• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Farid

étudiant en lettres modernes à la fac

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Farid 8 décembre 2007 22:11

    Mais je peux te répondre aussi, cyp le salisseur de la mémoire des morts.

    Oui, tu n’as aucun droit de parler d’une femme assassinée pour avoir voulu se préserver d’une souillure, alors que tu n’es qu’un pornocrate, diffuseur de littérature pourrie. Tu dois te taire, admirer en silence, pleurer sur ta saleté, retrouver l’humilité, et c’est tout. Seuls peuvent parler ceux qui l’ont aimé, et dont le cœur est assez droit et pur. Pas toi.

    Pour la foi, c’est pareil, rénégat. De quel droit te permets-tu de juger de la foi de ceux qui ne pratiqueraient pas assez à ton goût, toi qui a renié publiquement la foi de ta jeunesse, et qui es un vrai hypocrite, avec tes accusations déguisées ? Ton Dieu te reniera aussi, quand tu vas mourir.

    Après tu le fais bouffon, et tu t’inventes une famille qui aurait construit des palais et des églises ? C’est maintenant que tu viens dire que tu descends des bâtisseurs de cathédrales ?! Mais tu serais la honte de tes anciens, ils te vomiraient, s’ils te reconnaissaient, car ce qu’ils ont fait, c’est dans un élan de l’âme dont tu es le contraire symétrique, toi qui pourrit tout autour de toi avec les étrons que tu produits. Eux, ils ont élevé le monde, toi, tu l’abaisses. C’est cette jeune fille assassinée, qui continue la vertu de ces anciens, pas toi.

    Ce que cette famille a construit ici, ces palais et ces églises, d’une certaine façon je l’admire. Or toi, tu démolis cela encore mieux qu’avec les bulldozers, parce que tu détruis l’esprit. C’est sur les ruines de ce que tu as détruit, toi et des semblables, que nous construisons et conquérons. Continuez à détruire vos églises, cela fait de la place pour les mosquées.

    Dégénéré de ta race, c’est d’abord une constatation littérale, rénégat : toi, tu as tout reçu, dans ta vie : des racines de deux mille ans, la foi de tes pères, la richesse, et même l’intelligence. Et tu vomis sur la vertu, tu renies ta foi, tu craches dans ta soupe, tu bêles avec les moutons. C’est méprisable. Tu es un vieux, qui sent mauvais, mais pour toi c’est trop tard, en face de toi, ici, c’est déjà un quart des jeunes de moins de 20 ans, qui sont musulmans, et l’histoire montre qu’il ne faut pas longtemps pour que les civilisations dégénérées soient balayées, et c’est justice.



  • Farid 6 décembre 2007 10:54

    oui, cyp, tu es exactement ce que je dis que tu es, tu n’as pas besoin de donner de détails

    un petit pornocrate, qui pourrit le monde avec sa littérature malsaine

    un rénégat, qui renie publiquement la foi qu’il avait reçue de ses pères, petit crapaud bouffi d’orgueil

    un mécréant, qui a traversé l’himalaya comme une poubelle, sans trouver un sens à cette montagne

    un salisseur de la mémoire, qui insulte les morts

    un homme tellement méprisant des autres hommes qu’il n’hésite pas à trainer dans son propre fumier ce qui est le plus précieux aux yeux de millions d’hommes

    ton coeur est tellement obscurci, mécréant, que tu ne sais même plus voir la pureté, la vertu, la beauté, et te rendre compte que ce n’est pas aux pourceaux de parler des reines. rien que ton orgeuil et ta suffisance, c’est ça que tu sais voir.

    chez vous, c’est très à la mode d’être comme toi, cyp, dégénéré de ta race. chez nous, on crache sur des gens comme ça, pour montrer comment on les méprise.

    (quant à toi, gazoborat, grand donneur de leçons frelatées -et calb c’est pareil -, au contraire de cyp, tu es beaucoup plus bête, je n’ai pas le temps de gaspiller mon temps avec toi - Rassurez-vous, les idiots, je vais cesser de perdre mon temps avec ces conversations déshonorantes, c’est vraiment gaspiller la ressource avec des têtes pourries et qui sentent mauvais)



  • Farid 5 décembre 2007 17:59

    Bravo, cyp, faux-cul, il ne te manquait plus que cette qualité.

    Je te remet ton étron sous le nez, alors : "Il m’a semblé important de souligner le caractère réel du milieu dans lequel baignait cette fille, et qui n’est pas tout à fait étranger non plus au dénouement tragique de l’événement.". Voila une accusation bien perfide, bien hypocrite, bien sournoise, pour transformer une victime en accusée, comme tu sais faire. Alors maintenant, assume.

    Et effectivement, quand on cherche, on trouve ton nom sur Internet. Comme auteur de BD pour ADULTES (le poulpe). Voilà ce que tu es, cyp, un petit pornocrate de bas étage, qui trouve honorable de déverser sa nausée sur le public.

    Et tu oses prendre la parole pour parler d’une fille qui est morte pour se préserver d’une souillure ? Tu oses ?

    Tu as oublié, sans doute, que l’assassin qui l’a tué avait visionné un film de cul juste avant, produit par un autre pornocrate, juste un petit peu plus sale que toi ? Film de cul, BD de cul, tu ne te sens aucune responsabilité personnelle, dans ce crime ?

    Retourne à tes saloperies, cyp, tu n’as aucune légitimité pour parler sur ce sujet. Sale toi même, tu n’es capable que de salir ce qui t’entoure.

    Pour moi, mille fois je préfère la pureté de cette jeune fille à un vieux cradingue comme toi.

     

     



  • Farid 5 décembre 2007 16:41

    Pauvre petit Fouquier-Tinville de claude, prêt à condamner une personne sans la connaître, pour avoir vaguement lu - et certainement pas compris - un seul article où elle a participé (c’est assez peu, dans une vie, un article).

    Et pauvre petit débile de cyp, il n’y a pas d’autre mot quand on parcours tes posts lamentables, là, tu vas jusqu’à accuser Anne-Lorraine d’être coupable de sa mort, transformant la victime en coupable. Quelle bassesse. Un message pareil, ça ferait vomir un réverbère.

    Manque plus que le révérend père GazoBorat, toujours prêt à donner des leçons à tout le monde, et à ergoter sans fin sur des idées insignifiantes.

    Mais vous n’avez rien d’autre à faire, que de salir la mémoire des morts ? On verra, quand ce sera vos filles qui passeront à la casserole (ou à la tournante, puisque d’après cyp, il faut se laisser faire), ce que vous allez dire. Je ne viendrai pas vous plaindre.

    Montrez-nous, pauvres types, les exemples qui vous font vibrer, au lieu de déposer vos étrons sur des vies dont vous êtes incapable de saisir le sens, et dont je ne serais même pas étonné qu’au fond, vous soyiez secrètement jaloux.

    Bravo à l’auteur de nous avoir présenté cette magnifique jeune fille, dont l’idéal plane à mille lieues au dessus des beuglements de ces malfaisants, dont la valeur personnelle, au moment où ils vont mourir eux aussi, ne leur vaudra pas les mêmes éloges. On vous oubliera vite, les insignifiants, pour continuer à regarder des exemples bien plus hauts que vous, comme Anne Lorraine.

     







Palmarès