Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

exocet

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 07/01/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 442 88
1 mois 0 7 0
5 jours 0 4 0



Derniers commentaires

  • exocet (---.---.---.237) 25 juillet 09:31
    « Pierre Cot, continuateur de la dynamique révolutionnaire portée par le peuple de France »

    ça, il fallait oser l’écrire.

    Après une occupation qui fut une très bonne affaire pour un tiers des Français, une affaire neutre pour un autre tiers, et une survie de famine pour le dernier tiers, la libération amena une génération spontanée de résistants de la dernière heure en nombre colossal. (Henri Amouroux « la vie quotidienne des Français sous l’occupation » à lire et à relire).

    Je me souviens de mes premières années d’école primaire :

    l’instituteur nous montra des diapositives de « résistants » circulant à bord et posant à côté de tractions avant portant un très grand sigle « FFI » et la croix de Lorraine peinte en blanc sur une portière.

    J’étais surpris : pourquoi avec ces marquages se désigner au tir des ennemis (l’armée Allemande de l’époque)....et tout un tas de questions : comment circuler dans un pays occupé avec ces véhicules si criants, ou les cacher ?

    Ce n’est que bien des années plus tard, après avoir lu des ouvrages écrits par d’authentiques résistants de la première heure, et des quelques historiens restés lucides, que j’ai fini par comprendre : ces véhicules avaient été peints après le départ de l’occupant....

    Ce qui en dit long sur la « mentalité révolutionnaire de ce peuple de France ».

    Et cette « dynamique révolutionnaire » a accouché de ce merveilleux pays de France si solidaire, si juste,....que le dernier rapport 2014 de l’OCDE s’indigne de ce que dans notre Pays, seul au Monde dans ce cas, les 20% les plus pauvres perçoivent 17% (vous avez bien lu, 17%, pas 77%) des prestations sociales versées.

    Seul au Monde depuis l’après guerre pour verser des prestations familiales et logement aux familles aisées, pour leur offrir un quotient familial de rêve, une retraite d’or et un confortable supplément de traitement familial à ses hauts fonctionnaires, tandis que le manoeuvre de base n’atteint pas la retraite cotise et paie des impôts pour payer le 4X4 et la villa de tous ceux là qui encaissent mais n’en paient pas...

    France, terre de larves, un jour, un grand vent se lèvera, et vous serez pendus avec vos tripes.

    Ca, c’est une révolution, elle reste à venir

  • exocet (---.---.---.237) 22 juillet 13:23

    Zygornifle a écrit :

    "le vrai profiteur qui vit sur le dos des citoyens comme la tique sur le dos d’un chien : le fonctionnaire d’état et territorial gravitant autour des politiques comme une mouche verte autour d’un caca « 

    Bien entendu, notre ami »Robert Gil" auteur de l’article ne fait pas partie de ceux-là, très certainement.....

  • exocet (---.---.---.237) 15 juin 23:57

    Tiens, le ton un peu trop revendicatif de mes 2 posts précédents m’a fait penser à quelque chose.

    La structure d’une entreprise Française ressemble un peu à la structure de l’état Français.

    La base travailleuse doit avoir, de préférence, des diplômes, pas trop élevés, mais diplômes quand même, sanctionnant un savoir, un savoir faire, de l’expérience, des compétences précises, et aussi de préférence on lui demande un casier judiciaire vierge.

    Plus haut pour l’encadrement, et la direction, petits et grands chefs doivent également montrer patte blanche et preuves de leur formation avec des niveaux plus élevés, généralement, et compétences précises ( sauf si piston par le patron ou l’élu).

    Il n’y a finalement, au sommet de la pyramide, que le patron, ou l’élu, qui lui n’est tenu de fournir ses diplomes, experiences, competences, à personne ;

    En France, de l’argent suffit pour s’autoproclamer Capitaine d’une entreprise, ou bien pour se faire élire, et diriger des dizaines, de centaines, parfois des milliers de travailleurs compétents....

    A ce sujet un (très) bon livre, écrit pas deux auditeurs d’entreprises, navrés d’avoir si souvent audité une boite à la demande de son patron, et constaté, sans pouvoir le dire, que souvent le probleme principal de cette boite, c’est....le patron...et listé tout un tas de déviances managériales :
    « Les moutons noirs du management » de Hugues Chevalier, à lires avec délectation, et ensuite poser en douce sur le bureau de votre patron, s’il a tendance à être « dysfonctionnel »...

  • exocet (---.---.---.237) 15 juin 23:39

    Ce systeme me fait un peu penser au tout début de la gestion de comptes bancaires par internet : ma banque m’avait proposé un mot de passe pour pouvoir tout faire facilement par le net sur mon compte, y compris des virements externes partout dans le Monde.
    Connaissant deja la porosité du net j’avais vertement refusé....avec raison.
    Depuis, suite à des fraudes plus ou moins étouffées dans nos médias, les banques ont fait machine arrière....

    Le progrès, c’est bien, mais hâtivement mis en oeuvre par quelques pistonnés incultes techniques, ça peut s’avérer dangereux quelquefois.....

  • exocet (---.---.---.237) 15 juin 23:23

    "Sans trop y réfléchir, des gars et des filles, au bon sens aveuglé par le « progrès branché », rêvant de « l’Homme Augmenté », ont payé 200 euros pour se faire planter dans la viande, entre le pouce et l’index ou sur le dos de la main, une puce électronique, la même qu’on implante aux vaches.« 

    Sortir 200 euros pour ça, il y a des jeunes qui ont les moyens.

    En plus je trouve ça un peu c.. sur les bords, cette technologie : si un malintentionné leur coupe la main, il peut ensuite, avec cette main pucée, accéder à tout ce qui est à eux....oh, le vilain parano !

    Enfin, on ne peut pas reprocher à tout un chacun, surtout à ceux qui n’ont jamais trop été des lumières, mais surtout sont des fils de pleins de fric, de rêver à »être un humain augmenté" style Bioman.
    Eux sont intégrés par leur argent dans la société, seuls, peut être l’adultere et la fraude fiscale nécessitent pour eux un peu d’ombre, pour le reste ils n’ont rien à cacher comme on dit, et ne risquent pas de finir en opposants traqués....cette puce signe même ce sentiment d’appartenance, comme justement la vache laitière reçoit sa ration grace à sa puce...c’est moi, Gaetane X, fille de Jean-Edouard X et Marie-Celimène du Bocage, ce fourrage, ce blé, cet argent, cet emploi, cet appartement cette Jaguar sont les miens, monsieur l’agent, ma puce le prouve !

    ça risque de devenir tendance dans les milieux huppés, voire UMP, voire même socialo-caviars....

LES THEMES DE L'AUTEUR

Société






Palmarès



Agoravox.tv