• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ficelle

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • ficelle 17 août 2007 14:37

    ADN— et pourtant elle tourne.

    En 1953, Watson et Crick démontraient que l’ADN avait une structure en hélice. Toute la biologie moléculaire s’appuie sur cette découverte. Or, l’ADN pourrait être une moléculaire en mouvement. A.Rich (institut de technologie du Massachusetts) explique que l’ADN « est un lieu plein de vie » et que ces mouvements sont aussi importants que l’information génétique elle-même puisqu’ils peuvent être les signaux d’allumage et d’extinction de l’expression d’un gène. De même W.Bickmore (unité de génétique du conseil anglais de la recherche médicale) a montré qu’une partie de l’ADN portant peu de gênes d’intétêt était enfouie dans une « pelote » alors que celles riches en informations se trouvaient à la surface de cette pelote, facilitant l’expression des gènes présents à cet endroit. Ils estiment que ce type de fonctionnement régulateur en place depuis 30 millions d’années doit être compris, les modalités d’expression des gènes étant sans doute plus compliquées que le modèle établi à l’heure actuelle. Pearson H,23 janvier 2003, « DNA:beyond the double helix » — Nature, volume 421, page 310 — 312 (Inf-OGM mars 2003 n°40)

    États-Unis — bactérie de la tuberculose modifiée :

    Des scientifiques de l’université de Berkeley(Californie) ont modifié la structure génétique de la bactérie responsable de la tuberculose afin de la rendre moins mortelle. Contre toute attente, la forme modifiée obtenue s’est avérée se multiplier plus rapidement et avoir une force létale plus grande. En effet, après plusieurs mois d’exposition aux bactéries, les rats infectés par la bactérie modifiée recommençaient à mourir, au contraire des rats affectées par la forme non modifiée. « C’est un des organismes les plus hypervirulents jamais créés », a déclaré L.Morici, auteur de l’étude. « Ces résultats cassent les mythes scientifiques selon lesquels éteindre un gène de virulence diminue le potentiel de virulence d’un organisme » renchérit-elle. Des analyses plus fines ont montré que la modification introduite avait pour effet inattendu d’affaiblir la réponse immunitaire de l’organisme infecté puisque la bactérie génétiquement modifiée passe inaperçue aux yeux du système immunitaire. (...)

    (revue inf’OGM de janvier 2004 — numéro 49 —www.infogm.org

     smiley


  • ficelle 16 août 2007 15:29

    Scientifique , je suis tenu par une règle de déontologie qui exige la plus grande rigueur.

    Le plus simple pour comprendre les dangers des vaccins est de se reporter aux informations que l’on peut trouver auprès des adresses ci - dessous , en particulier la série de graphiques

    « -Enquête sur les effets secondaires des vaccinations en europe »

    - Les 10 plus gros mensonges sur... Les Vaccins DANGLES Editions - 18 rue Lavoisier - B.P. 30 039 6 45800 Saint-Jean-de-Braye disponible auprès de :

    Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations LPNLV - BP 816 - 74016 Annecy Cedex - Tel : 0033 + (0)4 50 10 12 09 Fax : 0033 + (0)4 50 52 68 61 e-mail : LNPLV.acy@wanadoo.fr http://www.infovaccin.fr

    - Enquête sur les effets secondaires des vaccinations en europe

    rapport du groupe européen EFVV à partir du témoignage de victimes site web : www.efvv.org /www.efvv.org> disponible auprès de : ALIS 19 rue d’ Argentière 63200 RIOM tel : 04 73 63 02 21

    http: //alis.asso.fr e-mail : alis.asso.fr


  • ficelle 28 juillet 2007 17:22

    A propos du Grenelle de l’ environnement.

    et de sa commission environnement et santé

    « Descartes ,non lu , nous détermine qu’on le veuille ou non  » . Tel est l’ avertissement lancé il y a quelques décénnies par Hans-Jonas , le père du principe de précaution .

    Que nous dit Hans Jonas ?

    Tout d’ abord que nous n’ avons pas pris la précaution de lire Descartes et de comprendre sa méthode . Et que tous , scientifiques en tête , nous applicons sa méthode à tort et à travers .

    Ingénieur hydrologue , je me réjouis , avec les chercheurs , des promesses de la science concernant la lutte contre le réchauffament climatique .Les climatologues , leur rigueur ( cartésienne ) et leurs découvertes le prouvent .

    Par contre , en tant que Docteur ingénieur en agronomie et ancien chercheur , je m’ inquiète des « progrès » en matière de biotechnologie et nanotechnologie ( OGM, santé , vaccins ... ) qui nous rapprochent un peu plus chaque jour du « meilleur des mondes » .

    Descartes à propos de son discours sur la méthode ( scientifique ) est très clair : il ne faut utiliser sa méthode que pour les sciences exactes telles que les mathématiques ou la physique / chimie minérale ., mais en aucun cas pour les sciences relevant du biologique et du vivant en général ( donc biologie humaine , sociologie, psychologie ... ) .

    En effet , à l’inverse de la matière inerte , le vivant ne peut être coupé en morceaux pour être étudié sous peine d’ être tout simplement tué avant d’ être étudié .

    C ’est pourtant l’ erreur méthodologique majeure faite dans les sciences biologiques telle que la génétique ou la médecine en général .

    Claude Bernard le résume ainsi : « La vie n’est pas réductible à son traitement scientifique » .

    Elémentaire ? Certes , mais combien de scientifiques dignes de ce nom ont lu et compris Descartes et Claude Bernard en ce début du XXI° siècle ? Et suivent leurs conseils ?.

    Ces auteurs sont pourtant au programme de nos enfants dans les écoles .

    Il ne semble pas qu’ils soient au progamme des médecins et chercheurs sur les vaccins , les OGM , ...

    D’autres questions se pose :

    comment l’ humanité a-t-elle pu survivre sans vaccins pendant plus de 80 000 ans ?

    quelles sont les autres solutions dont nous disposons pour éviter ou combattre les maladies ?

    pourquoi sommes nous si médicalisés ?

    pourquoi avons nous si peur en occident de la maladie et de la mort ?

    ce sont des questions de fond essentielles à mon sens

    ps : j’ ai été très malade et ai failli y laisser ma peau 3 fois du fait de l’ incompétence des médecins ....je suis donc un « expert » ?







Palmarès