• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

frenet

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • frenet 23 octobre 2008 22:45

    Pas besoin d’être physicien ou ingénieur pour comprendre que que cette machine ne peut fonctionner. C’est un peu comme un gros caillou au somet de la montagne, On le pousse et il rentre dans un mouvement perpétuel jusqu’a ce qu’il arrive en bas. Pour que cela continue il suffit de remonter le caillou en haut de la montagne.

    Remarques sur cet article :
    1) 62% des lecteurs d’AV n’ont aucune connaissance de base en physique (niveau 1ere) puisqu’ils trouvent l’article intéressant
    2) Sur la vérification des faits le journalisme citoyen fonctionne plustot bien, puisqu’on trouve rapidement l’explication de pourquoi ca ne pas fonctionner assez rapidement dans les commentaires
    3) Il y aurai peut être eu un article plus interessant à faire sur le personnage lui même, à qui on ne peut dénier une certaine persévérance.
    4) L’auteur n’a fait aucun travail de recherche (aller voir son ancien prof de physique, ou simplement lire un bouquin de mécanique) et c’est bien là la limite de l’exercice de "journalisme citoyen". Mais cela marque certainement plus un manque de rigueur qui viendra quand les lecteurs en auront marre de lire n’importe quoi, ou bien l’explosion du modèle "nouvelles du mondes".

    F.



  • frenet 8 août 2008 00:58

    Cet article est aussi incomplet, quand il parle du rôle de la monnaie il ne décrit que la monnaie fiduciaire. Monnaie qui repose effectivement sur la  confiance et qui n’a pas de valeur "naturelle".

    Une monnaie basée sur un étalon (Or, Argent, Coquillage) permet la fluidité des échanges sans permettre le même type de spéculation que l’on voit actuellement.

    F.



  • frenet 11 juillet 2008 19:30

    Dans son laius facon feuille de choux locale sur la fête du 14 Juillet, Miguele "oublie" de nous informer que cette soit disante association de lutte contre la drogue est en fait une facade pour le recrutement de la scientologie.

    On pourra voir :
    www.anti-scientologie.ch/non-drogue.htm

    Ou même le site de cette asso :
    www.nonaladrogue.org/FR/Main.php

    L’information intéressante de cet article c’est les Tshirt. J’aimerais savoir quelles sont les relations exactes entre la scientologie et l ’ONUDC (qui est une agence des nations unies). A priori aucune, comme je ne vois aucune référence à ce "partenariat" sur le site scientologue, il se pourrait que cela soit une initiative locale pour tenter de s’assurer d’une caution morale.

    Un procédé pas très correct, non ?

    F.



  • frenet 12 juin 2008 20:14

    Cet article est bien écris, mais le problème est qu’il est factuellement faux. Le plus gros point étant "Seulement avec près d’1 % de taux d’alphabétisation en Afrique subsaharienne en 2007", il est très facile d’avoir des chiffres un peu plus réalistes : www.unicef.org/french/sowc06/pdfs/regional_stat_sum_s21_wca.pdf.

    Le second point "Mais cet impact des NTIC demeure limité aux zones urbaines ou aux grandes métropoles" si il est vrai que l’acces à internet reste très cher et limité aux grandes aglomérations, le GSM est lui présent dans la majorité des villes de plus 10000 Habitants, et bien souvent les villages en limite de couverture utilisent des antennes directionnelles pour avoir le téléphone jusqu’à 50 km de la ville la plus proche.

    Quand au point "Il n’est pas étonnant, ni guère surprenant, de rencontrer des jeunes en Afrique noire ne sachant pas comment se servir d’un ordinateur, encore moins d’un téléphone mobile." Je ne dois pas vivre dans la même Afrique que l’auteur. Je vois tous les jours des jeunes utiliser leur téléphone en jonglant avec les promos, en s’échangeant des sonneries et des mp3. Des mamans de 60ans qui ne savent ni lire ni écrire utilisent un GSM, les petites vendeuses de fruit sont nombreuses à en avoir un aussi.

    Ce texte est exagèrement pessimiste, et s’il y a bien des problèmes la situation est loin du catastrophisme décrit .Peut être que la recherche de style a primé sur les faits.

     







Palmarès