• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Franck

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 5 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Franck 3 février 2008 14:35

    Reprocher à Bolivar son supposé "cléricalisme" dénote une méconnaissance profonde des circonstances sociales et culturelles de l’époque. N’oublions que ces hommes aussi progressistes qu’ils aient pu être étaient avant tout des hommes de leur époque ! Ils ne pouvaient pas être totalement hermétiques de leur éducation, culture et circonstances dans lesquelles ils évoluaient.



  • Franck 3 février 2008 14:19

    Il faut quand même rappeler que tant qu’Uribe sera au pouvoir il n’y aura pas de solution négociée possible avec les FARC. Les FARC ont assassiné son père ! Uribe est trop émotionnellement impliqué là-dedans...et c’est compréhensible.

    De chez nous il est bien difficile d’appréhender la réalité colombienne tout simplement parce que les informations que nous obtenons sont biaisées en faveur du gouvernement. Je ne me souviens pas avoir lu un seul article de presse sur les exactions (actes de terrorisme, exécutions extra judiciaire...) commises par l’armée régulière. De plus on accuse les FARC or contrairement à ce que préconiserait notre système démocratique garantissant le droit de réponse aux accusés on ne leur laisse jamais la parole. A-t-on déjà vu les écrits d’un Marulanda qui nous est présenté comme un rustre paysan analphabète alors qu’ils s’agit d’un érudit ? Non. Inversement les médias se font les fidèles portes paroles de la propagande des accusateurs.

    Dernier mot, on nous décrit toujours les FARC comme une bande de fanatiques se complaisant dans la violence sans autres but que cette dernière. Non ! Un mouvement d’une telle ampleur et qui perdure depuis si longtemps n’existe pas sans bonnes raisons légitimes !



  • Franck 3 février 2008 13:58

    "une organisation qui va dériver vers le stalinisme le plus orthodoxe, les Farc."

     

    Cette affirmation me semble quelque peu excessive, je dirai même, si je peux me permettre, dénué de sens. Ceci dit globalement cet article est instructif, néanmoins il est dommage que ne soit pas abordé de manière plus approfondie la naissance des FARC, groupement qui rappelons-le était avant tout un mouvement populaire d’auto-défense des paysans colombiens face au quasi génocide qu’avaient entrepris contre eux les grands propriétaires fonciers afin de les exproprier. Or ce que n’avaient pas prévu ces derniers c’est que ces braves paysans pour la plupart analphabètes n’allaient pas pour autant se laisser exterminer passivement telle une vulgaire vermine. Ils ont résisté et se sont organisés.

    Ce mouvement armé est-il légitime ? Dans la mesure où il reçoit un soutien populaire suffisamment important pour résister au gouvernement colombien lui-même assisté par les USA nous pouvons répondre que oui. Chaque année des dizaines de millions de dollars sont dépensés afin d’éradiquer les FARC, or depuis plus de quarante ans le mouvement tient bon. Sans l’adhésion d’une base populaire significative les FARC auraient été anéanties face aux moyens considérables déployés à cette fin.

    Quant aux reproches que nous pourrions faire concernant les méthodes expéditives des FARC il faudrait se rappeler une petite chose : le contexte social sud américain n’est pas comparable à nos gentilles société ouest européennes. Là-bas ce n’est pas Disneyland où tout le monde est gentil même les méchants. On n’hésite pas à abattre sommairement les miséreux qui deviendraient trop envahissants. Rappelons-nous par exemple de ces escadrons de la mort au Brésil où la bourgeoisie payaient des policiers pour assassiner les enfants errants devenus trop encombrants...une conception du social ma foi bien particulière....et oui dans ce type de société il ne suffit pas de dire "D’accord les gars on discute !"...la fracture sociale est autrement plus grave là-bas que chez nous, les tensions sont énormes et les nantis perdus au milieu de cet océan de déshérités ne sont pas toujours prêts à céder une partie des privilèges que leur ancêtres colons ont acquis sur le dos des populations indigènes et des esclaves noirs.

     



  • Franck 2 février 2008 08:22

    Je n’ai que 35 ans mais en mon temps j’aurais également reçu une bonne gifle de mes parents pour avoir traité mon prof de connard.

     



  • Franck 11 novembre 2007 01:55

    L’Etat économique des USA est absolument catastrophique et ne doit sa survit qu’à la bonne volonté de la Chine entre autres pays à financer le déficit abyssale de ce pays. D’ailleurs ce n’est pas un hasard si la Chine, Russie, Vénézuela, Iran, Corée du Sud, Arabie Saoudite...pour ne parler que d’eux ont décidé d’abandonner progressivement le dollar. Ces derniers commencent à se débarrasser des bons au trésor américain. Ils ont en effet compris que la probabilité d’un retour sur investissement devenait de plus en plus ténu, et qu’ils perdaient de l’argent en raison de l’effondrement du dollar. Si la Chine a daigné financer les extravagances américaines c’est pour se voir le marché américain ouvert à ses produits, or maintenant la Chine lorgne de nouveau marché et commence sérieusement à remettre en cause la pertinence de financer une nation parasite vivant à crédit.

    N’oublions pas aussi que les USA font tourner à fond la caisse la planche à billet quand besoin s’en fait sentir, cependant cette méthode marchait bien lorsque le dollar était encore la seule et unique monnaie d’échange internationale, or dorénavant l’US dollar est en phase d’être supplanté par l’Euro.

    Peut-on considérer un système économique non productif mais consommateur menant à un endettement colossale comme un modèle de vertu à suivre ? Je ne pense pas. Par ailleurs les visées impérialistes de l’administration Bush sont une maladroite tentative de contrer l’inefficacité du système économique américain...







Palmarès