• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

fleuve23

Journaliste indépendante, passionnée par l’actualité, les langues et les voyages, je viens d’être embauchée pour une agence de production video à Rennes. J’y réalise chartes graphiques, textes et photos pour nos clients (souvent commerciaux).
Parallèlemen à cette activité, je rédige des articles spontanés, produits d’ interviews que j’ai l’occasion de faire au fil de mes rencontres et prises de contacts diverses.
Spécialisée notamment dans le domaine environnemental et biologique, j’essaie autant que possible de traiter la question de la défense de la Terre en développant des papiers qui expose son actualité.
Bac +5, Master Recherche "Metiers de l’information Communication" (Rennes Septembre 2006)
IUP Information Communication (Rennes 2003-2005)
Deug 1 Lettres Modernes (Cergy-2002-2003)
Baccalauréat Littéraire (Option trilingue Anglais, allemand et espagnol - Cergy Juillet 2001 )
 

Tableau de bord

  • Premier article le 31/10/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 2 18
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • fleuve23 31 octobre 2007 11:13

    Cette réponse est l’attention de JL et non pas de La Taverne de Poètes ! Désolée pour la confusion...



  • fleuve23 31 octobre 2007 11:03

    Je ne crois pas mélanger les genres, non. Si je me suis mal fait comprendre, je vous apporte quelques explications qui, j’espère, vous éclaireront.

    Je n’ai pas voulu faire d’amalgamme entre la recherche scientifque et le soutien financier apporté par le gourvernement (si c’est ce que vous sous entendez) mais simplement dire que les liens que l’on a découvert entre des troubles olfactifs et la prédisposition de certains de ces patients à développer plus tard la maladie d’Ahlzheimer méritent d’être sérieusement étudiés.

    Cette piste est très importante : elle permettrait de diagnostiquer précocément la maladie et d’optimiser les soins. Or pour pousser les recherches, il faut de l’argent. Le plan Alhzheimer permettrait plus de moyens.

    Ceci étant, je confirme : cette découverte approfondie par des moyens financiers plus importants promis pat ce fameux plans ne peut qu’accentuer les espoirs de traitement plus approprié voire même de guérison des malades.

    En espérant que mes précisions vous auront été utiles, Amicalement, fleuve 23







Palmarès