• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

gaiaol

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 912 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires


  • gaiaol 15 mai 2009 12:09

    autre bouquin, autre approche "
    bien construit, ce thriller australien offre une toute autre approche, peut etre un poil plus vraisemblable, avec toutes les lois antiterroristes en train de vampiriser le monde.

    Résumé
    Leo lames, promoteur véreux, a savamment réussi sa carrière en profitant de la notoriété de son frère Bernard, homme politique rusé et patient, monté dans les échelons jusqu’à être le Premier ministre d’Australie.
    Nous sommes en 2010. Par un jour de cyclone sur le Queensland, ravi que la tempête démolisse un complexe bourré de défauts de construction, Leo se fait enlever par un commando de jihadistes. En le kidnappant, on compte faire chanter le gouvernement. Car l’Australie, au fil des dernières années et dans la foulée du 11 Septembre, a fait alliance avec les USA pour lutter contre le terrorisme international, et est devenue la tête de pont du nouveau totalitarisme.
    Cette évolution, dont il se fichait complètement, Leo nous la raconte, tout en s’adressant à de mystérieux interrogateurs. Avec une efficacité narrative qui n’a d’égale que sa crédibilité glaçante, l’intrigue parfaitement menée par Andrew McGahan se déploie, mettant aux prises des personnages à plusieurs facettes complètement troubles. Et le lecteur suit la longue cavale - toujours habilement entrecoupée de retours en arrière explicatifs - qui mène Leo à travers un pays quadrillé par toutes sortes de milices et de militaires.
    Un pays où l’on n’hésite pas à fusiller des hommes au milieu du désert, où l’on a dressé des murs autour des quartiers musulmans de Melbourne et de Sydney, et interdit au citoyen ordinaire des zones entières militarisées. Des villes au Bush, des rues au désert aborigène, un pays entier est sous contrôle. La seule lueur d’espoir dans ce constat terrifiant est l’existence d’Australia Underground, un réseau de résistants issus de tous les milieux sociaux qui, dans l’ombre et avec une foi inébranlable, se battent pour que leur pays ne soit pas celui où la démocratie aura cessé d’être.

    Détails Titre : Australia underground
    Auteur :  ANDREW MCGAHAN
    Éditeur : ACTES SUD

    il y a un fond terrifiant et réel dans les deux cas. mais nous sommes plus vraisemblablement plus dans le scenar d andrw mcgahan que dans celui de elena tchoudinova. a voir le moyen orient dominé totalement et ses pays devastés par la coalition occidentale, a voir le maghreb et l afrique aussi dependants economiquement et protegés pratiquement tous par l occident, on a du mal a voir comment l islamisme radical vaincra toutes les resistances actives de nos si vaillantes democraties(smiley) alors meem qu il est combattu sans treve meem dans le monde arabe et que le modele occidental continue d attirer tant et tant qu il s impose partout sur la terre...


  • gaiaol 7 mai 2009 14:50

    les menaces sont plutot votre genre

    nous n’avons distribué que les bulletins OUI. »

    un peu comme l ancien maire de paris et ses bulletins preparés d avance ? comme bush pour son second mandat ?

     la democratie, si elle va bien quelque part faites moi signe...


  • gaiaol 7 mai 2009 14:38

    abces,
    l insulte c est vous qui la maniez a merveille...et vos posts le prouvent.
    de plus, internet est sans frontieres. il y a des francais sur des sites allemands, des japonnais sur des sites americains, des anglais sur des sites indiens, des tongolais chez les zoulous et meem des americains chez les martiens

    des francais qui parlent allemand, anglais, chinois ou papouasien. des arabes qui ont font autant, des aborigenes qui parlent australien, des nepalais qui parlent tibetain, des tibetains qui parlent chinois,des gitans qui ont toutes les langues au bout de leur guitares et j en passe...
    se voient ils reprocher de parler une autre langue que la leur ? pourtant il y eut plus que la guerre de cent ans. pourtant la france a ete occupee. l inde aussi etc etc
    et que font les francais en angleterre, en allemagne, en afrique, au maghreb et ailleurs ?

    votre attitude est donc pour le moins ambigue. un complexe ? ou du racisme tout simplement comme le laisse deviner la totalite de vos posts. et comment se fait il qu au moindre article sur le maghreb, vous soyez toujours les meems premiers a vous prononcer en meute ? et uniquement a charge.

    si vous revez d un site a votre image, il va falloir le creer et en interdire l acces a quiconque vous contredira... grand bien vous fasse ! mais qu attendez vous pour le faire ?


  • gaiaol 7 mai 2009 12:43

    130 ans de servitude et de code indigene ont de quoi rendre les hommes fous. quand vous serez occupee pendant des generations n ayant pour seul horizon que la misere, le servage et la soumission, vous aurez un autre discours. en savoir plus sur les autres vous apprendra beaucoup sur vous meem ! essayez pour voir...


  • gaiaol 7 mai 2009 11:58

    tiens une vielle connaissance.. toujours aussi converti qui zero ?

    christian chez abdel n a pas fait autant de manieres. et abdel n avait que le droit de se taire et de subir.

    aujourdhui les regles sont les meems pour tous les abdel et tous les christian, et si christian n est pas content, il a les urnes... ou un autre pays. la migration est naturelle pour l homme. tu l ignorais qui zero ?







Palmarès