• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fanny

Ingénieur retraité

Tableau de bord

  • Premier article le 14/04/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 314 186
1 mois 1 24 142
5 jours 0 18 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires


  • Fanny 23 avril 10:37

    @velosolex

    Vous me faites bien rire avec le nez de Juppé qui se boucherait automatiquement à la vue de Fillon. Juppé a aussi profité du système pour son compte personnel et celui de son fils (appartements).

    Les diamants de Bokassa, je ne m’en plains pas trop car j’avais voté Mitterrand. Mais c’était du pipo intégral. J’aimerais bien que la gauche puisse se faire élire sans avoir recours à ces procédés douteux.

    Mais je suis effectivement de la vieille génération.


  • Fanny 23 avril 10:23

    @kalachnikov

    De Gaulle en 1966 a avancé comme motif de sortie, parmi d’autres, le fait qu’il doutait, en dépit des textes, de l’engagement total des Etats-Unis (emploi de la bombe) en cas d’embrouille grave en Europe.

    Votre argument comme quoi la bombe française protègerait toute l’UE me paraît tout aussi discutable, malgré les traités. Non, la France n’engagerait pas sa force nucléaire en cas de gros problème dans les Pays Baltes.


  • Fanny 22 avril 22:11

    @kalachnikov

    Si de Gaulle vous avait lu, il ne serait jamais sorti du commandement intégré de l’OTAN*. Heureusement, il ne vous a pas lu.

    *ce qui ne modifie pas notre réseau d’alliances, en particulier avec les Etats-Unis.


  • Fanny 22 avril 19:05

    @velosolex

    Je crois comprendre votre point de vue : notre « indépendance » en 45 fut le résultat d’un jeu de grandes puissances qui cherchaient à contrôler l’Europe. Par chance, les USA ont remporté le morceau en Europe de l’Ouest.

    Il n’en reste pas moins que sans les 20 millions de victimes soviétiques, nous aurions vécu dans une Europe nazie.

    A nouveau, nous sommes coincés entre les mêmes qui se nomment Trump/Poutine (cf. Roosevelt/Staline). L’Europe pourrait saisir cette opportunité pour retrouver son indépendance, la vraie cette fois (avec une défense européenne en lieu et place de l’OTAN), ce qui n’était pas possible en 45 du fait des défaites de la France puis de l’Allemagne.


  • Fanny 22 avril 18:14

    @Jean nemare

    Vous savez, ces histoires d’emploi fictif et de costards me laissent froid. Je devrais en avoir honte au vu des campagnes médiatiques, même pas. Je suis pourtant assez scrupuleux dans ma vie personnelle. Il est vrai que je n’ai pas beaucoup de tentations, à part jouer à l’Euromillions : Jésus Christ en tiendra compte à l’heure du jugement dernier, en m’accordant je pense tout juste la moyenne au plan moral car je n’ai aucun mérite à ce sujet.

    Fillon est un politicien classique, qui doit travailler 70 h par semaine, et mettre à contribution son entourage pour toutes sortes de tâches annexes. Ces politiques, ce sont des passionnés qui consacrent leur vie à leur passion (et entrainent leur entourage immédiat). Fillon a commis une grosse faute avec ces emplois fictifs, mais c’est d’abord une faute politique, avant d’être une faute morale. Et c’est bien plus grave, car cela jette le doute sur son intelligence et sa lucidité, compte tenu de l’emploi qu’il brigue.

    Fillon ne fait pas partie des riches. Les millions ne volent pas autour de lui, comme autour de certain candidat à cette élection, qui traite de dossiers économiques sensibles au gouvernement avant de voir les parties qu’il a favorisées lui renvoyer l’ascenseur, sous forme médiatique ou autre. C’est d’une toute autre ampleur que les petites affaires à Fillon.


    NB : je ne fais pas campagne pour Fillon



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Asselineau - Fillon : un ticket gagnant pour la France
  2. Le Grand Prêtre




Palmarès