• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fleur

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Fleur 25 novembre 2008 19:12

    ... Justement, j’allais vous demander si vous aviez des enfants... Mais on ne sait pas trop le fin mot de l’histoire d’ailleurs : vos enfants sont-ils aujourd’hui devenus les chômeurs que l’école publique façonne chaque année ? Ou bien s’en sont-ils sorti grâce à la méthode Montessori et donc à une scolarité à x centaines d’€ ?
    C’est intéressant car vous soulevez là exactement le problème que révèlera, à terme, la politique actuellement menée par notre gouvernement : les enfants issus des familles les plus aisées auront une chance de réussir alors que les plus modestes n’auront pas la chance d’accéder à une éducation digne de ce nom !
    Serait ce le retour aux privilèges dans le royaume de sa majesté Sarkozy ?! Serait-ce la fin des principes de "liberté, égalité, fraternité" dans notre pays ?

    En tous cas, heureusement que tous les français ne se contentent pas comme vous du JT de 20h de TF1 pour parfaire leurs discussions socio-politiques et voient autre chose que "des profs qui font encore la grève" !
    Personnellement, je n’ai pas encore d’enfants (j’espère en avoir un jour) mais je me pose d’ores et déjà la question de savoir comment tout ceci va se terminer car c’est de l’éducation de NOS enfants dont nous parlons ici !! Ce qui est sûr, c’est que nous ne pourrons plus parler "d’égalité" au sein de l’institution publique qu’est l’école, et c’est bien navrant !


  • Fleur 25 novembre 2008 18:47

    Comment peut-on taxer ses propres collègues de simples fumistes qui vont taper le cartons entre copains de temps en temps en stage ? Je serais curieuse de savoir combien d’heures vous faites à la fac et combien en préparations chez vous ???? Personnellement, il m’est arrivé de faire un petit détour en fac de droit dans ma vie d’étudiante : j’ai quand même eu affaire à un soit disant "maître de conférence" qui ne faisait rien d’autre que de lire un bouquin que le directeur de la fac avait écrit deux ans auparavant... "fumistes" vous avez dit ???
    Je ne suis moi même ni maître de conf, ni prof d’école, ni déteneur d’un "Master"... Mais je suis bien sûre d’une chose : je soutiens ceux qui aujourd’hui défendent l’école pour demain , car ce sont NOS enfants qui payeront les pots cassés des petits caprices de notre cher gouvernement !







Palmarès