• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

evivbulgroz

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 12 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • evivbulgroz 27 mai 2009 07:32

    Ce type (Descoings) est probablement à surveiller, c’est un fait. Mais s’il est bien nommé un jour prochain en lieu et place de l’adjudant-chef Darcos (comme cela se dit), nul doute qu’il sera le ministre le plus surveillé et le plus « attendu » de France... Quoiqu’il en soit, nous voilà prévenus grâce à cet article, qui toutefois manque un peu de nuance, à mon goût. 


    Cela dit... si un type peut un jour détruire le mammouth au point que l’on soit obligés de réfléchir à ce que l’on veut mettre à la place... je veux bien tenter l’aventure. Vas-y Richard, lâche-toi !


  • evivbulgroz 16 avril 2009 18:57

    Maurice Druon était un personnage que visiblement, aucun d’entre vous n’est à même de comprendre. Il n’a pas fini de vous échapper, et il le savait déjà avant de mourir. Il ne vous lisait pas, mais il savait que grâce à vos pensées éclairées, le monde serait pire après sa mort. 

    Cette « parodie » est pitoyable, ce qui ne fait que confirmer un fait bien navrant : agoravox devra envisager toujours plus d’opérations cosmétiques dans le but évident de masquer son absence de fond et de talents. Quant aux commentaires... je crois que préfère encore quand ils n’ont aucun rapport avec le sujet, car ils ont au moins cette excuse. Heureusement, cela arrive souvent.

  • evivbulgroz 9 novembre 2008 00:18

     Et pourquoi pas ?

    je ne comprend pas bien ces parallèles obsessionnels de l’auteur avec les primates qui ne nous apprennent définitivement quelque chose que sur eux-mêmes, tout comme les grands félins, d’ailleurs : quand les femelles tigre ou lion ont des petits, elles ne sont jamais plus agressives qu’à ce moment-là.
    L’être humain a cela de différent qu’il est capable de dépasser ses pulsions, qu’il soit homme ou femme, c’est pourquoi quand un humain est capable de renoncer à la domination de son prochain, il est automatiquement moins à même de faire des dégâts autour de lui. Les femmes n’ont encore pas pu faire beaucoup de dégâts.
    Pour autant, je suis à 100 % pour tenter un monde sous domination féminine : si ça rate, la question sera réglée à jamais, et si ça réussit, je serais vraiment ravi de reconnaître mon infériorité pour le bien de tous. 
    Mais bon, c’est vrai, j’ai pas voté ségo...

    sinon, agoravox, c’est surtout masculin, non ? Et en effet, il s’y trouve de plus en plus de conneries... smiley


  • evivbulgroz 4 juin 2008 18:34

    Dans la société dans laquelle nous vivons et parlons, dans la masse d’avis exprimés sans finesse ni bon sens, il est bon qu’Alain Finkielkraut existe et parle. Il est bon qu’il s’exprime dans les médias, parce que ses adversaires sont et seront toujours plus nombreux que ses admirateurs. C’est ce que j’ai cru comprendre de l’article initial d’Omnibuzz et je partage à 100% son avis.

    Finkie (c’est la seule marque d’irrespect à son égard que je me permettrai, qu’il me le pardonne), Finkie me donne envie de lire Heidegger (j’entends déjà les claviers de ceux qui ont déjà entendu ce nom qui cliquètent) ; il me donne envie de lire Proust, et Kundera, et même les livres de tous ceux et celles qu’il reçoit dans son emission (Réplique) parce qu’il n’est pas d’accord avec eux, parce que je veux en savoir plus et me faire une idée par moi-même. Il veut que l’on comprenne, et il veut avant tout, comme tous les profs, que l’on comprenne que le fait de comprendre n’est pas à la portée des paresseux. Le paresseux, c’est celui qui copie, celui qui utilise la pensée des autres pour se raconter qu’il pense lui-même. Joie fade et sans couleur. Finkie, lui, nous invite à aimer ce qui est difficile (comme G. Steiner, tu as raison Omnibuzz), il croit qu’il y a une joie intense et vraie à éprouver dans cette difficulté, alors que le monde entier éructe le contraire et s’en satisfait.

    Il nous pousse non pas à l’élitisme, comme les démagogues le croient, mais à être exigeants avec nous même, à donner le meilleur de nous même. Mais il ne nous ment pas : il nous dit ce que la plupart d’entre nous ne veulent plus entendre, parce qu’on a des droits et que ça nous suffit. Il nous dit que c’est ce qu’il y a de plus difficile, et que c’est précisément cette capacité et cette attirance pour la difficulté qui font de nous des être humains, au lieu d’être de simple perroquets qui ne comprennent pas ce qu’ils disent.

    Vous qui parlez pour attaquer un homme seul (il est toujours seul dans les médias, l’avez vous remarqué ?), et qui l’invectivez, si vous pouvez encore le faire, c’est grâce à des hommes comme Alain Finkielkraut. Je ne le défendrais pas plus, encore une fois vous avez raison Omnibuzz, il n’en a pas besoin.

    Une dernière chose à ceux qui vont me faire l’honneur de m’associer à cet illustre philosophe : voyez ici comme vous votez. On vous demande de dire si le commentaire est CONSTRUCTIF !!!!! Paresseux que vous êtes : vous votez pour ou vous votez contre,vous utilisez vos pieds quand on vous demande d’utiliser votre cerveau. Désolé, c’est bien binaire, mais ce n’est pas encore ça, la dialectique... 


  • evivbulgroz 4 juin 2008 17:23

     

    le problème, maintenant, c’est que le gouvernement donne encore une fois l’impression de ne pas savoir ce qu’il veut, ni ce qu’il fait, et surtout qu’il s’occupe toujours de l’anecdotique alors que l’essentiel nous rattrape. c’est d’ailleurs notre cas à tous ici, qui nous occupons des affaires des autres parce que c’est devenu affaire de justice. Je me range ici à l’avis de cet auteur







Palmarès