas la France, mais le régime monarchique archaïque qui l’a longtemps dominé, bâtit par une oligarchie guerrière d’origine étrangère ( des barbares germaniques ).

    C’est la gauche qui a défendue les droits et libertés du peuple contre les oligarchies aristocraties , religieuses, économiques, etc... contre les conservatismes de la droite.

    Le refus des droits et liberté et le vrai signe de détestation du peuple, c’est mépriser son humanité, donc le considérer comme étranger à soi.
    Refuser l’égalité des femmes, c’était détester la moitié de la France.

    Ce n’est pas la gauche que tu décris, mais une certaine mentalité libérale, qui s’est étiqueté de gauche, qui va jusqu’à créer des oxymores comme le communautarisme de gauche.

    La mentalité de gauche amène à l’unité du peuple grâce à des valeurs communes (les valeurs républicaines par exemple).
    Le libéralisme amène la division de la société selon des particularités culturelles, religieuses ou économiques (riches ou pauvres), en acceptant des traitement différents, tant que c’est proclamé au nom de l’initiative individuelle. C’est pourquoi la culture libérale est impuissante vis à vis des intégrisme protestants (voir aux états unis) ou islamistes, qui font passer leur égocentrisme religieux pour de l’individualisme.

  • epicure (---.---.211.107) 29 août 22:07

    @mmbbb

    tu ocnfond : La gauche, qui recoupe tous les gens de gauche, et d’autre part les gauchistes et les gôchistes parisiens qui occupent les médias.
    Parce qu’il y a beaucoup de gens de gauche, qui sont cohérents avec eux mêmes et les idées de gauche et donc qui sont contre tous les intégrismes religieux.
    D’ailleurs, la vrai philosophie de Gauche étant universaliste, traite uniquement en fonction des faits similaires et non selon des identités différentes.

    Traiter différemment les cathos et les musulmans ce n’est pas une attitude de gauche, mais une attitude libérale ( qui elle autorise des traitement différenciés, comme dans le communautarisme anglo saxon, fruit de la culture libérale anglo saxonne).

    Et les gauchistes ( qui s’incrustent dans divers partis et organisations de gauche ) et gôchistes parisiens ( concentrés au PS ou au PRG ), n’ont pas une attitude de Gauche. Ces derniers sont plus des centristes qu’autre choses.

  • epicure (---.---.211.107) 29 août 21:59

    @sans dent mais keketteEntiere

    c’est juste une question de contexte, lors de la guerre des religions, les intégristes cathos n’avaient rien à envier aux fanatiques islamistes d’aujourd’hui.

  • epicure (---.---.211.107) 29 août 21:56

    @C BARRATIER

    effectivement, ils sont porteurs d’une conception du monde qui s’est forgée à une époque où les gens étaient ignorants, et n’avaient aucune notion de liberté.
    Hormis chez les musulmans imprégnés de culture traditionnelle, ce genre d’idées n’a aucune chance de passer, sauf chez quelques âmes perdues que ce type d’idéologie attire ( les gens qui renoncent à comprendre la complexité du monde préférant une vision simpliste ).







Palmarès