• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Eric-henry

Eric-henry

Journaliste, chargé de développement multimédia.

Tableau de bord

  • Premier article le 25/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 6 18
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires


  • Eric-henry Eric-henry 30 mai 2009 13:07

    Ah, oui, mais alors JIV, si vous mettez en balance des réalisations ambitieuses et talentueuses comme celles que vous citez...

     « Une vie moderne » de Raymond Depardon
     « Une famille chinoise » de Wang Xioashuaï
     « Frozen river » de Courtney Hunt...

    ...avec les produits de D. Thompson, ce n’est pas une réaction que vous allez susciter, mais un champignon nucléaire.
    Amitiés.


  • Eric-henry Eric-henry 14 mai 2009 12:16

    Merci de votre réaction. Par respect pour le titre, je n’ai pas cité le magazine mais les critiques cinéma sont consternantes.
    C’est effectivement un grand moment de cinéma et une belle réussite technique et je suis heureux de recueillir l’avis d’un spécialiste.


  • Eric-henry Eric-henry 1er mars 2009 14:16

    En effet, je ne suis pas obligé de vous croire.

    « Univers très réaliste » passe encore mais « Les acteurs jouent à merveille » et « ouvre pas mal de réflexions intimes » m’inquiètent davantage.
    Les acteurs sonnent à peu près tous faux et les dialogues... : 
     
    Karin Viard : Quand il est mal, je suis mal et quand il est heureux, je suis bien.
     
    Patrick Bruel : J’ai jamais cessé de t’aimer, pas une seconde.
    Marina Foïs : Moi, si, une seconde.
     
    E. Seigner : A dîner, au boulot, on fait tous semblant d’aller bien ? J’ai encore dit une bêtise ?
    Marina Hands : J’ai passé une soirée de merde à bouffer de la merde avec des connards ?
     
    C’est fort, vous pensez ?
    Ca vous touche, sincèrement ?
    Chef d’œuvre ?

  • Eric-henry Eric-henry 28 février 2009 00:35

    "L’auteur de l’article mets en avant l’opposition entre les gros moyens mis en oeuvre pour attirer le public et les faibles résultats comiques ou ludiques du film."

    C’est en effet ce que je voulais dire.
    Et gros moyens signifie aussi distribution de choix, des acteurs qui sont dans cette production à côté d’eux-mêmes, caricaturaux, au limite du ridicule.
    Beaucoup ont cru à une vraie comédie, divertissante et intelligente, ce qu’elle n’est pas, contrairement à ce que de nombreux médias - bien informés - avaient laissé entendre.
    Je ne suis pas surpris de constater que ce n’est pas un film avant-gardiste : je suis triste de constater que l’on présente comme des créations du génie français – Changement d’adresse (E. Mouret, 2006) ou A Vendre (L. Masson, 1998) en sont - des produits industriels sans valeur.


  • Eric-henry Eric-henry 26 février 2009 18:58

    Je suis en désaccord avec ce point de vue.

    Qu’il y ait un plaisir narcissique à exercer sa prose, ma foi, est tout à fait recevable mais sans doute pas davantage que celui qu’il y a à peindre lorsqu’on aime peindre, exposer ses peintures ou montrer ses réalisations en tricot.
    Ecrire peut être un plaisir en effet et c tant mieux.

    Dire de ce film en revanche qu’il est sans grande prétention est assez approximatif et à tout prendre, pourrait être dit d’une bonne douzaine de films actuellement en salles.

    Je vous rappelle en toute amitié que l’objet de cet espace n’est pas de rappeler que des "films sans prétention" sont actuellement projetés dans les salles mais bien d’aider les visiteurs, nos semblables, amis amateurs de cinéma à éviter les navets et valoriser les bons.

    Ceci passe, dans ce cadre, par un avis détaillé, écrit et documenté au besoin.
    Ou alors, ces colonnes sont vaines et pourraient tout aussi bien être remplacées par des boutons radios cliquables : j’aime ou j’aime pas.
    Mais dans ce cas, on n’est plus dans la même catégorie de service.

    Je suis également très sceptique quand à notre marge de manoeuvre, à nous, amateurs de cinéma, lorsqu’il s’agit d’éviter les interviews et les plateaux promotionnels : autant éteindre sa télévision.

    Cet espace est donc le bien venu lorsqu’il s’agit de partager ses opinions et apporter un point de vue concret sur une production récente.
    Je ne cherche rien de différent lorsque je me rends moi-même sur les sites des médias, spécialisés ou non : des avis, des conseils et une vision critique qui m’aide à faire les bons choix.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Culture Société Cinéma






Palmarès



Agoravox.tv