• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Florent Thiery

Etudiant ingénieur en télécommunications. Actuellement stagiaire en sécurité de l’information.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • Florent Thiery 19 avril 2007 16:58

    Un commentaire particulièrement intéressant vis à vis de la réponse de bayrou à l’appel de candidats.fr

    « Aucun engagement réel contre les brevets (ce qui signifierait véritablement légiférer contre au niveau européen), rien sur l’enseignement de l’informatique sérieux (le retour de l’ »option« informatique, ça me fait rire), et aucun engagement sur rien ou presque au final. »

    http://linuxfr.org/comments/821313.html#821313

    Bref, démago smiley


  • Florent Thiery 19 avril 2007 11:37

    Article vraiment très bien écrit, documenté. Qui gagnerait à sortir de l’unique cercle d’internautes d’agoravox ; en effet, les classes de populations apparemment prêtes à offrir leur vote à sarkozy ne sont pas les majoritaires sur la toile...

    Je pense que pour la première fois, internet étant un espace de débats et d’informations non-de-masse, les internautes auront leur mot à dire. Les internautes ne sont en général pas sollicités par les sondages, ce qui fausse les résultats.

    Espérons que cet article trouvera des lecteurs d’ici à dimanche. Personnellement, je m’y active. smiley


  • Florent Thiery 18 avril 2007 14:33

    Tout simplement scandaleux...

    A quand une publication dans le canard enchaîné ?


  • Florent Thiery 7 février 2007 19:15

    Merci pour cet article très intéressant, qui concrétise l’impression que nombre d’entre nous ont de cette campagne : l’outil audiovisuel comme contrôle de l’esprit pour mr Sarkozy.

    Je souhaiterais ajouter un élément qui m’a donné à réfléchir. J’ai fait une rapide comparaison des sites web des 3 candidats majoritaires.

    Royal : site très open, mais uniquement basé sur de commentaires : eh non, pas de propositions en vue, juste un espace ouvert. Un bon point certainement, mais au final peu lisible et utile : manque de contexte et d’ergonomie. ex : http://www.desirsdavenir.org/debats/list.php?108

    Sarko : « Je souhaite que cet espace devienne le vôtre » - « Questions ouvertes » etc... Dans ce cas, pourquoi ne peut-on soumettre aucune question ouverte sans censure ? La seule façon d’introduire du contenu pour un citoyen/utilisateur est de postuler à un formulaire, qui, si l’article est retenu, verra une parution. Nul doute que c’est le meilleur moyen de filtrer.

    ex : http://sarkozy.fr/debate/index.php?lang=fr

    Notons que l’infra web du site est en anglais... Eh oui, c’est du préfabriqué (indien ou américain ???). Et l’ensemble des pseudo questions-réponses cultivent la langue de bois à loisir.

    Bayrou : comme on pouvait s’y attendre d’un réel internaute, le site est bien conçu et adopte une démarche intermédiaire : les propositions, très bien référencées, sont agrémentables par les commentaires des internautes. Il intègre de la vidéo, bref c’est un vrai média. ex : http://bayrou.fr/propositions/immigration.html

    On pourrait toutefois l’accuser d’être trop conciliant...

    Je pense que la démarche de Mr Bayrou est vraiment participative : sans tomber dans le fantasme du je-sais-tout-mieux-que-tout-le-monde à la sarko, il ne tombe pas non plus dans celui du je-ne-sais-rien-dites-moi-ce-qui-ne-va-pas-on-va-contenter-tout-le-monde.

    Tant de gens voteront sarkozy car ils jugent qu’un dirigeant doit avant tout prendre des décisions et les appliquer, au diable la démarche démocratique ! Je suppose qu’on ressent un sentiment de sécurité lorsqu’un patriarche décide pour tous, et l’abandon de la réflexion personnelle à l’action n’est pas sans risque... Merci TF1

    En tout cas, le juste équilibre entre liberté d’expression, information et filtrage. Je trouve que ces sites reflètent très bien les candidats.

    Note : seul Mr Bayrou connaît réellement Internet depuis plus d’un an, les deux autres y ont vu un manque à gagner. Lui seul a réellement compris l’intérêt des nouveaux modèles de collaboration de masse.

    Cf. http://www.p2pfoundation.net/Category:French


  • Florent Thiery 24 novembre 2006 15:23

    Sympa d’écrire quelque chose là dessus, mais il y a des choses que je ne peux pas laisser passer.

    « Mais sachez quand même que ma batterie de portable a vu sa capacité doublée grâce à une gestion d’énergie nettement plus efficace. »

    Contrairement à ce que tu affirmes là, la gestion de l’énergie sous Linux est souvent de très loin inférieure aux performances énergétiques sous Windows.

    Et pour cause : responsable n°1 des galères de linux, la plupart des technologies FONDAMENTALES des plateformes informatiques sont FERMEES. Ce qui veut dire que les développeurs de linux ou autres OS libres doivent s’« amuser » à comprendre comment le matériel fonctionne, et développer le driver adéquat, c’est à dire un composant logiciel qui fait l’interconnexion entre le coeur du système et le matériel. Forcément, le résultat est, la plupart du temps, moins performant que la solution sous Windows, c’est à dire officielle et propriétaire.

    Quelques exemples :
    - le Wifi : les drivers libres wifi *ne gèrent pas les fonctionnalités d’économie d’énergie* !!! De plus seules les fonctionnalités les plus « basiques » sont supportées. Heureusement, une nouvelle approche (ndiswrapper) permet d’exploiter les drivers propriétaires (donc développés pour windows) sous linux, ce qui permet souvent de se débrouiller pour faire fonctionner un matériel initialement non « libéré ». Problèmes cependant : le résultat est peu standard (selon le modèle, il y a plus ou moins de problèmes), et de plus le driver n’est pas libre (contraire à l’idéologie de la plateforme)
    - deuxième exemple : les cartes graphiques. Linux gère plutôt bien l’affichage 2D simple, mais pour obtenir l’accélération 3D, il faut souvent se plonger (pour des raisons légales) dans les manipulations à la main (qui rebutent la plupart des gens)

    Tu as bien de la chance que ta machine fonctionne avec Ubuntu sans broncher : en effet, je suppose que tu as un matériel relativement compatible.

    Bien choisir son ordinateur pour linux :
    - prendre un matériel TRES REPANDU ; exemple, pour un portable, un centrino. Eviter de prendre la derniere techno à la mode, plutôt opter pour un modèle ayant un an ou deux de maturité. Eviter le très bas de gamme (les fournisseurs proposent alors rarement des drivers linux)
    - certaines marques sont plus ou moins favorables à linux. Par exemple, IBM étant fervent supporter, leurs laptops sont souvent exploitables facilement
    - eviter le Wifi, surtout le WPA
    - linux AIME le vieux matériel (dans les limites du raisonnable tout de même smiley )

    Donc en bref, si vous avez un pc un peu ancien qui commence à s’essoufler, qui est branché à un réseau ethernet standard, linux sera un choix facile et même recommandé :
    - une seconde vie pour le matériel
    - un OS stable et performant

    Il s’agit de sacrifier du « pseudo high tech marketing » au profit de liberté et d’efficacité.

    A bon entendeur....

    PS : le petit diable rouge smiley (FreeBSD) est vraiment bien. Cf. PC-BSD







Palmarès