• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

FabFred

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • FabFred 15 février 2009 09:51

    Bonjour à tous,
    Pour commencer, je dois dire que lorsque j’ai écouté vendredi dernier à la radio notre président annoncer qu’en gros il souhaitait proposer 200 000 places de crèches contre une diminution de la durée du congé parental, je me suis dit : mais quelle attteinte à la liberté de choix des parents pour élever leurs enfants et quelle faute politique. J’avais eu la même réaction sous le gouvernement Raffarin à l’annonce de la suppression du Lundi de Pentecôte soit disant par solidarité pour nos anciens.

    L’atteinte à la liberté de choix des parents est flagrante car jusqu’à présent les parents avaient le choix de la durée du congé parental et n’étaient pas obligé de prendre le maximum. 

    La faute politique est que cette décision (si elle est confirmée) va lui couter cher en terme d’image dans sa propre famille politique, un peu comme pour le travail le dimanche. En effet je pense qu’une frange de l’électorat UMP est très sensible à tout ce qui touche à la famille.

    Pour terminer, je vais m’adresser à bon nombre de ceux qui ont écrit sur cette file et que je retrouve lors de mes lectures des articles traitant du président de la république. Je trouve que vous en prendre à des traits physique de la personne, vous en prendre à la personne en elle même au lieu de construire vos argumentaires contre les choix politiques du gouvenement, discrédite totalement vos propos.
    Je dirais même que vous employez des méthodes utilisées par d’autres en des périodes bien sombre de notre histoire, méthodes et c’est là le comble que vous dénoncez chez le président actuel.

    Enfin, essayez de garder à l’esprit que les choix politiques se font dans les urnes et qu’il ne tient qu’à vous lors des prochaines élections de choisir un candidat qui s’apparente le plus à vos idées.
    Je ne vois pas à lors actuel une remise en cause du droit de vote ou se profiler à l’horizon l’interdiction de certains partis politiques.
    Les appels à la révolte et à la désobéissance civique ne doivent être utilisés, sous peine d’être discrédité, qu’en cas de remise en cause flagrante du droit de vote ou de la probité de celui-ci.
    Je vais d’ailleurs vous donner un exemple qui justifierait une levée de boucliers et des manifestations dans toute la France : la mise en place du vote électronique. Car le risque de fraude et de manipulation serait facilité et ce à grande échelle.

    A trop crier au loup sans raison comme vous le faites, vous prenez le risque de ne plus être crédible le jour où effectivement le loup sortira du bois.







Palmarès