Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Et hop !

Et hop !

Je suis un-e-s chien-ne-s et je suis agent-e-s titulaire-e-s de l’administration pénitentiaire. 

Je suis militant-e-s syndical-e-s et très intéressé-e-s par la théorie du gender.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 399 0
1 mois 0 24 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • Et hop ! (---.---.---.140) 5 mai 02:43
    Et hop !


    @Daniel Roux : « Les juifs sont ceux qui pratiquent la religion de la Torah. »


    Ben, non justement, ça c’est la conception chrétienne. Massada vous explique qu’il est agnostique, c’est-à-dire athée. Pomme de Reinette est aussi athée. Ils croient que l’homme est purement matériel, que l’Univers n’a pas des lois unitaires et permanentes, ils croient au déterminisme, à la philosophie de l’histoire qui est une sécularisation du messianisme juif.

    La quasi totalité des juifs médiatiques, universitaires, journalistes, publicitaires, hommes politiques, militants révolutionnaires, psychanalistes, artistes, scientifiques sont des athées, ils se moquent complètement des 10 commandements qu’ils ne suivent pas, ils font la promotion, qui des révolutions sanglantes, qui de l’avortement, qui de l’homosexualité, qui des guerres d’agression, qui de l’esclavage, qui de l’abolition des nations, qui du métissage (le mélange est la définition de l’impureté) qui de la fraude, qui de la spéculation, qui de l’enrichissement, toutes choses que réprouve absolument la Torah. Ils en font leurs programmes politiques, ils militent pour l’immoralité.

    C’est la définition de Marx qui est bonne, le dieu pratique du Juif est l’Argent, toujours le Veau d’or.

  • Et hop ! (---.---.---.140) 5 mai 02:36
    Et hop !

    @Daniel Roux : «  Les juifs sont ceux qui pratiquent la religion de la Torah. »


    Ben, non justement, ça c’est la conception chrétienne. Massada vous explique qu’il est agnostique, c’est-à-dire athée. Pomme de Reinette est aussi athée. Ils croient que l’homme est purement matériel, que l’Univers n’a pas des lois unitaires et permanentes, ils croient au déterminisme, à la philosophie de l’histoire qui est une sécularisation du messianisme juif.

    La quasi totalité des juifs médiatiques, universitaires, journalistes, publicitaires, hommes politiques, militants révolutionnaires, psychanalistes, artistes, scientifiques sont des athées, ils se moquent complètement des 10 commandements qu’ils ne suivent pas, ils font la promotion, qui des révolutions sanglantes, qui de l’avortement, qui de l’homosexualité, qui des guerres d’agression, qui de l’esclavage, qui de l’abolition des nations, qui du métissage (le mélange est la définition de l’impureté) qui de la fraude, qui de la spéculation, qui de l’enrichissement, toutes choses que réprouve absolument la Torah. Ils en font leurs programmes politiques, ils militent pour l’immoralité.

    C’est la définition de Marx qui est bonne, le dieu pratique du Juif est l’Argent, toujours le Veau d’or.



  • Et hop ! (---.---.---.140) 5 mai 02:24
    Et hop !

    @Shawford : « ... j’adore moi même pour des raisons totalement symétriques te renvoyer l’appareil .... »


    Tu n’as pas le droit, c’est de l’antisémitisme, et l’antisémitisme n’est pas une opinion, c’est un délit. LÎÎÎCRRÂÂÂ..., MRAAP, MRRRAP, MMRAAPPP !!

    Par contre, il n’existe pas d’antifrancisme ou d’anticatholicisme ou d’anticorsisme, ou d’antibretonisme, ces mots n’existent même pas. Quand on est Juif ou Musulman ou decouleurfoncée, on peut déblartérer autant qu’on veut sur nous, on est protégé par les lois antiracistes.

  • Et hop ! (---.---.---.140) 5 mai 02:09
    Et hop !

    @Massada : il aurait pu choisir un roi de France plutôt qu’un roi d’Israël (ou de Juda, j’hésite), choisir les Établissements de Saint Louis, ou les mémoires pour le dauphin, de Louis XIV.


    Quand aux oeuvres, en dehors de camus, il n’a choisi que des étrangers, souvent même des traductions en français. 

    Des traductions depuis l’Américain étudiées à la lumière d’un roi juif, c’est pas vraiment adapté pour l’Académie française. 
  • Et hop ! (---.---.---.140) 5 mai 01:59
    Et hop !

    @Pomme de Reinette : Je me suis tapé son discours d’admission à l’Académie française, il n’a parlé que des Juifs, son prédécesseur avait été un collaborateur, des questions juives, d’antisémitisme, de son père juif de gauche et agnostiques, immigré déporté, se présentant comme un enfant juif, comme un juif admis à l’Académie française.


    Quand un vicomte rencontre un autre vicomte, de quoi parle—t-il ? D’histoires de vicomtes.

    Mais ce n’est pas une académie du judaïsme, c’est l’Académie française.

    La langue française qu’il est sensé continuer à perfectionner, défendre et illustrer, il en dit quoi ? 

    Ses lectures avec un « coeur intelligent », expression qui ne dit rien à personne, il a trouvé ça chez le roi Salomon, probablement le roi Salomon d’après la tradition talmudique, c’est-à-dire pas française ; il ne le dit pas. L’Eternel, ce n’est pas une appellation catholique, c’est protestant ou juif, les catholiques disent Dieu, tout simplement, Dimanche est le jour de Dieu, après tous les jours de la semaine qui sont restés avec des noms de divinités païennes, ce qui montre que l’Église n’a jamais été sectaire, elle a adopté et fait prospérer toutes les traditions et les institutions païennes qu’elle a christianisées, elle est le conservatoire de notre civilisation.

    Il n’y a pas assez de rois de France pour y trouver une source d’inspiration, depuis le père de Vercingétorix jusqu’à Napoléon III ?

    Et les auteurs qu’il choisit de lire dans l’esprit d’un roi juif ? Marie de France ? Christine de Pisan ? Marguerite de Navarre, Antoine Arnaud ? La Rochefoucauld ? le chevalier de La Hontan, Charles et Claude Perrault, Louis-Sébastien Mercier ? Louis de Bonald, George Sand, Louis et Charles Blanc, Louise Michel ? Michel Houellbecq ? ou 10 000 autres ?

    Non, il choisit Milan Kundera, Vassili Grossman, Sebastien Haffner, Philip Roth, Joseph Conrad, Fedor Dostoïevski, Henry James, Karen Blixen, certaines oeuvres ne sont que des traductions en français, plus Albert Camus, auteur de littérature scolaire, l’Étranger étant l’oeuvre obligatoire pour le bac de français.

    Donc, ce nombrilisme cosmopolite fait chier.







Palmarès



Agoravox.tv