• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Faya

Faya

Libertarien anarcho-individualiste convaincu par la pensée de personnages innombrables allant d’Arendt à Ferré.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 6 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Faya Faya 8 septembre 2008 16:37

    Bonjour,

    Comme vous l’avez écrit, Locke n’est pas suivi sur tous les points par tous les libéraux. Quand à la DDHC de 1789, bien qu’elle soit une avancée majeure dans la limitation de l’arbitraire, et donc pour le combat libéral, elle n’est pas une oeuvre libérale en ce qu’elle reconnaît que des libertés fondamentales comme la liberté d’expression peuvent être limitées par la loi, donc par la démocratie, donc par la loi du plus grand nombre, donc par la loi du plus fort, donc par l’arbitraire.

    Pour ce qui est des actions. Certes la plus grande partie des entreprises n’en émettent pas. Pourquoi ? Les complications juridiques liées aux statuts des SA en sont en grande partie responsables. Mais de toutes façons, cela ne change rien : vous affirmiez ne pas pouvoir créer votre boîte car vous n’êtes pas capable de gérer une boîte. Je reconnaît que vous êtes plus sage (au sens véritable de la sophia) que la plupart des intervenants de cette discution, et ne tombez pas dans les clichés faciles. Mais je vous répond que, précisément, un chef d’entreprise n’est pas nécessairement propriétaire des moyens de production : si vous possédez votre entreprise, vous pouvez très bien en déléguer la gestion à un salarié et soit vivre uniquement des dividendes de votre capital, soit demander au gérant de vous donner du travail. Votre seul tâche en tant qu’actionnaire est de renouveller votre confiance au gérant, sachant que vous pouvez aussi déléguer cette obligation à un gestionnaire de patrimoine.


  • Faya Faya 7 septembre 2008 20:22

    Vous réapproprier vos moyens de production ? Mais qui vous en empêche ? Figurez-vous que c’est précisément ce que permet et encourage le capitalisme car c’est exactement la définition de l’actionnariat : acheter une part des moyens de production en échange d’un droit de vote à l’assemblée générale des actionnaires (qui élit le conseil d’administration) et d’une part des bénéfices. Vous êtes donc capitaliste, c’est une révélation.


  • Faya Faya 7 septembre 2008 20:11

    Précisément, l’exploitation est par définition anti-libérale puisqu’elle enfreint le principe de non-agression.

    Dans un monde libre, les salariés sont libres de renoncer à leur emploi s’ils estiment qu’ils sont spoliés ; ils font d’ailleurs bien de le faire, dans ce cas.
    Si un salarié est perdant c’est qu’il s’appauvrit en travaillant, ou au moins maintient sa richesse. Or s’il ne travaille pas, il maintient sa richesse (à 0). Donc s’il décide, malgré tout, de travailler, c’est bien parce qu’il s’enrichit.


  • Faya Faya 7 septembre 2008 20:03

    La tenue des comptes est gratuite... pour les particuliers. Seuls les comptes des entreprises sont payants à cause des services nombreux qu’ils nécessitent. De plus les taux d’intérêts ne sont pas fixés librement par les banques mais indexés sur des taux "légaux" décidés par les banques centrales, qui sont un organe plus ou moins indépendant des états.


  • Faya Faya 7 septembre 2008 19:59

    Les banques prêtent à intérêt. La banque est donc rémunérée pour le prêt de l’argent, et elle rémunère ses clients qui lui confient leurs économies sous forme d’intérêt. Donc :
    - le débiteur est gagnant car il a une rentrée de liquidités
    - le créancier (la banque) gagne de l’argent et en reverse une partie à ses clients (leurs intérêts)
    - les clients de la banque (les propriétaires de l’argent de la banque : les RMIstes dont vous parlez) gagnent de l’argent en échange de leurs dépôts
    - les investissements produits par le débiteur financent des moyens de production, qui vont devoir être utilisés par une personne, créant ainsi de l’emploi pour les chômeurs.

    Un problème ?







Palmarès



Agoravox.tv