• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

fez31

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • fez31 13 août 2009 14:19

    j’vais pas vu que tu avais soulevé toute les reflexions que j’ai egalement fait plus bas. Si j’avais vu je me serai contenté de t’applaudir.

    Merci de confrimer que les cité ne sont pas l’ppanage de la region parisienne.


  • fez31 13 août 2009 14:18

    quel rappeur ??? j’espere que tu penses pas a doc gyneco. Parceque question credibilité lui est mort avant d’etre né.

    Et non, le bling bling n’est pas forcement un truc de rappeur mais plus de R&B je dirai. ça a bien sur etait repris pas nombre de rappeur, mais ils ne sont pas a l’origine de ça


  • fez31 13 août 2009 14:16

    Excuse mais si tu cherche les maxi uunderground de Diam’s tu te rendra compte qu’elle rap bel et bien et qu’elle assure comme une bete.
    J’te parle pas de « laisse moi kiffer la vibes » ou d’autres conneries de ce genre.
    Mais je pense plus a l’epoque de la mafia 13 ou meme avant.

    En revanche pour booba je suis d’accord. Il a vendu son cul


  • fez31 13 août 2009 14:13

    Alors la franchement je trouve cet article trés, mais trés limite...
    D’abord le rap en france c’est pas début des années 90 mais milieu des années 80.

    Ensuite quand on fais des references a des artistes français et qu’on ne cite meme pas Assassin, on perd toute crédibilité. NTM n’est qu’un epale copie d’"Assassin au debut de leur carriere tout du moins.

    Puis, petite correction, ce n’est pas parcequ’on viens de province qu’on ne peux pas habiter dans une balieue. C’est encore bien une reflexion de parisien. Le monde ne gravite pas autour de paris. Et ouai, les banlieues toulousaine notamment sont reconnu et reputés pour etre un vivié de rappeur.

    Et ensuite, le rap français n’est pas mort. Skyrock est mort. Mais si on cherche des titres on les trouve. Seulement pour ça il faut sortir un peu la tete de son cul. Regardez les rappeurs qui vendent leurs albums aux passants dans la rue. C’est le seul moyen de ne pas se faire bouffer par les majors. Mais evidemment si on se contente des rayon de la FNAC ou du Virgin, on ne risque pas de trouver autre chose qu’un rap français devenu variété française.

    Enfin, tout ça pour dire que lorsqu’on ecrit un article, on se renseigne un peu plus que ça et on ne balance pas des idées reçues tellement facile que ma p’tite soeur de 10ans pourrait faire les memes reflexions...

    A mediter







Palmarès