• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

franc3704

Marié, 4 enfants.
Ingénieur agronome.
Retraité.
citoyen engagé.
ancien Maire.
président d’association pour la promotion et la commercialisation des produits du commerce équitable.

Tableau de bord

  • Premier article le 24/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 24 37
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • franc3704 21 janvier 2008 19:58

    impressionné par la rigueur morale qui vous anime et qui est la richesse de ce média.

    Bravo



  • franc3704 14 janvier 2008 16:12
    Bien sur que je me réjouis de la décision de Sarko de mettre en oeuvre la clause de sauvegarde à propos du maïs MON810. Satisfait, oh oui, mais aussi, je l’avoue, impressionné !
     
     
    Je crois que depuis 35 ans que je m’intéresse à la politique, voir un Président de la République s’opposer de façon aussi évidente au lobby agricole, j’ai jamais vu ! Aucun de ses prédécesseurs n’aurait osé le faire ! Merci à Borloo de s’être donné les moyens d’être un bon contre-poids pour influencer une décision qui est une décision de bon sens. Il est certain que ce Président tient compte des rapports de force et de l’opinion majoritaire des citoyens. 
     
    Rassurez vous, mon ralliement au proconsul n’est pas encore d’actualité ! Sa politique d’injustice sociale et d’exclusion me révulse toujours autant.
    Mais je prends acte.


  • franc3704 11 janvier 2008 23:38

    je prends le pari sur mon810. Dans 10 ans on n’en parlera plus ! Par contre et c’est là que tu marques ton incompétence sur le sujet, il y a de la place pour des organismes génétiquement modifiés, la preuve pour les applications réussies en matière médicales. Les adversaires du mon810 peuvent être des citoyens convaincus de l’utilité d’une recherche génétique au profit de l’homme et qui repoussent des applications qui n’ont pas prouvé leur utilité.



  • franc3704 11 janvier 2008 18:06

     

    La leçon la plus importante que j’ai tiré de mes études d’ingénieur est l’apprentissage du doute. Je pense que Dugué a, sur le problème des OGM, une analyse qui marque son incompétence sur ce sujet. Apprendre à ne pas prendre position sur des sujets qu’on ne maitrise pas est la règle de base du scientifique.

    Une grève de la faim est en cours pour soutenir le moratoire contre les OGM agricoles : Justifiée ?

    La seule culture de plante OGM agricole, autorisée en France, est celle du maïs MON810, 30 000 hectares, produit par la société Monsanto.

    MON810 produit une toxine insecticide contre la pyrale du maïs, papillon dont la larve est un ravageur du maïs.

    Intérêt ?

    éviter de traiter les parcelles contaminées par la pyrale.

    Inconvénient ?

    1/ La toxine de MON810 détruit d’autres papillons utiles, certains en voie de disparition.

    2/ 15% des surfaces de maïs justifient une intervention contre la pyrale (étude Monsanto du 04/02/2001). Qu’est-ce qui justifie la généralisation d’un traitement insecticide par le biais de cette culture alors que peu de champs sont concernés ?

    3/ Une solution de lutte biologique contre la pyrale a été mise au point par l’Institut National de la Recherche Agronomique. Elle consiste à diffuser dans les parcelles menacées un parasite de la pyrale, une petite guêpe inoffensive pour l’homme, le trichogrammes. Il y a 20 ans d’expérience de cette technique ! Et çà marche !

    4/ Il n’y a aucun recul pour mesurer l’effet de la molécule du maïs qui contient cet insecticide sur les consommateurs du maïs, animaux puis humains, ni dans le sol (50% de la matière sèche du maïs porteuse de l’insecticide, est enfouie dans le sol, et le sol est régénéré par une myriade d’organismes vivants qui vont des petits rongeurs aux bactéries en passant par les vers de terre).

     

     

    Au gouvernement de nous prouver sa capacité à résister au lobbying de la multinationale, seule véritable bénéficiaire de la diffusion de cette semence.

    François Braillon

    Ingénieur ENSA Rennes

    Paysan retraité.

     



  • franc3704 27 décembre 2007 19:15

    c’est vrai et ce qui est le plus choquant est que cet article aît été écrit par un « citoyen ordinaire » et non par un professionnel des médias. C’est un signe grave de la déshérance de notre débat démocratique. Le débat est confisqué par des petits marquis dont le souci principal est d’être présent pour savoir, au lever du prince, s’il a bien pêté, s’il a bien baisé, pour mieux en rendre compte à la cour.

    Dramatique que ce « scientifique » n’aît d’intérêt que pour les commentaires, somme toute, ordinaires de témoins ordinaires du jeu médiatique, et de prétendre en faire le signe de l’incompétence d’une opposition, alors qu’il est temps de reprendre le débat politique dont notre démocratie a besoin.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Présidence Sarkozy






Palmarès