Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

fredleborgne

Fredleborgne est né en 1999 comme adresse de messagerie. Mais c’est sur odebi.org qu’il se réveille, à l’occasion des débats sur la loi DADvSI.
Il en tirera un livre : "La guerre contre les majors"
Il écrit depuis des nouvelles de société-fiction, si possible délirantes, pour dénoncer les dérives potentielles des germes malfaisants plantés hier ou aujourd’hui sur www.inlibroveritas.net.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 919 0
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires

  • fredleborgne (---.---.---.28) 6 juin 2014 19:37

    Au fait, l’euro se cassera la gueule avec le dollar.
    Quelle chance !
    Même si nous devrons garder pendant les 20 années suivantes le même écran plat acheté avant la chute, nous deviendrons enfin réellement « compétitifs » autrement que pour nos produits de luxe, permettant aux riches chinois d’aujourd’hui de gaspiller ce qu’ils ont volé à leur peuple en traitant avec ceux qui nous ruinent chaque jour qui passe.
    Béni soit ce renouveau qui nous fera mourir avant 60 ans d’épuisement et d’usure, bien avant qu’Alzeimer ou le cancer n’accablent nos derniers jours sur cette planète
    Notre nouvelle sagesse nous rendra heureux de notre sort, nous ne nous ennuierons plus, nous ne nous demanderons plus avec effroi ce que demain nous réserve, car nous le saurons : de l’esclavage, encore de l’esclavage, toujours de l’esclavage.
    Ayant touché le fond, nous ne craindrons plus le pire.

  • fredleborgne (---.---.---.28) 6 juin 2014 19:23

    Cher Taktak, bien que je partage le bien fondé de votre analyse, je vais vous parler crument.
    Votre rhétorique est obsolète dans les termes employés, parce que nous ne sommes plus dans la lutte des classes. Le citoyen s’affirme loin du sans-culotte et la Gauche a perdu la bataille médiatique, même si le FN est le troisième pilier pourri de l’oligarchie.
    Le « révolutionnaire » a donc voté FN, parce qu’il lui semble qu’il s’agisse du seul parti capable de le débarrasser de la « clique » UMPS, nouveau leurre bien sûr, aussi bien orchestré par la droite que la gauche mitée randienne. Et toi, marxiste profondément anachronique, tu as raison avec de mauvais mots.
    Parce que les mots n’ont pas de sens, seulement l’usage qu’on en fait, parce que les mots ne suffisent plus.
    Le FN a emporté le morceau parce qu’il descend dans la rue. Cela fait bien trop longtemps que le gauchiste attend que les syndicats ou que les instances du parti le lui autorise. Recommencez à jeter des pavés, bloquer des routes, et surtout ne pas soutenir les grèves de certains nantis qui n’ont de gauche que de l’histoire ancienne (SNCF) et tu pourras à nouveau compter sur des votes citoyens « modernes ».

  • fredleborgne (---.---.---.28) 24 mai 2014 15:03

    Elle donne aussi à nos impressions un caractère mesuré et officiel. Nous n’aurions pu nous plaindre de manière crédible de cet état de fait sans cette alerte reconnue.

  • fredleborgne (---.---.---.28) 24 mai 2014 14:54

    Mode plaisanterie on
    T’as pas peur de devenir chèvre, voire d’être ainsi né, et de finir comme celle de Monsieur Seguin ?

  • fredleborgne (---.---.---.28) 24 mai 2014 14:48

    Demain, des « gros partis » ne vont être élus qu’avec la participation de moin d’un français sur deux, voire sur trois. Sont-ils vraiment des gros partis.

    Le peuple devrait bénéficier de ces deux forces principales

    - celle de ses bras. Les riches ne créent rien, ils exploitent. Les richesses sont créées par le travail. Il est juste qu’une plus grande part reviennent à ceux qui créent.

    - celle de sa voix. Chaque citoyen compte autant qu’un riche. Comment se fait-il qu’il puisse, non seulement jeter son droit à la poubelle en s’abstenant, ou le donner à quelqu’un qui depuis des années ne fait rien pour lui ? Faut-il donc qu’il ait été bien abusé non ?

    Démocratie Réelle est censurée parce que c’était un mouvement (ce n’est pas un parti) citoyen, basé sur des citoyens lambdas.

    Les petites listes ont dû aussi supporter une campagne de dénigrement.

    Ainsi, un reportage de BFM télé, dont le même principe a été récupéré sur au moins une autre chaine, présentait les petites listes de manière péjorative, d’abord en présentant le parti pirate, juste le nom pour faire rire, puis un truc à peine fantaisiste et terminait par la liste Cannabis. Ainsi, en moins d’une minute, les trois quarts des listes présentées étaient assimilées à des rigolos.

    Le petit journal en a fait plus de deux minutes sur le même principe, s’abstenant toutefois de citer Démocratie Réelle.

    Des médias partiaux pour un même noyau de combattants autorisés et tant pis pour les autres... Nous sommes bien dans un cirque. Je le dénonçait déjà en 2007 dans « représentation publique ». Mais qui l’a lu ? En tout cas, ce n’est pas indispensable : ce qui compte, c’est de prendre conscience de cette imposture, de cette démocrature qui rime autant avec dictature que ordure ou forfaiture, quand on constate les nombreuses « affaires » qui éclatent comme des bulles fétides au dessus des étangs morts.

    Des esprits libres ne peuvent aujourd’hui supporter cette crasse politicienne. Si nous n’obtenons pas d’Hercule pour nettoyer les écuries de l’incurie, il nous faut des millions de petites mains pour agir, il nous faut chaque citoyen responsable.

    A bon entendeur...







Palmarès