• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Et hop !

Et hop !

Je suis un-e-s chien-ne-s et je suis agent-e-s titulaire-e-s de l’administration pénitentiaire. 

Je suis militant-e-s syndical-e-s et très intéressé-e-s par la théorie du gender.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 880 0
1 mois 0 117 0
5 jours 0 7 0

Derniers commentaires


  • Et hop ! Et hop ! 8 mars 23:57

    @Ar zen : Les élus politiques en France n’ont pas un mandat impératif, ils doivent passer par la voie législative ou référendaire pour prendre ce genre de décision.


    Le pouvoir exécutif n’a qu’un pouvoir réglementaire, il ne prend que des décrets et des arrêtés en application d’une loi préexistante. Or il a fallu une loi pour signer les différents traités, il en faut une pour le résilier.

    Il faut aussi avoir une solide légitimation démocratique pour pouvoir balayer toutes les oppositions qui se mettront en travers de l’exécution, comme en Angleterre et aux USA.

    C’est ce qu’on fait les Britanniques : Référendum + article 50, et le Parlement a quand même exigé d’être consulté, sans toutefois se sentir le droit de remettre en cause le résultat du référendum.

  • Et hop ! Et hop ! 8 mars 23:48

    @Et hop ! : M. Asselineau et Marine Le Pen ont un programme encore plus gaulliste que Mélenchon.


  • Et hop ! Et hop ! 8 mars 23:46

    @Louve : C’est vrai que le projet de Mélenchon a un important côté gaullien, il défend la souveraineté, le secteur public, refuse l’atlantisme, refuse que la politique de la France soit faite à la corbeille.


    Par contre, celui qui n’est absolument pas gaulliste, c’est Fillon, c’est lui qui a remis l’armée française sous commandement de l’Otan. Macron non plus.

  • Et hop ! Et hop ! 8 mars 23:38

    @alain_àààé : Les maires se sont fait avoir parce que l’ancien Crédit aux collectivités qui était un organisme administratif appartenat à la Caisse des Dépôts et Consignation a été transformé en la banque commerciale internationale Dexia.


    Avant, les emprunts des communes suivaient une procédure très administrative, avec contrôle de la préfecture et taux réglementé, ensuite c’est devenu des commerciaux agressifs qui faisaient des cadeaux aux maires et les faisait boire pour leur faire signer des contrats léonins, avec des taux d’intérêts fluctuants indexés sur le cours du Nikel en Francs suisses, qui sont montés jusqu’à 32 % d’intérêts pour certains emprunteurs.

    L’État a protégé cette énorme escroquerie, il a même fait voter une loi annulant une décision de justice accordant à des maires une annulation des contrats et des remboursements d’intérêts.

    Le plus incroyable c’est que la banque Dexia qui a refilé des centaines de milliers de prêts dits toxiques parce que les intérêts sont montés à des hauteurs records (25 % quand le taux interbancaire est 1,2 %) ne gagne aucun argent, elle en perd, elle a d’énormes dettes.

    Une autre pratique de la banque Dexia était d’obliger des communes comme cellede Bruxelles à contracter un emprunt auprès de Dexia pour acheter des actions Dexia et faire remonter leur cours à la bourse. Il n’y a eu aucune sanction pour des dizaines ou peut être centaines de milliards volés.

  • Et hop ! Et hop ! 8 mars 23:21

    @Fifi Brind_acier : Il y a obligation de déclarer les prêts faits par des particuliers à un particulier parce que ça peut être un revenu dissimulé, ça pourrait aussi être dans l’exemple qui nous intéresse une « gratification » (pot de vin, corruption) du milliardaire Lacharrière, propriétaire de l’agence Fitch Rating.


    On ne voit pas du tout pour quelle raison ce M. Fillon qui a eu des salaires de ministre et de sénateur depuis 40 ans, plus les 15 000 EU par mois de salaires fictifs de sa femme (soit plus de 300 000 EU par an), a besoin de faire un emprunt de 50 000 EU à un particulier, plutôt qu’au Crédit Agricole de Sablé où il a son unique compte en banque. 

    L’enquête est ouverte pour trafic d’influence.






Palmarès