• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

f.borde

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • f.borde 30 octobre 2008 16:23

    Quelques précisions pour ceux qu’une critique radicale de l’école intéresse ILLitch, quelques bonnes pages des critique du programme de Ghota Erfur, et d’une facon qui ne peut que rester réponse Kantienne d’une harmonisation du système bourdieu évidémment (je laisse découvrir le nom du texte dont se détournement sur bourdieu est issu)
    Autre précision l’institution scolaire est une marchandise soumis au domaine de la rareté, le mot publique n’enlève pas son caractère de marchandise seulement la distribution de cette marchandise par une réthorique de l’égale accé à tous (c’est cela un service publique, mais cela n’enlève pas pour autant son contenu de marchandise, c’est seulement une marchandise dont on espère pouvoir permettre l’égale distribution, ce qui il va s’en dire une utopie, à moins de consacrer ltous l’argent disponible du contribuable pour des effets même pas assuré)
    Dernière précision pour les vilains qui vont me traiter de libérale qui veut la mort du service publique, je pense qu’un service publique est toujours mieu tant qu’il n’y a pas de projet alternatif à l’institution scolaire. Mais pour que ce débat est lieu il faut admettres toutes les iddée stupidement préconcue sur l’école qui serai la seul forme possible de transmition du savoir. Cela implique une réflexion sur le caractère fétuche de cette institution


  • f.borde 30 octobre 2008 15:51

    Je suis aussi proffesseur a acadomia je voudrait signaler déja que insulter les profs de acadomia par ce que vous trouvez maladroit la communication de la direction est un peu de mauvaise fois (perso je suis choquer par se recour a un nationalisme béat). Quelle est le rapport entre la qualité de l’enseignement et leur technique de com ?
    Mais la question n’est pas ici. quelques précision j’enseigne sur pontoise et saint germain (sans voiture) et j’ai rarement donné des cour à des sans le sous (plutôt le contraire, je vais rarement a poissy ou a eragny mais a St germain , feucherolle saint nom la breteche et compagnie)
    Mais j’aimerais faire une précision il est faux de dire que l’état subventionne à hauteur de 50%, car il ne subventionne a hauteur de 50% que si vous payer l’impot sur le revenu,, donc l’état finance ce qui on suffisament d’argent pour payer l’impot sur le revenu, ce qui exclut de fait ce qui se saigne vraiment pour payer ces cour particulier qui eux devront payer plein pot (c’est donc une déduction dégréssive plus on est riche plus moin on paye comme pour la TVA)
    Aitre chose je n’ai aucune sympathie pour une entreprise qui fait du savoir une simple valeur d’échange mais dire que c’est mal payer c’est relativement comique (ce qui ne m’empeche pas de m’insurger sur la marge qui est fait sur mon dos, d’ailleus il faudrait monter une coopérative entre prof a but non lucratif qui permettrait à tous le monde d’y gagner) je gagne pour des lycéen entre 15 et 18 euro nette de l’heure, trouver moi un travail étudiant qui paye autant je signe tous de suite (au faite je veux pas etre cobaye pour les docteur mabuse de la pharmacie)
    Maintenant il est intéressant de constater les biais sur la question de l’école, vous vous insurger sur le fait que l’école n’arrive plus a enseigner, mais de quoi vous parler vous etes bien naif. Je l’ai été aussi je voulait passé mon capes mais franchement la liberté dont je dispose a acadomia me sera interdite ds le publioc ou je devrai enseigner une propagande stupide sur le développement (la honte d’être pauvre plutot), la croissance par exemple ou je ne pourrait certainement pas fair étudié la philosophie dans le boudoir de Sade.
    De plus je devrai me coltiner une équipe éducative abrutisé au mythe de l’éducation républicaine, l’éducation nationale à toujours été l’éducation de l’état donc l’éducation du système, elle ne pourra jamais être autre chose. Aller P.Villach déscend de ton nuage l’institution scolaire a fait beaucoup plus pour intégrer la populace au valeur dominante du capitalisme (à l’idéologie de la méritaucratie ou de la concurence par exemple) que les vilaines publicités.
    Enfin me coltiner des prof sur de leur savoir dispenser dans les universités et les IUFM non merci. Quand les prof admétterons et arrétrons de considérer toutes forme alternative de savoir comme inférieur, quand il arrétrons de penser qu’il save mieu tous mieu que tous le monde et qu’ils peuvent se tromper on aura fait un progrés. Enfin quand il arrétrons avec leur pédagogie à la con, perso je suis un anti pédagogue et j’ai toujours fait du Jacoto ou du Paulo Freiré sans le savoir (et d’expérence ca été plus efficace que la honte que faisait ressentir les prof à leurs élèves), non on ne peut pas fair apprendre n’importe quoi à n’importe qui avec une bonne méthode, si qq1 pense qu’il ne peut pas y arriver ou s’il ne souhaite pas y arriver il n’y arrivera point à la ligne.
    Arrétons cette utopie des réformateur qui a fait tellement mal au sud en ne faisant que légitimer les inégalités sociales et qui coute des sommes astronomique.
    Enfin puisque ca ne choque perssone ce genre de propos, les jeune de l’immigration (toutes les études le vérifie) ont les même résultat que les autre a csp égale 







Palmarès