• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

exosphene

exosphene

J'observe tranquille, mais vigilant.
Souvent on me demande pourquoi avoir choisi ce nom étrange : exosphène ? :
Cela vient de exo : En dehors de
Phen : Ce qui apparait
Je suis juste quelqu'un qui ne se fie pas aux apparences.
Un rebelle, où, comme on me dit souvent, "Un drôle de zèbre"
Allez donc savoir !!!
http://exosphene.blogspot.com
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 07/05/2015
  • Modérateur depuis le 28/05/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 57 200
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 46 35 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique











Derniers commentaires



  • exosphene exosphene 17 juin 12:35

    Voila qui est dit et fort bien dit. L’abstention est elle le résultat d’une stratégie ? Quel est son objectif véritable, et qu’est ce qui l’autorise ?

    http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/democratie-bananiere-194103



  • exosphene exosphene 15 juin 13:55

    Une force de 24 000 000 d’abstentionnistes : C’est bien le maître mot et merci d’en parler.
    Ce qui est très intéressant sur ces 24 millions de personnes, c’est qu’une partie, encore très minoritaire, comprend le fond du problème et fait l’effort de réflexion d’une part, de ce qu’on leur vend par le biais de ces élections mais aussi des moyens utilisés pour y arriver.
    La multiplicité des candidatures, témoignent des fausses intentions des partis politiques à vouloir rassembler, celle-ci n’est pas étrangère à la bien connue stratégie « Diviser pour mieux régner ».
    Le moins que l’on puisse dire est que ça tellement bien marcher, qu’aujourd’hui c’est le principe démocratique qui remonte à la surface avec la question de la représentativité. Ceci n’est pas arrivé tout seul et il y a des raisons bien précises qui autorisent une telle dérive, légale, à défaut d’être morale. Etrangement aucun des partis politiques ne veut mettre le doigt sur cette question fondamentale (sa simple évocation déclenche une réaction épidermique du mouton moyen). Il faudra peut être que le peuple perde ce qu’il a de plus cher, pour comprendre l’importance et sa part de responsabilité dans ce qu’il est en train d’autoriser et de cautionner. Cela un petit nombre l’a compris, d’autre sont en cours d’assimilation, le point positif de ce qui se passe en ce moment est que le phénomène prend de l’ampleur et que la question commence à s’étaler au grand jour. Au point où ce sujet ne pourra plus être occulté par la grossière déformation que les médias traditionnels lui consacrent afin de le noyer dans ce concept idéologique de la pensée unique imposée par l’oligarchie régnante et que les principaux partis représentent.



  • exosphene exosphene 14 juin 23:36

    @Gavroche J’ai bien compris que tu avais besoin de vomir ta haine
    J’explique simplement au travers des règles qui encadrent le mode de scrutin que le principe démocratique n’est pas respecté et qu’il est dangereux de cautionner un système qui se sert de ce biais pour se faire élire.
    3 lignes pour résumer 2 pages que tu as survolé sans même essayer de comprendre ce qui était vraiment écrit.
    L’auteur propose cet article pour que suffisamment de personnes sachent précisément d’où vient le biais, et que la connaissance précise du problème incite les politiques à le corriger.
    Jusqu’à présent j’ai beaucoup entendu dire « Ouiiii, le problème n’est pas nouveau, on sait ».

    Ah bon !!! Alors pourquoi personne ne l’a fait de manière explicite.



  • exosphene exosphene 14 juin 22:50

    @pipiou Excusez moi mais ce n’est pas moi qui fait dans le lyrique, j’oppose des faits au principe de l’esprit démocratique définit par le texte des droits de l’homme. Définir le mot démocratie comme un mot « tape à l’oeil », c’est une manière de considérer la chose qui vous appartient.
    Je suis néanmoins d’accord avec vous sur un point, la démocratie il faut l’accepter. (telle que notre constitution la définit, et non pas détournée de son esprit originel pour la transformer en simple argument (tape à l’oeil) de justification de dérives).



  • exosphene exosphene 14 juin 16:02

    @pipiou Le régime totalitaire va au-delà en tentant de s’immiscer jusque dans la sphère intime de la pensée, en imposant à tous les citoyens l’adhésion à une idéologie obligatoire, hors de laquelle ils sont considérés comme ennemis de la communauté.
    Lorsque l’on lit une définition, on ne prend pas uniquement ce qui vous arrange pour répondre.
    Concernant votre affirmation « C’est ça la démocratie » : La démocratie est le moteur de la république et les droits de l’homme en sont l’essence même. (au delà de les lire dans le principe du texte, essayez d’en comprendre l’esprit du principe, ce qui semble fondamentalement vous échapper et qui pourtant en est l’objet premier.)
    Maintenant, lorsque les règles d’un mode de scrutin, ne permet pas de garantir le processus démocratique, et que l’on y adhère, peut on se prévaloir de donner des cours de démocratie à ceux qui la défende sur la base d’éléments factuels vérifiables ?
    Que mon propos puisse en déranger certains, je le conçois, mais que ces règles imposées et très dangereuses pour la démocratie puissent être banalisées, revendiquées pour les rendre acceptables par d’autres. ça !!! C’est un vrai problème démocratique, qui est la conséquence de la déformation d’un principe fondamental par une conception idéologique pré-pensée.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès