Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

fredleborgne

Fredleborgne est né en 1999 comme adresse de messagerie. Mais c’est sur odebi.org qu’il se réveille, à l’occasion des débats sur la loi DADvSI.
Il en tirera un livre : "La guerre contre les majors"
Il écrit depuis des nouvelles de société-fiction, si possible délirantes, pour dénoncer les dérives potentielles des germes malfaisants plantés hier ou aujourd’hui sur www.inlibroveritas.net.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 946 0
1 mois 0 8 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • fredleborgne (---.---.---.85) 21 mars 17:46

    Mode second degré on
    On s’en fout ! La voie publique n’est pas aménagée pour que les handicapés puissent défiler en sécurité.
    Mode off

  • fredleborgne (---.---.---.85) 21 mars 17:43

    Pour une fois que ces instances qu’on appelle des synicats se bougent un peu pour nous « encadrer » une grève, seule solution alors que notre peuple a pris l’habitude de tout déléguer à d’autres, je pense qu’il faut répondre présent, quitte ensuite à déborder carrément des organisateurs une fois que nous aurons pu voir quels sont les muscles réels de la colère des français.
    Une grève, c’est la première flamme. L’incendie peut bien se déclarer ensuite partout en europe quand il reste allumé quelque part assez longtemps...

  • fredleborgne (---.---.---.85) 21 mars 17:38

    Je ne partage malheureusement pas votre optimisme en cas de guerre. La Russie comme la Chine et les autres BRICS disposent de leur propre oligarchie, qui n’aura de cesse de se rembourser de la guerre qu’elle aura fait mener à ses états sur le dos des vaincus. Nous ne seront donc pas libérés...

  • fredleborgne (---.---.---.85) 21 mars 17:30

    Bonjour !
    Je vous ai moinssé à cause de ça
    "l’actualité ne présente pas particulièrement de violences commises au nom du christianisme, du bouddhisme, du judaïsme, ou encore de la libre pensée, au regard de l’effarante accumulation des violences au nom de l’islam« 
    L’actualité choisit de mettre en avant certains évènements plutôt que d’autres. Mais à quelle religion appartiennent les salauds qui violent les femmes en Inde avant de les assassiner pour ne pas risquer d’être dénoncés ? A quelle religion appartiennent les bombardeurs de Gaza et les colonisateurs ? A quelle religion appartiennent les massacreurs de »pro-russes« en Ukraine ? Ce n’est peut-être pas le goupillon qu’on agite, mais le prétexte pour commettre des violences n’a pas besoin d’être religieux pour être insupportable. Et ce n’est pas parce que la religion n’est pas en cause que le libre penseur ou n’importe quel agenouillé agressif ne représente pas un danger pour notre monde, avec ou sans amalgame. Stigmatiser l’islam est d’ailleurs une méthode pour justifier une violente »anti-violence« et des mesures liberticides sur le petit peuple prises par ceux-là même qui clament leur attachement à la liberté d’expression.
    Ne nous trompons pas de cible, surtout qu’en insistant sur celle-ci, nous confortons certains musulmans »fragiles" dans l’impression d’être persécutés, et justifions alors (à leurs yeux) leurs réactions.
    Je ne suis pas naïf. Dans notre monde, il y a deux catégories : les bouchers et la viande. Et les bouchers se foutent bien de savoir si la viande préfère être égorgée ou étourdie avant d’être découpée, mais certains choisissent, mais pas spécialement dans l’intérêt de la viande.

  • fredleborgne (---.---.---.85) 14 mars 10:58

    BRAVO !
    Certaines de vos phrases choc sans concession sont une belle baffe pour nombre d’abrutis parvenus.
    Néanmoins, penser que les enfoirés ont fait le réel choix de la polémique, j’en doute un peu au vu de la réaction plutôt réac de la plupart de ces faux-culs, si « indispensables ». Peut-être Goldman, comme un luxe non assumé, y a peut-être songé en écrivant les paroles.







Palmarès