• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

fdebourget

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • fdebourget 27 août 2009 21:35

    Bonsoir à tous.


    La baisse de la TVA pour la restauration est une aberration et purement clientéliste.
    Elle pourrait servir au contraire de régulateur face aux importations en l’augmentant fortement. 

    Imaginons qu’une grande partie des charges sociales ne soient plus basées sur les rémunérations mais sur la consommation par le biais de la TVA. 

    Bien entendu, cela aurait pour effet d’augmenter celle-ci. 

    Quelles conséquences pour lesalarié/consommateur ?
    Pour ainsi dire aucune ! L’augmentation du coût de ces achats dû à la hausse de la TVA serait compensée par un salaire net plus important suite à la baisse massive des charges sociales. Il conserverait ainsi intact son pouvoir d’achat, il serait pour ainsi dire inchangé.

    Quelles conséquences pour les entreprises ? 
    La baisse des charges sociales permettrait aux entreprises de diminuer les salaires bruts (sans toucher au salaire net bien sûr) et devenir ainsi plus compétitives face aux entreprises étrangères. Elles seraient moins tentées de délocaliser.
    Des milliers d’emplois voir des millions pourraient être sauvés ou créés.

    Le transfert des charges sociales sur la TVA permettrait, d’un coté, de taxer et de faire supporter une partie du financement de la sécurité sociale sur tous les produits d’importations et de l’autre coté, de rendre plus compétitives nos entreprises dû à la baisse des charges sociales actuellement basées sur les salaires. 

    Cerise sur le gâteau, la France étant la première destination touristique au monde, les touristes étrangers participeraient aussi, à travers l’augmentation de la TVA sur tous leurs achats en France, au financement d’une partie de la sécurité sociale ! 

    fdebourget.

    PS : Avec une TVA à 19.6% sur la restauration, les tourites étrangers participaient au financement de la France. En la baissant fortement, Notre président a quasiment supprimé cette précieuse ressource. 






Palmarès