• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Eugène

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Eugène 15 mai 2007 10:07

    Exact, ce manque d’éthique. Le jour où vous trouvrez à l’UMP ou au PS un député capable de faire une grève de la faim pour défendre un projet ds sa circonscription, le rouleau compresseur médiatique à leur botte le panthéonnisera avant même qu’il ne risque d’être hospitalisé.

    En regardant les défections de 2002 + celles de 2007, FB est d’abord à lui seul une « école de formation » des politiques au sens où ceux-ci se doivent d’exercer un service. Donc d’accord avec toi Misol pour les sortants, mais il n’y a aucune garantie de résistance à la pression ou aux intérêts chez les entrants. Un des points de réflexion de FB ne pourrait-il pas porter sur ce dernier point ?

    Je sais bien que c’est compliqué et sujet à controverses, mais simultanément à une bataille lancée sur le long terme, une absence de défection chez les 29 députés aurait eu non seulement de la gueule, mais fait tomber à l’eau les petites combines de pseudo ouverture. Le pouvoir est d’abord sur soi-même, le reste est une salade indigeste ou un leurre pour gogos qui croient à des idôles en attendant les miettes


  • Eugène 14 mai 2007 17:01

    Démocratie ? ’Demos’-’kratos’ ? Qui fait partie du ’demos’ et sur quel critères, sinon celui d’un ’kratos’... sur soi-même ? A ce petit jeu, et qui n’est pas qu’un exercice de style, ni FB, ni la République n’échapperont. La preuve ? les désaffections(22/29) d’individus qui préfèrent une décision par intérêt à une décision morale. D’où le mot de « résistance » employé par FB, certes connoté, mais devant une question de même nature, entre intérêt(s), et décision morale quoi qu’il en coûte !

    Et basta pour ceux qui ne voient pas la différence, j’en ferais déjà presque un critère pour ne pas leur donner une carte d’électeur.

    NON ! Toutes les opinions ne se vallent pas, sauf dans les médiocraties. Comment expliquez-vous qu’après jugement et condamnation -donc inéligibilité temporaire- certains retrouvent non seulement leur pleine citoyenneté, mais ds la majorité des cas ont aussi retrouvé leur fauteuil les doigts ds le nez ? La démocratie est aussi malade de ses électeurs, et ce que FB tente de faire s’appelle une réanimation !







Palmarès