Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

F-H-R

F-H-R

Humaniste avant tout, je n’adhère à aucun parti politique ni à aucune religion. L’égoïsme, la vanité et l’injustice gangrènent les systèmes politiques, économiques et sociaux. Je me joins à ceux qui les dénoncent.

Tableau de bord

  • Premier article le 26/07/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 183 74
1 mois 0 12 0
5 jours 0 1 0




Derniers commentaires

  • Par F-H-R (---.---.---.25) 10 avril 2013 18:10
    F-H-R

    Merci pour cet article qui est, lui, plein de lucidité.

    Le peuple est comme le lion devant le dompteur : Il s’imagine que son dirigeant est plus fort que lui et se soumet sans condition à son autorité. Cette attitude s’acquière dès le plus jeune âge à l’école, où l’on apprend à respecter l’autorité quand bien même certaines choses peuvent paraître anormales et qu’il n’y a aucune explication à attendre.
    Parallèlement, l’ENA, qui forme les hauts fonctionnaires, professe la nécessité de la toute-puissance de l’Etat et ne fait qu’enseigner les clés de l’autorité à défaut des clés du succès économique et social.
    Effectivement, si le peuple était conscient de cette mystification, la gouvernance serait certainement, de par la volonté des citoyens, aux mains des plus compétents.
    Quant aux velléités de corruption, elles seraient certainement étouffées par la transparence telle qu’elle se pratique dans certains pays du nord où tout est disponible sur l’internet, y compris les dernières notes de frais des élus. Un contrôle fiscale périodique à l’encontre des élus (députés, sénateurs, ministres, président, etc.) suffirait à décourager les éventuels Tartuffe et serait certainement plus judicieux que la publication du patrimoine, qui n’apporte rien (hormis la jalousie).

  • Par F-H-R (---.---.---.25) 8 avril 2013 13:41
    F-H-R

    Complètement d’accord sur le fond.
    Je me demande encore comment un individu dénigré au sein de son propre parti, représentant à peine 38% des électeurs au soir du second tour de l’élection présidentielle, peut s’imaginer représenter la France entière, se dédire et dicter sa propre volonté avec autant d’aplomb et de suffisance.
    Quant à l’éventuel future candidat à la gouvernance, il faudrait qu’il ait, a minima, quelques références vérifiables, propres à susciter la confiance des français.
    A ce jour, il semble malheureusement que les électeurs continuent de privilégier l’oligarchie politique incapable au détriment de citoyens compétents et volontaires.
    Le désespoir de tout un chacun a ses raisons que la raison ignore.

  • Par F-H-R (---.---.---.25) 3 avril 2013 17:26
    F-H-R

    « …le courage d’avouer… » !
    Il a tout simplement été rattrapé par l’enquête. Sans cela il n’aurait jamais avoué ; pour quoi faire ?
    J’attends avec impatience la teneur de sa condamnation car combien de contribuables ont été ruinés financièrement et moralement par l’administration fiscale après des années de lutte devant les tribunaux administratifs, pour enfin être reconnu innocent ?
    Tout comme son ancien ministre de tutelle (Cahuzac), l’administration fiscale n’a ni éthique ni morale et n’hésite pas à trouver des preuves où il n’y en a pas pour massacrer un contribuable pugnace (voir les témoignages sur le net). Alors, qu’en sera-t-il pour Cahuzac ? Une condamnation de principe ?

    Il y a toujours deux poids deux mesures entre les politiques et le peuple.

  • Par F-H-R (---.---.---.25) 2 avril 2013 11:52
    F-H-R

    Tout est juste.
    Pourtant, en attendant, on laisse faire.
    Dès le plus jeune âge, on nous apprend le respect de l’Autorité quand bien même on a le sentiment d’être floué.
    C’est ainsi que parfois nous nous autorisons à manifester notre désaccord mais sans jamais remettre en cause l’ordre établi car, bien sûr, il n’est pas possible que l’Autorité agisse délibérément dans son propre intérêt, contre l’intérêt général…

    Qu’est-ce qui pourrait bien réveiller la conscience de tout un chacun ?

  • Par F-H-R (---.---.---.25) 4 mars 2013 18:01
    F-H-R

    De même : « Ça risque de devenir le triomphe des histrions, des comédiens, des beaux-parleurs... »

    C’est déjà le cas mais avec les politiciens de métier qui ont leur blog et qui manient la démagogie avec l’expertise de professionnels qui n’ont jamais fait que cela.
    Ils viennent même jusque sur Agoravox pour se faire valoir (cf. Nicolas Dupont-Aignan).
    Mais quand il s’agit de défendre la vrai démocratie, d’aborder les problèmes de fond (surendettement de l’Etat, chômage, pauvreté, véritable service publique, etc.), ils n’y a qu’une seule réalité : Une oligarchie plénipotentiaire et des contribuables à son service.



1095 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. De l’inégalité des impôts directs
  2. La dette Grecque : Une affaire de gros sous




Palmarès



Agoravox.tv