• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

franfrichon

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 7 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • franfrichon 2 novembre 2006 18:21

    Je partage certaines des idées de l’auteur, surtout le fait qu’un achat a une part de politique. Dans ce monde où l’on déplore la société du fric, les multinationales, etc..., la société de consommation représente en soi le système le plus démocratique qui existe. Vous n’aimez pas telle société car elle emploit des salariés sous-payés au Cambodge, vous n’avez qu’à boycotter ses produits. Si les entreprises au comportement douteux font du profit, c’est bien parce que notre société l’approuve puisque nous sommes les principaux consommateurs.

    Le capitalisme a ceci de magique que s’il y a une véritable volonté de la société, elle sera dans un délai plus ou moins bref repris par des entreprises qui se positionneront sur le nouveau marché.

    Sinon, pour l’exemple en tête d’article, je ne connais pas votre voiture, mais si vous consommez 5 euros de carburant pour 32 km, je vous conseille de changer de voiture. Moi avec un plein de 50 euros, je suis plus près des 600 km que des 320, pourtant je n’ai qu’une BX essence de 15 ans...

    Ensuite pour l’exemple de Cartier, je suis surpris de voir que la valeur d’un produit qui se rapproche de l’art (souvent le cas pour la joaillerie de luxe) se rapporte aux prix des matières premières. Combien pour la Joconde ? 100 euros ?

    Enfin pour la différence des prix des produits alimentaires, je vous présente le système le plus injuste au monde : la PAC. Il est interdit d’importer des produits agricoles à un prix inférieur au prix des producteurs européens (la différence est perçue en taxe par l’Europe), mais nous pouvons exporter nos produits aux prix du marché mondial, la différence avec le prix du marché européen sera complété par l’Europe à l’aide des taxes perçues sur les produits importés...



  • franfrichon 2 novembre 2006 17:54

    Je ne partage pas vos avis, je ne cherche pas non plus de bouc émissaire, mais je constate :

    - certains secteurs ont une faible demande
    - un certain nombre d’étudiants choisissent une voie parce que c’est « sympa », sans se préoccuper des débouchés
    - une offre largement excédentaire par rapport à la demande conduit invétablement à une baisse des prix



  • franfrichon 2 novembre 2006 14:28

    Vous devez rectifier tous les commentaires qui défendent le nucléaire, car votre article n’est pas qu’une dénonciation de la communication des pronucléaires (seulement la première moitié), mais bien aussi un réquisitoire antinucléaire (la deuxième moitié).

    Je ne suis pas expert de cette question, mais il me semble que le discours des pronucléaires est qu’en matière d’électricité, le nucléaire représente une solution sans impact pour le réchauffement, ce qui est le cas.

    Votre dernier paragraphe sur les 2% du nucléaire dans l’énergie est la conclusion de ce réquisitoire. Certes, ce n’est que 2% au niveau mondiale, mais il s’agit bien de 17% au niveau français et 80% de la production électrique (énergie indispensable au fonctionnement de notre société), le nucléaire n’est pas quelque chose que l’on peut balayer comme ça.

    « au vu de ces pourcentages, il n’apparaît pas justifié, pour bâtir une stratégie climat, de centrer le débat sur l’énergie nucléaire ». Le nucléaire n’agit donc pas sur les leviers susceptibles d’influer le climat, ça veut donc dire que le réchauffement climatique n’est pas un argument pronucléaire, mais ce n’est pas non plus un argument antinucléaire comme le laisse entendre votre dernier paragraphe.



  • franfrichon 2 novembre 2006 14:01

    @ l’auteur :

    Ok cette réponse vaut aussi pour moi, mais si c’est possible, donnez-le lien pour retrouver votre argumentation à ce sujet. Comme ça au moins, on ne refait pas un débat déjà fait...

    Merci.



  • franfrichon 2 novembre 2006 13:51

    Je ne suis pas sûr de comprendre.

    Vous dites que 75% de l’energie c’est ce trio, donc que le nucléaire est marginal. OK, donc vous dénoncez la communication des pro-nucléaires qui le présente comme une solution au réchauffement (je n’avais pas compris votre article comme cela à ma première lecture) ? Si c’est ça, votre argumentation est convaincante, mais je ne vois pas le lien avec le besoin de l’interdiction du nucléaire qui est un autre débat.

    Pour le reste de l’article, vous développez les causes du réchauffement climatique, mais on ne voit concrètement pas de solution. Vous vous contentez de dire : « il faut polluer moins », OK mais comment ?







Palmarès