Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

F-H-R

F-H-R

Humaniste avant tout, je n’adhère à aucun parti politique ni à aucune religion. L’égoïsme, la vanité et l’injustice gangrènent les systèmes politiques, économiques et sociaux. Je me joins à ceux qui les dénoncent.

Tableau de bord

  • Premier article le 26/07/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 183 74
1 mois 0 12 0
5 jours 0 4 0




Derniers commentaires

  • Par F-H-R (---.---.---.25) 22 mai 16:05
    F-H-R

    « Vous allez relire Jaurès ? - Si vous pouviez conseiller à Mr Hollande d’en faire autant »
    Ce qui me dérange au plus haut point, c’est que nombre de Français persistent à croire que « Parti Socialiste Français » équivaut à « parti de mise en œuvre de l’idéologie socialiste »
    Pour ma part, je constate qu’il n’en est rien et ce, depuis l’accession au pouvoir de Mitterrand.
    Car pour ces politiciens, énarque pour la plus part, la politique est un business comme un autre. Un bon packaging fait vendre les produits les plus médiocres.
    Quant à Hollande, il est la démonstration incarnée qu’un individu qui n’a jamais cassé trois pattes à un canard, peut devenir Président de la France et conduire celle-ci à la faillite.
    Si Hollande devait lire ou relire Jaurès, ce serait uniquement pour donner de la consistance à ses discours totalement creux et continuer de duper les électeurs.

  • Par F-H-R (---.---.---.25) 5 décembre 2013 21:36
    F-H-R

    @ROBERT GIL
    Soit vous êtes fonctionnaire, soit vous n’avez jamais affaire à l’administration.
    Le contenu du lien que vous proposez est risible. Il faut arrêter de défendre sans concession les fonctionnaires. Nombreux sont les usagers qui en ont assez d’être pris pour des crétins et chaque année, des dizaines de milliers de plaintes sont déposées contre l’administration.

    Pour ma part, je considère que la fonction publique est lente et inefficace : Dès qu’un sujet sort un peu du cadre formel et qu’il nécessite un peu de travail en dehors des réponses standards et bien rodées, il n’y a plus personne. C’est cela le service pour vous ?
    Par ailleurs, en exagérant à peine, je dirais que 20% des fonctionnaires effectuent 80% du travail ; car s’il y a des fonctionnaires qui travaillent énormément, les autres se reposent sur eux.
    A quoi servent les fonctionnaires ? La réponse est qu’ils sont nécessaires mais bien trop nombreux pour le service qu’ils apportent (25% de la population active en France contre 17,5% en moyenne dans les autres pays Européens). Je vise bien évidemment les ronds-de-cuir, les grattes papiers inutiles et non ceux qui ont une réelle nécessité et qui ne compte pas leurs heures comme le personnel de santé, les pompiers, les policiers…
    Quant à dire que le secteur privé n’embauche pas et qu’il convient que l’Etat embauche, est non seulement insensé mais encore grave car c’est précisément à cause des dépenses extravagante de l’Etat qu’il y a tant d’impôt et que le circuit économique est en berne : l’Etat capte toutes les richesses du pays pour son propre compte de sorte qu’il n’y a plus de consommation possible donc moins de production donc moins de besoins de personnel. Le sophisme que vous énoncez est typiquement du parti socialiste.
    L’Etat gaspille chaque année des dizaines de milliard d’euros, lesquels s’ils étaient injecté dans le circuit économique, relanceraient la consommation, la production et donc l’emploi. Ce sont les entreprises qui créent la richesse, l’Etat n’est qu’une charge.

  • Par F-H-R (---.---.---.25) 5 décembre 2013 17:29
    F-H-R

    En Afrique subsaharienne, les gens payent chez l’épicier avec des unités téléphoniques.

  • Par F-H-R (---.---.---.25) 5 décembre 2013 16:28
    F-H-R

    « … la monnaie est un service public. Il revient donc à l’Etat d’en avoir la seule responsabilité, dans un cadre démocratique…  »
    « … il est probable que les monnaies virtuelles seront reconnues pour ce qu’elles sont, à savoir de la fausse monnaie, qui vise aussi à soustraire l’économie du contrôle étatique, et donc démocratique… »

    Ce genre de propos me fait frémir, voire me donne la nausée.

    S’il pouvait exister une monnaie, qui, justement, ne soit pas sous le contrôle des Etats et des Banques Centrales qui écrasent les peuples, nous serions un peu plus libres.

    Par exemple lorsque le SEL (Systèmes d’Echanges Locaux) est apparu, l’Etat l’a vu d’un mauvais œil : « … les pouvoirs publics décident, en décembre 1958, de rappeler à l’ordre les « franchistes » : « La souscription, l’émission ou la mise en circulation de moyens de paiement ayant pour objet de suppléer ou de remplacer les signes monétaires ayant cours légal sera punie d’un emprisonnement de un à cinq ans et d’une amende de 200 000 F à 20 000 000 F ou de l’une de ces deux peines seulement. »

    Trop d’Etat conduit à la dictature, surtout quand ceux qui gouvernent évoluent dans une sphère aux antipodes de celle du peuple.
    Sans doute êtes-vous du même bois que votre mentor Dupont-Aignan.

  • Par F-H-R (---.---.---.25) 4 décembre 2013 10:31
    F-H-R

    Il convient également de rappeler que plus de 60% des électeurs (votes pour Sarkozy + votes blancs + abstentions) n’ont pas souhaité voir Hollande à la présidence de la république. Pourtant, cet incapable, dénigré au sein même de son parti et ce bien avant les élections, se conduit comme un dictateur.