• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

funkynachou

funkynachou

Un travailleur social qui tente de se tenir le plus informé possible de l’actualité afin d’en tirer des recoupements et des réflexions qui s’extirpent de l’urgence dans laquelle tentent de nous plonger les media de masse.
Je tiens à préserver mon anonymat car l’exercice de mon métier nécessite une neutralité des opinions visant à ne pas entrer en opposition avec celles des personnes avec qui je travaille. 

Tableau de bord

  • Premier article le 15/01/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 26 38
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • funkynachou funkynachou 17 avril 2009 08:27

    Félicitations @lionesse,vous venez de découvrir le concept de laïcité.

    « je n’ai pas été vérifier si les chambres à gaz sont réelles ou inventées »
    Moi non plus je ne suis pas allé vérifié si la Terre était vraiment plate ou non. Je devrais car si ça se trouve on nous ment !! Pendant qu’on y est on peut aussi : réinventer le fil à couper le beurre et l’eau chaude.
    Et puis dernier point, selon vous, « l’interdire est dictatorial » . Interdire quelque chose est forcément le signe d’une dictature ? Le concept de diffamation doit sans doute tomber dans ces dictatures insupportables pour vous, Cascabel et les autres... On doit pouvoir dire tout et n’importe quoi à tord, à travers. Je suis curieux de savoir ce que vous avez pensé des appels de certains extremistes religieux passés depuis la Grande Bretagne par exemple

    @cascabel
    Ne venez pas détourner le débat sur Staline dont je me moque ici comme d’une guigne et dites nous plutôt sur quels sujets vous aimeriez voir les débats réouverts (c’est la seconde fois que je pose la question)



  • funkynachou funkynachou 16 avril 2009 12:56

    La preuve des crimes nazis manquent ? D’accord. Qui a défendu, soutenu, alimenté, le discours selon lequel il y existait des sous hommes ?
    Des hommes ont ils été déportés et exterminés pour leur appartenance à un groupe religieux, une ethnie ou une appartenance politique ? Si vous êtes d’accord avec cela, qui a mené ces actions si ce ne sont les Nazis ?

    Après quoi vous pourrez toujours soutenir que la Terre est plate et que l’on nous ment si cela vous chante.



  • funkynachou funkynachou 16 avril 2009 12:46

    J’ai bien lu votre article. Bien sûr, dire que l’on est pas d’accord avec le loi Gayssot n’est pas, en soi, l’expression d’un point de vue d’extrême droite. Ce qui est nettement plus suspect en revanche, c’est la motivation à vouloir abolir une telle loi, et surtout à vouloir travailler sur ces « contre vérités » qu’on nous aurait assénées. C’est la définition du révisionnisme.

    Si vous n’êtes pas d’accord, expliquez nous simplement les sujets que vous aimeriez voir traités, et les contre vérités concernées.



  • funkynachou funkynachou 16 avril 2009 12:34

    @cascabel
    Me voilà en position d’accusé (et vous parlez de tribunal militaire), voilà qui est fort. Je serais stalinien parce que je parle de mémoire collective ? S’il n’y avait pas de mémoire collective, il n’y aurait ni monument historique entretenu par l’Etat, ni cours d’histoire donnés par des instituteurs et professeurs payés par l’Education ... Nationale.

    C’est de ce genre de bases dont vous aimeriez pouvoir débattre pour pouvoir faire avancer la Science ? ... Je comprends l’importance d’un tel sujet, vraiment.



  • funkynachou funkynachou 15 avril 2009 23:21

    A la lecture de votre article, j’hésite quand à la nature de votre prose : maquis révisionniste ou bocage naïf. Pas un nuage dans votre billet utopique. Vous oubliez qu’il est bon que parfois, il y ait un cadre pour permettre de ne pas tout remettre en question. Surtout au fur et à mesure de l’histoire qui efface les visages des témoins. La mémoire collective appartient au peuple, et ce qu’il ne permet pas (une remise en cause déjà vue et entendue de fondamentaux) doit être codifié par la loi.

    A voir la passion que suscite régulièrement les « trolls » de cette nature dès qu’un sujet d’extrême droite est abordé, on se dit que si le cadre n’était pas posé légalement, toutes les tribunes publiques seraient envahies de nazillons encostumés, parés de leur plus belle raie gominée pour nous asséner des discours rebattus.

    Laissez donc vos arguments au placard et ne faites pas injures aux Lumières que vous citez pour tenter de faire revivre une peste brune qui n’a pas besoin vous.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Environnement OGM






Palmarès