Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Fanny

Ingénieur retraité

Tableau de bord

  • Premier article le 14/04/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 200 14
1 mois 0 3 0
5 jours 0 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires

  • Fanny (---.---.---.174) 13 mars 14:37

    « Les inégalités ethniques : l’URSS utilisait le slogan "Grandeur de la Nation Slave" pour justifier la création d’un Etat slave unifié. Dans les faits, la Russie était clairement l’état privilégié et dominant, tandis que d’autres étaient écartés ou opprimés. En conséquence, les non-Russes ont été prompts à se séparer de l’Union soviétique dès que la situation le leur a permis. »

    D’où ça sort, ce truc ? C’est faux, tout à l’opposé de la politique des nationalités mise en place par Lenine et Staline. Politique logique de promotion des nationalités mineures et de mise sous le boisseau du nationalisme grand-russe (sauf pendant 39-45), réduction des nationalités à leur dimension folklorique pour garantir la prééminence du PC. Tous les Soviétiques savaient qu’on vivait mieux en Géorgie soviétique qu’en Russie soviétique.

  • Fanny (---.---.---.66) 8 janvier 18:33

    @thomas abarnou

    Je comprends votre mal être sur ce site. C’est clairement un site d’opposition que le mainstream qualifierait « d’extrême ». Peu d’adorateurs de l’UMPS par ici. Mais il faut comprendre cette radicalité : c’est une défense du faible au fort, à 1 contre 100. La puissance du mainstream (auquel vous êtes assimilé, à tort ou à raison) reste en effet écrasante. L’opinion française est faite par le jourmal de 20 heures et par des éditorialistes genre Apathie. Il ‘y a pas d’opposition autorisée sur le mainstream. Mise à part l’exception Zemmour (et dans une moindre mesure Natacha Polony), encore tolérée, il n’y a pas de voix « discordante » sur le mainstream, pas de journaliste représentant l’opinion de 30% des Français. Mais sur Agoravox, vous publiez, des opinions très diverses s’y expriment. Alors, SVP, ne vous plaignez pas trop : Agoravox est plus ouvert à la diversité des opinions que le mainstream. 

  • Fanny (---.---.---.66) 8 janvier 17:15

    @thomas abarnou

    « Le fait déjà de considérer les choses ainsi prouve que vous pataugez dans le complotisme primaire … si ce n’est une interrogation légitime, comme la vôtre, celle de découvrir une vérité. »

    Le mainstream dénonce le complotisme. Par votre article, je constate que vous contribuez à cette dénonciation. Je ne vois pas en quoi faire ce simple constat me fait « patauger » dans le complotisme. Je trouve que les arguments des anti-complotistes sont très faibles et contre productifs, d’où ma recommandation de les ignorer (en me plaçant du point de vue de l’efficacité de la campagne anti-complotiste du mainstream). Certaines dérives du complotisme sont ridicules voire dangereuses, c’est vrai. C’est d’ailleurs sur ces dérives que le mainstream s’appuie pour le combattre, ce qui dénote une faiblesse argumentaire. Il faut néanmoins relativiser ce danger : l’artillerie lourde du mainstream a les moyens de neutraliser le complotisme.


    « Seulement, à caricaturer comme vous le faites à la fois les médias, … vous tombez dans la caricature basique. »

    Si pour vous le mainstream n’existe pas, c’est que nous ne vivons pas sur la même planète. La campagne massive pour le oui à la constitution européenne n’aurait pas eu lieu ? La campagne visant à discréditer toute personne (journalistes, artistes écartés du PAF) émettant quelques doutes quant à la version officielle du 11/09 n’aurait pas eu lieu ?


