Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fanny

Ingénieur retraité

Tableau de bord

  • Premier article le 14/04/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 238 14
1 mois 0 18 0
5 jours 0 13 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires


  • Fanny 30 novembre 14:04

    @tab

    La guerre froide fut l’instrument ayant permis aux USA de neutraliser l’Europe, empêchant sa constitution en entité géopolitique souveraine (mais avec l’inconvénient du risque de dissolution, une entité non indépendante et souveraine étant soumise à de fortes pressions centrifuges : cf. la période que nous vivons).

    Le motif de la guerre froide ayant disparu, les USA ont réactivé artificiellement celle-ci (cf. l’Ukraine, installation de missiles en Pologne et en Roumanie) pour prolonger la neutralisation de l’Europe, et engager leur prochain match versus la Chine avec l’esprit tranquille côté européen.

    C’est de la géopolitique élémentaire. Je serais américain, j’agirais comme ils l’ont fait. Je suis surpris qu’un esprit informé ne comprenne pas ces évidences. 


  • Fanny 28 novembre 21:13

    @Pere Plexe


    « Ce ratio n’est en rien un indicateur de bonne ou de mauvaise santé économique. »

    Bien d’accord, mais à la condition que le 4ème trimestre de la fonction publique ne soit pas à la charge de nos petits enfants.

    Manque de chance pour nous, c’est notre dette qui ne cesse de gonfler et qui paye le 4ème trimestre et la retraite de nos fonctionnaires ...


  • Fanny 28 novembre 20:45

    @Fanny


    Bruno Guigue (pardon pour la faute de frappe).

  • Fanny 28 novembre 20:39

    Après lecture de cet article, je suis rassuré : Fillon ne sera jamais élu président !

    Et si par mégarde les Français l’élisaient, on pourra se consoler en écrivant : les Français sont des veaux !

    Mais tout cela ne nous dit pas comment faire pour réduire la précarité, pour se libérer de la dette, pour retrouver un peu d’autonomie vis-à-vis des banques, pour réguler l’immigration.

    Voter Mélenchon ? Pourquoi pas. Si l’on souhaite aboutir à un effondrement suivi d’une révolution, c’est le bon choix. Avec toutefois l’inconvénient suivant : une grande partie des élites du niveau d’instruction de Bruno Gugue auront fichu le camp. 


  • Fanny 27 novembre 14:02

    @philippe baron-abrioux

    En fait, je ne voterai pas. Ancien électeur de gauche (devenu gaulliste de gauche avec l’âge) dégouté par la gauche caviar socialiste tendance Guy Mollet, je n’ai pas le courage de mettre un bulletin « droite dure » dans l’urne. Politiquement, je suis orphelin.

    J’assiste au long déclin de mon pays, depuis maintenant des décennies, et cela me mine pensant à mes enfants et petits enfants. L’un de mes enfants, ingénieur, a déjà quitté la France, pourtant le plus beau pays du monde. Perte sèche pour le pays qui l’a éduqué et formé.

    Désespéré, j’en suis à croire que seul un électrochoc peut inverser la tendance. Et que cela fera des dégâts inévitables, avec des gagnants (le pays) et des perdants. Un peu comme ce Pasteur allemand de Berlin, ami de ma grand-mère estonienne, qui s’excusait du repas frugal qu’il lui offrait en 1931, disant : « on attend un homme qui va redresser la situation ». Le désespoir n’est pas sans risque.

LES THEMES DE L'AUTEUR

Politique






Palmarès



Agoravox.tv