• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

eric

Travailleur émigré en russie

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 34 8847 1593
1 mois 0 53 0
5 jours 0 5 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 238 114 124
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique

Derniers commentaires


  • eric 26 mai 10:45

    @sahb
    Si j’en crois René Girard, le vrai truc, c’est surtout la détestation des frères. Le reste, c’est de l’invention ad hoc.


  • eric 26 mai 09:44

    @olivier cabanel

    Il était venu dîner à la maison à l’époque, en compagnie du patron de sky rock, Bellanger, ou un nom de ce genre, connu pour ses frasques. Mais les détails, je conçois que cela vous passionne, mais c’est de la vie privée. Bellanger, cela doit être public après le jugement j’imagine.


  • eric 25 mai 16:44

    Bonjour Chalot.

    Vous parlez d’un grand malade : un type qui a donné à son mouvement politique le nom de ses propres initiales : EM.

    Je sais bien que la psy est un peu passée de mode à gauche, mais quand même, à ce niveau de lapsus, il est certain que l’on s’éloigne de la santé mentale..


  • eric 25 mai 07:22

    Toujours les mêmes clichés intellectuels qui servent de pensée aux gauche. En France comme en Allemagne, les nouveaux pauvres, sont pour l’essentiel des mères célibataires.

    40% d’entre elles tombent en dessous du seul de pauvreté. cela n’a que marginalement à voir avec des question sociales.

    C’est le résultats d’évolution « sociétales ». Toutes les réformes sociétales féministes de gauche ont entraîné une plus grande liberté pour les hommes qui sont de moins en moins responsables de leurs compagnes et des leurs gosses éventuels.

    Avec le biais féministes des organismes judiciaires et sociaux, les femmes gardent les gosses, pour le meilleur et aussi pour le pire : la pauvreté. Les mecs eux, refont leurs vies avec des plus jeunes en général.

    Il n’est guère étonnant que ces gens accusent le « système capitaliste » du résultat de leurs propres turpitudes.

    Cependant, le remède est prêt du mal. En important massivement de la main d« œuvre peu qualifiée, mais pas chère, les mêmes fournissent du petit personnel pour s’occuper des gosses et des vieillards, délaissés par des familles qui n’en sont plus. EN région parisienne les migrants travaillent majoritairement dans ce que l’on nomme pudiquement,, les » services à la personne« .

    Cerise sur le gâteau, ces migrants abondent le nombre de nouveaux pauvres. et justifient le discours moralisateurs des socialos écolo macroniens, tout en justifiant leur racket sur les finances publiques

    Aujourd’hui en effet, un travailleurs migrant récent qui s’en tire, sort de la pauvreté statistique, mais il suffit qu’il exerce son droit au regroupement familial, par exemple une femme et deux enfants, pour »créer« 4 pauvres. A l’inverse, le retour au pays dans la maison qu’il a fait construire, d’un migrant »ancien« , qui s’en est sortit, diminue le nombre de »riches« . 

    Bref, les »patrons" n’ont pas grand chose à voir dans tous cela.


  • eric 24 mai 19:18

    @olivier cabanel
    C’est parce que le temps vous fait oublier l’essentiel à l’époque. La haine obsidionale des écolos politiques barbus contre Lalonde était due pour l’essentiel à ses succès sexuels personnels alors même qu’il était fondamentalement glabre.

    Et c’est pas faute d’avoir essayé https://www.google.fr/search?q=photos+de+brice+lalonde&safe=off&client=firefox-b-ab&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwixj42ehInUAhUHLhoKHVOdAcYQsAQINg&biw=1830&bih=942

    C’est des turcs impardonnables chez les gens de gauche et en particulier chez les écolos.







Palmarès