    « Vous n’êtes pas un idiot si vous exercez votre doute à bon escient mais en considérant le monde comme un système bipolaire, simpliste, … vous faites précisément le lit de ma pensée, peut-être caricaturale mais où vous tombez dedans la tête la première. »

    La vision binaire et manichéenne bien/mal est au fondement du mondialisme bushien. Je n’adhère pas à cette vision du monde. Le seul fait de ne pas adhérer à cette vision du monde me rejette en effet dans le camp du « mal » selon cette vision manichéenne, comme vous le soulignez. Est-ce que je m’avance un peu si je dis que vous semblez appartenir au camp du « bien » (toujours selon la vision manichéenne bushiste, à laquelle je n’adhère pas) ? Laissons tomber ce manichéisme, il pollue les débats.


    « Ais-je nié les silences de nos Etats, les complots avérés. Non … des terroristes tuent au nom de ces pseudo complots. Le complotisme est dangereux, vraiment. » 

    Croire que le complotisme a une quelconque importance dans le combat des islamistes me paraît erroné. Leur combat pour une théocratie rigoureuse contre les démocraties marchandes laïcisées dépasse toute notion de complotisme, c’est un combat fondamental entre deux visions du monde. 

     

  • Fanny (---.---.---.66) 8 janvier 14:43

    Article d’une faiblesse insigne, qui discrédite cette campagne anti-complotiste du mainstream qui mérite mieux. Ce n’est pas l’exception : la plupart des arguments de l’anti-complotisme sont décevants, voire minables. Le mainstream devrait recommander à ces agents de l’anti-complotisme de se taire.

    Il est vrai que mon jugement est partial : je fais partie de ces « idiots » qui ont des doutes quant à certains « story-telling ». Autrement dit, je ne parviens pas à me rendre intelligibles des événements majeurs de l’actualité, certains de ces événements ayant provoqué des guerres. Pourtant, je ne demande qu’à croire les autorités. Mais voir nos médias littéralement terrorisés par l’idée d’aborder sous un angle critique certains événements liés à l’hyperpuissance ne contribue pas à lever mes doutes.

    Mon blocage initial provient d’un détail du 11/09 : l’avion du Pentagone. Quatorze ans à attendre de voir le bout de son nez et de ses ailes, et toujours rien malgré les dizaines de caméras qui l’ont vu arriver et se crasher. C’est frustrant.

    Une idée : l’administration américaine dissimule des pans importants du 11/09 et publie un rapport pour le moins discutable sur cet événement majeur (guerres d’Irak, d’Afghanistan … Daesh … Bataclan …) pour détecter les citoyens peu fiables, les dissidents potentiels aux USA, ceux qui ne croient pas les affirmations de leur président, qui a pourtant juré sur la Bible de dire la vérité (le mensonge est un délit aux USA). L’administration chercherait ainsi sciemment à entretenir le complotisme. Mais ce serait là encore émettre l’hypothèse d’un complot. On n’en sort pas.

  • Fanny (---.---.---.66) 3 décembre 2015 22:14

    @Vera Mikhaïlichenko

    Je partage votre point de vue, en grande partie. On a suffisamment de défis bien réels à relever pour remplir nos vies. Il y a de quoi s’occuper. Nombre d’athées meurent apaisés entourés de leur famille (éventuellement recomposée) après une vie bien remplie et un patrimoine renforcé au bénéfice des enfants.

    Mais l’un des défis à relever, en plus de l’effet de serre, des armes de destruction massive … est la rencontre et la confrontation avec des hommes qui ne sont pas tout à fait comme nous, qui n’ont pas la même attitude que nous face à la mort, qui ne se soucient guère de démographie et multiplient leur descendance comme au temps où un enfant sur deux ne survivait pas, au contraire des Européens de souche qui ont opté pour un suicide démographique silencieux.

    Ces hommes sont aujourd’hui nos voisins de palier. Se posera inévitablement la question de savoir qui sera le plus fort face aux défis qui menacent la terre et l’espèce humaine. L’homme sans dieu qui veut vivre à tout prix, bien vivre et le plus longtemps possible. Ou bien l’homme de foi, qui croit que sa vie / sa mort dépend d’une une entité supérieure qui le dépasse et le guide. Je n’ai pas la réponse, juste une intuition.

     

     

     

LES THEMES DE L'AUTEUR

Politique






Palmarès



Agoravox.tv