• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fedaykin

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 48 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Fedaykin 8 avril 2010 10:38

    Il faut revoir vos fondamentaux, tous votre raisonnement se basant sur du vent. Bien sur que le monde socialiste et keynésien dans lequel on vit aujourd’hui ne peut pas prévoir les crises.

    La théorie Autrichienne des cycles explique très bien « à postériori » toutes les crises que l’on a connut. Mais les économistes adhérant à cette théorie avaient en plus prévu la crise actuelle, si ce n’est prévenu pour certain.

    Quant aux restes de vos délires, rien à ajouter, ce mot suffit à lui-même. Pas d’héritage... Et pourquoi pas, pas d’argent de poche tant que vous y êtes ? Et pas d’éducation non plus. Ce serait honteux que des parents plus intelligents éduquent mieux leurs enfants. Vous croyez le capitalisme mort, détrompez-vous, c’est la sociale démocratie qui agonise après avoir fait croire à sa mort en 1989. Le capitalisme qui s’est construit naturellement pour répondre aux besoins des hommes pendant des millénaires, et qui in fine vous permet de raconter vos salades sur un ordinateur, n’est pas près de mourrir.



  • Fedaykin 24 mars 2010 18:13

    Vous tordez notre devise à votre guise. La Liberté une et indivisible a été placé en première (d’ailleurs vous remarquerez le singulier, indice en faveur de toutes les liberté en accord avec la DDHC). Quand à l’égalité, c’est l’égalité de traitement par la justice... « Que vous serez puissant ou misérable ». Et la Fraternité est ce qui est censé unir les Français de manière libre et éclairé.


    C’est mon interprétation, mais tout aussi valable que la votre.

    Fedaykin,
    Je suis allé aux states,
    et pour avoir traversé bovery street, avec les mecs qui par centaines dorment dans la rue, la misère étalée au grand jour, je confirme l’information de Foufouille.


    Bien, au moins vous ne balancez pas des généralité comme le champion toutes catégories foufouille. Maintenant, relisez je n’ai pas parlé de Manhattan Sud (si vous parliez bien de Bowery street), mais de Huston. Je ne vous apprendrais pas que les villes Américaines ont une grande liberté quant aux règles d’urbanisme. 

    D’où ma remarque à foufouille que certaines villes qui adoptent un marché libre ont très peu de problème de logement. Alors que celle qui adoptent des règle d’urbanisme strict en ont beaucoup plus. Ce qui explique que dans une rue, d’une ville, vous ayez pu voir des sans abris.

    le capitalisme se tire une balle dans le pied, mais il n’a encore pas senti la douleur,
    endormi sur son tas de billets qui ne valent plus rien.


    Le réveil va être douloureux quand vous autre, les anti capitaliste, auront compris où mène l’anti capitalisme. A titre d’indice, le capitalisme n’est plus appliqué depuis que les États ont mis leur doigts crasseux dedans. Ce qui remonte à peu près à la créationde la Fed (les année 1920... la crise de 29 ça vous dit quelque chose ? ).

    Le capitalisme prone deux valeurs essentielles. La propriété, et surtout la responsabilité. Vous m’accorderez que certains banquiers, à qui les banques n’appartenaient pas puisqu’ils étaient simplement manager, ont été irresponsable en jouant avec l’argent des autres et en prenant des risques démesuré. Si il y a eu irresponsabilité, alors il n’y a pas eu capitalisme.

    à toutes fins utiles, je rappelle que les loyers des logements sociaux sont fixés suivant des barèmes, et qu’il n’y a aucune raison d’y échapper, même dans le cadre de la réquisition d’appartements, qui du coup, seront sociaux.
    je crois au contraire que çà pourrait bien faire baisser les tarifs exorbitants des loyers parisiens, 
    et pas seulement là.


    Sans me prendre pour Don Qui Chot, j’ai la triste impression d’avoir à me battre contre des moulins qui n’écoutent pas un mot de ce que je dis.

