• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fuchinran

Fuchinran

J’anime Esprits Libres www.forumdesforums.com, site de débats généralistes et passionnés à découvrir d’urgence ! Nous recherchons des animateurs et des contributeurs. Voyageuse passionnée, je suis curieuse de tout, j’aime les échanges et les débats. Je termine une thèse en anthropologie sociale et ethnologie sur les communautés virtuelles marchandisées. Parmi les autres éléments essentiels de ma vie, Kafka, l’actualité et la politique, l’Europe de l’Est, centrale et Balkanique, la culture japonaise, la littérature et le cinéma...

Tableau de bord

  • Premier article le 06/08/2005
  • Modérateur depuis le 29/01/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 114 125
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique











Derniers commentaires


  • Fuchinran Fuchinran 19 février 2008 17:55

    Je partage bien vos doutes sur la viabilité... économique. ce n’est pas la présence et l’exploitation du lignite qui va sauver le Kosovo et donner du travail aux 45% de personnes qui n’en ont pas !


  • Fuchinran Fuchinran 18 février 2008 14:38

    L’indépendance a été (auto)proclamée unilatéralement donc, mais elle n’a pas été encore validée par les Nations Unies et du coup, elle reste "nulle et non avenue"... et ne semble pas prête à l’être puisque la Chine s’allie à la Russie, qui hier, était seule dans sa revendication pour rendre non légitime cette proclamation au nom des dangers des séparatismes, que la Russie connaît elle-même... Rappelez que l’Abhzkasie et l’Ossétie su Sud ont suivi l’élan du Kosovo immédiatement pour proclamer leur indépendance...

    Le sort du Kosovo-Métochie n’est finalement pas aussi évident que veulent bien le croire les Albanais du Kosovo ... D’ailleurs, l’UE n’est pas "favorable", attention 6 pays s’y opposent, dont une opposition ferme et crédible de l’Espagne, qui est l’un des pays les plus à même de jauger les risques de séparatisme et qui a l’influence suffisante aujourd’hui en Europe pour faire entendre sa voix, ce qui n’est hélas pas le cas des voisins de la Serbie : Roumanie, Bulgarie, encore trop "jeunes" et pas vraiment intégrés à l’Europe ou sous conditions...


  • Fuchinran Fuchinran 29 novembre 2007 15:38

    « Ne croyez vous pas que tous réunis vous pourriez sans violence arriver à débloquer votre université. »

    Bon courage...

    J’ai été dix ans étudiante au Mirail, jusqu’à l’achèvement de ma thèse. J’ai évité les grandes grèves qui ont ponctionné plus de 3 mois de cours sur une année qui n’en compte en réalité que 6 (hors vacances) car j’étais en prépa au lycée Fermat et que dans ces lieux là, il n’y avait aucune contestation et il était hors de question pour les étudiants pas plus que pour les profs de se joindre aux manifestations de 95, 97.

    Ensuite, j’ai surtout eu la chance que mon année de licence ne voie pas de mouvements sociaux. Cela s’est produit en maîtrise, mais les professeurs assuraient malgré tout les cours des maîtrises et des capétiens, malgré un arrêt pendant quelques jours... Et ensuite, les cours des 3ème cycles n’étaient pas atteints, car ils étaient aussi réalisés avec des fonds divers et qu’on ne pouvait pas se permettre de les supprimer au risque de voir disparaître (au moins dans des matières comme la mienne l’anthropologie) le domaine intellectuel au complet !

    Franchement, je n’ai pas « souffert » d’être au Mirail même quand nous étudions dans des algecos pendant plus d’un an et demi avec le froid et le manque de lumière à cause de l’explosion d’AZF. L’important était d’avancer !

    Mais j’entends souvent répéter que cette université est juste un repère d’« extrême-gauchistes branleurs », ce qui m’exaspère car une minorité gâche l’image de milliers d’étudiants. Même si les employeurs feignent de ne pas voir, on se rend bien compte de ce que leur inspire des études au Mirail, non pas parce que l’université n’aurait pas les moyens, mais parce qu’elle a une étiquette dans la région et que je crains qu’elle ne disparaisse pas de si tôt sous prétexte que des « révolutionnaires » veuillent défendre les intérêts de l’Université.


  • Fuchinran Fuchinran 28 novembre 2007 23:33

    « On peut établir des comparaisons sur différentes fonctionnalités mais la réalité ne se résume pas à une ou deux dimensions pour des portails multiservices (ex on ne peut pas plus résumer Facebook à du social networking qu’on ne peut résumer Yahoo ! à un répertoire ou Google à un moteur de recherche). »

    J’ai un peu de mal à comprendre. En réalité, sans les résumer, ces portails sont essentiellement des modèles d’infomédiaires.


  • Fuchinran Fuchinran 28 novembre 2007 23:30

    Je partage assez volontiers votre point de vue ; il n’y a pas de philanthropie dans les réseaux sociaux d’internet et plus ils sont gros, plus ils sont motivés par un objectif de rentabilisation, fondé sur la publicité et sur l’utilisation des données personnelles, récoltées sans que les internautes s’interrogent même sur ce révèle la communication de telles informations. Encore faudraient-ils qu’ils aient conscience que leur site préféré du moment repose sur des stratégies marketing, affiche des objectifs économiques, atteints grâce à des outils de socialisation ou de valorisation... Qui cela intéresse-t-il en réalité ? De toute façon, il y a fort à parier qu’en dehors de quelques usagers conscients, la plupart refuseraient d’accepter cette réalité !?







Palmarès



Agoravox.tv