• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

fredParis

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • fredParis 28 août 2009 18:39

    Comment peut-on accepter ce type de propos ? 

    Soyons factuels et partons du postulat que :

    Pascal Sevran n’est pas un imbécile heureux, il est un minimum cultivé (au moins un minimum)
    Cette déclaration est une déclaration écrite
    Rien n’est factuel dans cette déclaration : le rapport entre couleur de peau natalité est injustifié- il aurait pu dire pour être factuel :

    c’est la faute de la bite des hommes si en Afrique...
    c’est la faute de la bite des africains si en Afrique...
    ou encore :
    c’est la faute de l’église et de sa position sur la contraception si en Afrique ... (tiens oui ca ca aurait été une vraie dénonciation factuelle )

    Mais il a choisi ses mots - il a nécessairement pris le temps d’en peser la portée, il s’agit d’un livre et non d’une déclaration TV en direct sous le coup de l’énervement ou de tout autre stimulation.



    Si monsieur Sevran est au moins moyennement intelligent, il a donc bien conscience en écrivant une telle phrase qu’elle va interpeller voire choquer certaines âmes « sensibles ».

    si il a conscience qu’il risque de choquer
    - soit il veut à tout pris exprimer quelque chose d’« irrévérencieux »
    - soit il veut lancer un débat sur une question du type « toutes les vérités sont bonnes à dire »

    A mon humble avis il n’a donc que ce qu’il mérite... si son propos est raciste - pardonnez mon esprit résolument bien pensant mais il mérite le déchainement médiatique qui l’entoure - et si il cherchait le déferlement médiatique...le voici servi

    Donc à tous ceux qui le soutiennent en disant « c’est factuel, pas de raison de l’interdire de dire cela » ou encore c’est comme « la bite des chinois » - la question n’est pas de savoir si dans l absolu cette affirmation est vraie - Mais la question est de savoir pourquoi elle est formulée - et surtout pourquoi est elle formulée ainsi - Pourquoi ne pas s’attacher à la contraception, ou aux africains en général -

    Enfin pour réagir à l’article de François en lui même ...vous écrivez « En fait, si un présentateur télé vedette de couleur ou d’origine noire avait déclaré sur un média français : La bite des Blancs est responsable du vieillissement des populations européennes » - sachez que je ne me sent aucune responsabilité vis à vis du passé colonialiste de la France, il me parait inadmissible de m’affubler de quelque responsabilité en la matière. Mais il me semble que nous avons dans notre histoire d’occidentaux suffisamment mal agis pour avoir une dette morale, imposant un certain respect de la condition africaine ou « noire » en général - au même titre que les allemands on une dette de respect vis à vis des juifs, etc. etc...

    A titre d’explication effectivement nous aurions probablement moins réagi si une personne à la peau foncée avait sorti une telle phrase - mais demandons nous pourquoi - peut être parce que nous n’avons jamais été réduit à l’état d’esclavage ni n’avons été colonisé par des africains -


    Enfin, si vous souhaitez défendre la liberté d’expression, celle telle qu’envisagée par les lumières - alors ayez l’élégance de choisir un thème un peu plus ... respectueux et respectable - Et surtout ou la liberté d’expression est véritablement remise en question ! ! ! Vous concluez par : N’a-t-on plus finalement le droit de dire ce qu’on pense ?


    Présentement, la liberté d’expression n’est nullement remise en cause - à ma connaissance il n’y a eu ni condamnation ni représailles autre que verbale –

    Merci donc de laisser aux détracteurs de Pascal Sevran leur liberté d’expression et je conclurais François en vous demandant : N’a-t-on plus finalement le droit de dire ce qu’on pense ?


    BàV
    Frédéric D.







Palmarès