    Vous voulez volez les quelques centaines de milliers d’appartement honteusement laissés vacants par ces horrible propriétaire vampire (alors que j’ai prouvé que ces logements n’étaient vacants que temporairement et que vous avez été incapable de me prouver le contraire).

    Je vais vous dire ce qu’il va se passer. La construction de logements va s’effondrer (bien sur vous allez croire que l’État remplacera le marché, vous vous mettez le doigt jusqu’au coude dans l’oeil surtout avec la deuxième crise qui se profile). Plus personne ne voudra investir dans l’immobilier, avec l’incertitude juridique que vous aurez glorieusement crée. Les gens se diront « aujourd’hui ils volent les logements vacants, demain ça sera les logements sous occupé en espace ».

    Donc vous aurez eu 500 000 logements sociaux de plus. Puis c’est tout, plus ou très peu de construction. De votre faute il y aura encore plus de difficulté à obtenir un logement.

    Et du coup les loyers des appartements non encore privatisé eux monteront. Parce que vous aurez crée une glorieuse pénurie comme au temps béni de l’URSS. Bien sur j’imagine que vous privatiserez du coup tous les logements dont les propriétaire voudraient augmenter le loyer non ?


    Enfin continuez dans vos délires, ça me fait bien rire. Je pense qu’il y a une thèse de sociologie à faire sur ces Français qui refusent des solutions qui pourraient arranger tout le monde, juste pour avoir le plaisir de dépouiller ces salaud de riche. Petit rappel de la solution logique au problème de logement :

    Construire, Construire, Construire, Construire, Construire, Construire, Construire, Construire, Construire, Construire, Construire, Construire, Construire et construire encore.... Ce qui provoquera mécaniquement baisse de loyer et moins de sans abris. Et le droit le plus fondamental, qui a fait la richesse de nos civilisations sera préservé : le droit de propriété.


  • Fedaykin 24 mars 2010 15:58

    Mais de quoi vous parlez foufouille ? Vous y êtes allé au states ? Vous connaissez Houston ? J’ai l’impression que tu nous fais une petite réaction allergique là. Une petite trachéotomie ?

    A Houston la construction est libre. Et donc là bas, pas de « plan », pas d’urbanisme. Du coup la crise immobilière, il ne connaisse pas. La flamber des loyer non plus.



  • Fedaykin 24 mars 2010 14:49

    Halala LeLionDeJudas, encore un qui n’a rien compris au sujet et encore moins à la discussion en cours. Et jolie les raccourcis que vous faites, vraiment, ça va faire avancé le débat. Alors que je propose des solutions, qui marchent je tiens à le signaler il suffit de regarder les villes américaines qui ont laisser la construction se faire librement et de les comparer aux autres villes américaines qui comme en France empêche la construction, les anti-capitalistes et les sociodémocrate de tout poil ne font que pleurnicher et pointer du doigt les « autres ».



  • Fedaykin 24 mars 2010 13:32

    les appartements libres signalés dans l’emission de france culture ne rentrent pas dans le cadre que vous évoquez,
    ils sont libres et depuis longtemps,
    ils ne sont pas en travaux,
    ils sont pour la plupart propriété de grosses entreprises qui les gardent en réserve pour on ne sait quelle raison,
    ou alors, ce sont des logements dont les loyers sont trop élevés pour avoir le moindre locataire,

    Je vais ai fourni une source expliquant que les logements vacants sont en réalité vacant de manière temporaire. Avez vous une étude prouvant le contraire ?

    relisez bien la loi de 1945,
    il faut l’appliquer,
    la loi c’est une réalité citoyenne.
    au nom de quelle perversité pourrait-elle ne pas être appliquée ?

    Outre le fait que je ne sois pas d’accord avec ce genre de loi complètement liberticide et qui empiète sur un des droit les plus fondamentaux qu’est celui à la propriété, je vous signale que la loi n’est pas appliqué non plus pour l’expulsion des locataires ou si peu. Un prêté pour un rendu dirons nous.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès