• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

francolatino

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 3 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • francolatino 11 janvier 2008 23:02

    A ALin tranca : manifestement vous n’êtes jamais allé en Colombie. Votre état d’esprit reflete assez bien la naïveté de la gauche européenne et sa complaisance a l’égard du dernier mouvement guérillero d’extrême gauche d’envergure dans le monde. au risque de vous fendre le coeur, Manuel Marulando et le Mono Jojoy ne sont ni Fidel Castro ni le Che Guevara, et les FARC n’ont ni idéologie valable ni un seul soutien dans la population. Rejetter ce qui vous déplait sur la collaboration de la presse marchande (marchande, donc a la solde du capitalisme j’imagine) releve de la malhonnêteté intellectuelle typique de la gauche romantique francaise, et, je suis désolé pour vous, idiots utiles de cette guérilla.

    autr chose : M. Uribe a été élu au suffrage universel dans des élections exemplaires, au premier tour, non pas une fois, mais DEUX fois, par le peuple colombien. mettre en cause la volonté démocratique de 60 M de colombiens d’en finir avec une guérilla qui n’est plus aujourd’hui qu’un ramassis de bandits armés qui refusent de céder leur pouvoir, est une insulte a la démocratie et a l’intelligence des gens.

     

    Enfin, je vous confirme que la morale n’est pas du côté de gens qui enrôlent des enfants et les endoctrinent, les maintiennent dans l’ignorance totale et leur font participer a descrimes de guerre, elle n’est pas du côté de ceux qui kidnappent des enfants de 5 ans a leurs parents pour leur faire payer un impôt révoluitionnaire ( et oui, c’est comme cela tous les jours, mais cela on n’en parle ni dans la presse marchande ni dans la presse idéologique, par contre vous pouvez le lire dans tous les journaux colombiens). Voila, je suis bien triste de voir que l’ignorance et l’idéologie continuent d’aveugler les consciences, dans un pays supposé évolué comme la france.

    Bon courage...

     

     



  • francolatino 28 mai 2007 22:51

    Merci de vos commentaires.

    1. je ne pense pas avoir émis de propos outranciers, au contraire de votre réponse. Je questionne effectivement l’intelligence de quelqu’un qui pense que faire libérer un otage va provoquer un raz de marée électoral. Tout le monde sait que cela va se passer, avec ou sans Betancourt. Rangez le machiavelisme et la diabolisation au tiroir pour un temps, les francais en ont assez de ces commentaires malveillants, qui n’ont pas empêché un élection triomphale. 2. Je pense que vous n’avez pas vraiment compris la complexité de la situation des otages.. Les FARC n’ont pas besoin de rancon, elles cherchent a prendre le pouvoir et a maintenir un état parallele, qui soit reconnu para la communauté internationale. d’autre part, il s’agit pour les FARC de montrer, en faisant démilitariser une région (800km2, excusez du peu), que l’Etat Colombien doit reculer devant eux. C’est un symbole fort, cela fait 5 ans qu’ils refusent toute negotiation avec les pays amis, france, suisse, espagne, sans cette condition initiale, qui est politiquement inacceptable pour le président colombien. 3. Pourquoi l’armée ne trouve-t-elle pas Bétancourt ? ’Je pense qu’il vous est difficile de concevoir la mesure du défi. La région ou elle se trouve est grande comme l moitié de la france, et recouverte de jungle épaisse, sans routes, et extrêmement malsaine. Essayez de trouver une aiguille dans une botte de foin. 4. Sarkozy a plus a perdre qu’a gagner. Et bien figurez vous que Villepin a essayé, qu’il a été roulé dns la farine par les FARC et est passé pour un complet abruti, discréditant la France au passage. Cela n’est pas facile, et je doute absolument que cela arrive dans les prochains jours. Le risque politique est grand, car il s’est engagé a obtenir quelque chose qui ne dépend absolument pas de lui, mais d’un groupe de barbus obtus qui continuent a croire (ou faire semblant) a la révolution communiste. Il risque fort de se casser la gueule, ce qui n’est jamais bon en début de mandat.

    bon, je n’insiste pas plus, j’ai autre chose a faire...je pense qu’il n’y a pas de pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Les ballons bleus, je m’en tape, car je n’habite pas en France. Le déclin de la société francaise n’est plus mon probleme, mais je compatis. bon courage en france...



  • francolatino 28 mai 2007 16:41

    Messieurs,

    Je voyage tres régulierement en Colombie, et je crois important de vous éclairer sur la réalité, ici nettement distorsionnée par les animosités de certains bloggueurs vis a vis de Nicolas Sarkozy. 1. Ingrid Betancourt est allée elle-même dans la gueule du loup, en tant que candidate colombienne a la présidentielle de Colombie. Il n’y a pas de sympathie particuliere pour son cas dans le pays, en tout cas bien moins que pour les 55 autres otages pris malgré eux dans l’exercice de leur travail (militaires, policiers,hommes politiques). Pour tout le monde, c’est donc une otage COLOMBIENNE, pas francaise. Son double passeport lui donnerait-il des droits et des privileges ? 2. L’activisme francais es bienvenu dans la mesure ou il aiderait a résoudre le cas de TOUS les otages, mais mal vu si c’est juste pour aider Ingrid, en lui donnant un statut particulier dont ne pourraient bénéficier les autres otages. 3. Les seuls qui puissent décider de la libération des otages, et d’ingrid en particulier, sont les guérilleros archéo-trotskystes des FARC, ni Sarkozy ni le gouvernement colombien. Les FARC ne sont plus une guérilla romantique comme cela plait toujours en France et en Europe a la gauche caviar. Ce sont des narcotraficants qui ne sont pas disposés a ceder leur pouvoir. Point a la ligne. Ils gagnent entre 600 et 1 Millard d’euros a l’année en trafic de cocaïne. Il n’y a plus aucune idéologie de libération qui justifie cela, juste un cynisme pur et dur. 4. Ingrid Betancourt est une monnaie d’échange et de pression sur le pouvoir. Cela fait 5 ans qu’elle est otage, les FARC peuvent la garder encore 10 ans, ils n’en ont absolument rien a cirer des comités de soutien franco-francais. 5. Personne ne conna[it vraiment ce qui ferait bouger les FARC, car ils n’ont absolument pas besoin stratégiquement de les rendre. Ils sont bien cachés et bien tranquilles. Leur intérêt aujourd’hui, est d’utiliser le rpésident francais pour faire démilitariser une zone grande de 800km2 (faites le calcul et comparez avec la région parisienne) pour pouvoir y entrer comme chez eux. La France et l’Europe n’ont toujours pas compris que ce sont des gens totalement cyniques et qu’ils prennent nos politiques pour des idiots utiles dans la droite ligne de l’idéologie communiste insurectionnelle. 6. Des dizaines de tentatives se sont soldées par des échecs. Il faut rester tres réaliste, ce n’est pas parce que Nicolas Sarkozy a décidé de la faire libérer qu’il va faire mieux que les autres. Cela est tres complexe. 7. Je n’arrive pas a comprendre comment quelqu’un peut avoir tellement perdu son objectivité ou pire son intelligence pour attribuer chaque acte a une manoeuvre politique, comme le fait l’auteur de cet article. Rappelez vous que Nicolas Sarkozy est un homme d’action qui déteste la fatalité et l’immobilisme, et qui a décidé qu’il fallait en terminer avec cette histoire. D’autee part, si l’auteur ne l’a pas encore compris, les francais n’en ont rien a cirer de Betancourt et ils nauront pas besoin d’une libération improbable pour lui donner une majorité a l’assemblée. Monsieur le paranoïaque, réfléchissez un peu avant de villipender. M. sarkozy a bien plus a perdre qu’a gagner dans cette histoire, tant son issue est délicate. Il risque plus d’essuyer un échec que d’obtenir sa libération . Vous ne connaissez manifestement rien a la situation. Ingrid est perdue au fond de la jungle. Vous pensez vraiment que la france peut envoyer un Falcon en deux temps trois mouvements et qu’elle va aterrir comme une fleur a Paris pour la photo ???? Cessez je vous prie de reprocher a vos hommes politiques d’agir. S’il n’avait rien fait, vous diriez probablement que c’est un homme insensible et méprisant des droits de l’homme.

    A bon entendeur, salut.







Palmarès