• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fergus

Fergus

Autodidacte retraité au terme d'une carrière qui m'a vu exercer des métiers très différents allant d'informaticien à responsable de formation, je vis à Dinan (Côtes d'Armor). Depuis toujours, je suis un observateur (et de temps à autre un modeste acteur) de la vie politique et sociale de mon pays. Je n'ai toutefois jamais appartenu à une quelconque chapelle politique ou syndicale, préférant le rôle d'électron libre. Ancien membre d'Amnesty International. Sur le plan sportif, j'ai encadré durant de longues années des jeunes footballeurs en région parisienne. Grand amateur de randonnée pédestre, et occasionnellement de ski (fond et alpin), j'ai également pratiqué le football durant... 32 ans au poste de gardien de but. J'aime la lecture et j'écoute chaque jour au moins une heure de musique, avec une prédilection pour le classique. Peintre amateur occasionnel, j'ai moi-même réalisé mon avatar.

Tableau de bord

  • Premier article le 31/07/2008
  • Modérateur depuis le 22/11/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 565 36132 49809
1 mois 4 270 231
5 jours 1 48 79
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2053 1424 629
1 mois 18 12 6
5 jours 3 2 1

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Fergus Fergus 19 août 17:59

    Bonjour, Ricoxy

    Excellent article.

    Cela dit, on ne peut évidemment pas mettre - loin s’en faut - tous les utilisateurs des applications présentes sur les Smartphones sur le même plan.

    Mais le fait un qu’un grand nombre d’entre eux font de leurs fonctions photos et vidéos, de même que de l’usage de tweeter, un usage compulsif qui ne peut manquer de surprendre tous ceux qui ont connu le temps où il fallait attendre le développement des photos et où il fallait faire la queue aux cabines téléphoniques pour joindre un parent ou un ami durant les vacances. smiley

    Un usage qui commence à sérieusement inquiéter les spécialistes, moins pour les conséquences sur les adultes que sur les enfants dont des études montrent que plus ils sont accrocs jeunes, plus ils se ferment paradoxalement à la sociabilité !

    Je lirai avec grand intérêt la suite de ce premier opus sur le sujet.



  • Fergus Fergus 18 août 20:22

    Bonjour, zygzornifle

    Les services judiciaires sont très loin de mettre la main sur tous les ados téléchargeurs et même, hélas !, sur tous les pédophiles qui sévissent.

    Dès lors, comment voudriez-vous qu’ils puissent identifier et neutraliser tous les djihadistes en puissance alors que, parfois, ils se radicalisent en quelques jours ou quelques semaines pour passer à l’acte le moment venu dans le cadre d’une nébuleuse qui ne fonctionne pas du tout comme un groupe terroriste traditionnel, de style ETA ou IRA lorsque ceux-là étaient actifs.

    Il faut à l’évidence renforcer le renseignement et passer au niveau supérieur en mettant en place une structure européenne, dirigée par un procureur général, en charge de coordonner les actions.



  • Fergus Fergus 18 août 19:59

    Bonsoir, Amaury

    Je saisis bien - et j’approuve - votre dénonciation de la compromission d’intellectuels amenés à brosser dans le sens du poil les opinions dominantes pour servir - croient-ils - leur carrière alors que cette compromission les disqualifie insidieusement.

    En revanche, j’avoue ne pas bien comprendre le rapport entre ces personnes et Isidore, le fameux Rosier de Maupassant qui n’était qu’un sympathique benêt dont les vertueuses dames de Gisors ont naïvement cru qu’il ne céderait pas à l’appel de la libido contrairement à tous ces jeunes gens peu farouche sur la question, au grand dam de Mme Husson. Le lien me semble très ténu...



  • Fergus Fergus 18 août 19:36

    Bonsoir, le Panda

    Très franchement, et après m’être intéressé au sujet, je ne vois vraiment pas en quoi Macron serait atteint du syndrome d’Asperger. Soit dit en passant, ce syndrome n’a d’ailleurs rien à voir avec une quelconque maladie mentale.

    A toutes fins utiles, voici le lien d’un article que j’ai écrit en 2010 sur le sujet en m’appuyant sur un très joli film d’animation : Mary, Max et le syndrome d’Asperger.

    Cdlt



  • Fergus Fergus 18 août 18:40

    Bonjour, Serveur pas content

    « Vous vous grandiriez, cher autodidacte autoproclamé, à vous renseigner sur le fond des choses sur lesquelles vous écrivez"

    Renseigné, je l’ai longtemps été par mon père qui, d’origine paysanne, a fait ensuite une carrière de serveur à Paris dans des bistrots modestes tout d’abord puis dans des brasseries réputées comme la prestigieuse Régence (lorsque ce restaurant existait encore avant d’être sabordé par Borel) ou le Marignan et le Terminus Nord, appelé par Jean-Paul Bucher. Qui plus est, l’un de mes cousins auvergnat a lui-même longtemps tenu un bistrot dans le quartier de la Bastille. Enfin, j’ai bien connu et échangé sà différentes reprises ur les sujets de la restauration avec l’ex-patron de la Taverne du Pont-Neuf (Robert Cointepas) et deux ses garçons, originaire comme moi du Cantal.et qui, depuis, se sont mis à leur compte.

    J’ajoute que mon père s’est battu pour l’instauration du service compris. Autre chose : ma propre même a, durant une quinzaine d’années, tenu la caisse d’un café-restaurant de la rue du Four à Paris.

    Cela dit, je reconnais bien volontiers que la conclusion de l’article est excessive - et j’en suis désolé - parce qu’elle semble mettre tous les restaurateurs dans le même sac ; ce qui est immérité. Mais trop nombreux sont ceux qui ne jouent pas le jeu, au mépris de la clientèle, et l’arrivée des plateformes comme Trip-Advisor a incontestablement eu un rôle positif en obligeant des professionnels désinvoltes à revoir leur mode de fonctionnement et la qualité de leur service.

    La restauration, j’y suis personnellement attaché, non seulement comme client, mais également du fait des expériences vécues par mon père et les personnes de ma famille ayant exercé dans ce milieu. Et c’est précisément parce que j’y suis attaché que j’ai parfois la dent dure envers ceux qui portent atteinte à cette profession. Dans deux autres articles (de 2009), j’ai pointé du doigt des pratiques illégales sans qu’il soit mis fin partout aux abus constatés. A toutes fins utiles, en voici les liens :

    Restauration : des clients dupés ou pris en otage !

    Quand la répression des fraudes botte en touche

    Merci pour vos observations ! Cordiales salutations.


Voir tous ses commentaires (20 par page)