• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Françoise Zannier

Françoise Zannier

Docteur en Psychologie - Psychologue Coach Psychothérapeute - Membre de la SEPI (Society for the Exploration of Psychotherapy Integration)

Tableau de bord

  • Premier article le 24/04/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 12 29
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • Françoise Zannier Françoise Zannier 9 juin 2012 14:02

    Ni la confiance, ni la méfiance ne sont bonnes a priori, mais plutôt la prudence et le discernement !



  • Françoise Zannier Françoise Zannier 2 mai 2008 20:52

    En ce qui me concerne, je suis totalement pour les approches pluridisciplinaires et transdisciplinaires, telles qu’elles existent à l’Université, et font partie de certains programmes de développement de celle-ci...(Voir par exemple : http://nicol.club.fr/ciret/locarno/locarno4.htm )

    Cela étant, les approches et les techniques psychocorporelles notamment, existent de manière formelle et informelle depuis fort longtemps... sans qu’on ait eu besoin jusqu’ici tout au moins, d’inventer une nouvelle discipline dite "neuro-coaching"... autrement dit un nouveau produit de grande consommation sans originalité, tant sur le fond que dans les formes...au moins jusqu’à preuve du contraire... s’il est encore permis de douter...

    Car en effet, au moins au premier abord, cela fait penser à un remake de type PNL (Programmation Neuro Linguistique), c’est à dire à un amalgame de connaissances empruntées à plusieurs écoles, et "savamment" reformulées dans un langage PNListe... pour le plus grand profit des seuls PNListes...

    Quoi qu’il en soit, pour en revenir aux choses sérieuses, chaque discipline a ses spécificités et ne peut être réduite, confondue ou encore amalgamée avec aucune autre... comme cela semble être le cas ici, c’est pourquoi c’est un leurre scientiste (non scientifique) de mettre le préfixe "neuro" à toutes les sauces...si je peux m’exprimer ainsi...

    En effet, les tenants et les aboutissants du coaching (développement personnel, psychologie de la normalité...) ne sont pas ceux de la neuro-physiologie ou de la neuro-biologie (psychopathologie, psychopharmacologie, médecine, chirurgie...)...d’où la nécessité de bien différencier les choses....

    C’est pourquoi quand je lis : "Comment reconnaître un fonctionnement reptilien, limbique ou préfontal et comment les utiliser afin de progresser de façon plus harmonieuse et plus effcace ?" ou bien "des nouvelles connaissances, par exemple sur le fonctionnement du cortex préfrontal, peuvent réellement nous aider à comprendre comment mieux écouter la musique de notre vie, voire mieux danser sur celle-ci."... je me demande vraiment de quoi il peut s’agir sérieusement ou plus exactement de quel amalgame ? 

    Car encore une fois, les connaissances en neuro-biologie et en neuro-physiologie sont la plupart du temps inutilisables par des non-spécialistes,... Plus exactement, elles permettent une approche descriptive des processus biologiques, intéressante du point de vue de la curiosité intellectuelle légitime, qu’on peut entretenir cet égard... mais elles n’apportent souvent que des moyens d’action extrêmement limités...en regard de ceux dont disposent les spécialistes....

    Par conséquent, puisque vous semblez affirmer le contraire, pourquoi ne nous donnez-vous pas quelques exemples concrets et surtout originaux (qui n’ont donc pas été déjà développés par d’autres écoles...), de rapports entre la connaissance du fonctionnement du cortex préfrontal et un mieux-être accessible aux profanes... ?

    Cela seul contribuerait en effet à lever les doutes qui peuvent persister quant à cette "nouvelle" discipline...

    Merci d’avance

    Françoise Zannier

     



  • Françoise Zannier Françoise Zannier 30 avril 2008 17:02

    Pour mémoire du débat évoqué, et pour permettre aux lecteurs d’aller plus loin... voici une citation à méditer :

    "On ne ramènera jamais les manifestations de notre âme aux propriétés brutes des appareils nerveux pas plus qu’on ne comprendra de suaves mélodies par les seules propriétés du bois ou des cordes du violon nécessaires pour les exprimer ” (Claude Bernard).



  • Françoise Zannier Françoise Zannier 30 avril 2008 17:01

     Pour mémoire du débat évoqué, et pour permettre aux lecteurs d’aller plus loin... voici une citation à méditer :

    "On ne ramènera jamais les manifestations de notre âme aux propriétés brutes des appareils nerveux pas plus qu’on ne comprendra de suaves mélodies par les seules propriétés du bois ou des cordes du violon nécessaires pour les exprimer ” (Claude Bernard)



  • Françoise Zannier Françoise Zannier 30 avril 2008 16:59

     Pour mémoire du débat évoqué, et pour permettre aux lecteurs d’aller plus loin... voici une citation à méditer :

    "On ne ramènera jamais les manifestations de notre âme aux propriétés brutes des appareils nerveux pas plus qu’on ne comprendra de suaves mélodies par les seules propriétés du bois ou des cordes du violon nécessaires pour les exprimer ” (Claude Bernard)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Santé psychologie Santé Recherche






Palmarès